Pont-canal d'Agen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont-canal d'Agen
Image illustrative de l'article Pont-canal d'Agen
Géographie
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Commune Agen et
Le Passage-d'Agen
Coordonnées géographiques 44° 12′ 28″ N, 0° 36′ 19″ E
Fonction
Franchit Garonne
Fonction Pont-canal
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 539 m
Largeur 12,48 m
Hauteur 10 m
Matériau(x) Pierre de taille
Construction
Construction 1839-1847
Architecte(s) Jean-Baptiste de Baudre
Historique
Protection  Inscrit MH (2003, 2012)

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Pont-canal d'Agen

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Pont-canal d'Agen

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont-canal d'Agen

Le pont-canal d'Agen est un pont-canal français qui permet de faire passer la navigation au-dessus de la Garonne par le canal de Garonne (ou canal latéral à la Garonne).

Description[modifier | modifier le code]

Le pont-canal d'Agen est situé entre la commune d'Agen et celle du Passage-d'Agen dans le département de Lot-et-Garonne en région Nouvelle-Aquitaine.

C'est un pont en arc dont les dimensions, qui en font le deuxième pont-canal de France par la longueur après celui de Briare (662 mètres), sont :

  • longueur totale de 539 mètres, sur 22 piles ;
  • largeur totale de 12,48 mètres ;
  • largeur de la voie d'eau de 8,82 mètres ;
  • profondeur de la voie d'eau de 2,70 mètres.

Entièrement maçonné en pierre de taille, ses dimensions n'autorisent qu'une navigation à sens unique. Une écluse et un plan d'eau sont situés en aval de l'ouvrage et un autre plan d'eau en amont.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est bâti entièrement en pierres du Quercy, sous la direction de Jean-Baptiste de Baudre et de Jean Gratien de Job, ingénieurs des Ponts et Chaussées. Le 25 août 1839, le duc d'Orléans Ferdinand-Philippe pose la première pierre du pont. En 1841, la création de la ligne de chemin de fer entre Bordeaux et Toulouse interrompt les travaux sur le canal. Il est alors décidé de louer le pont aux agriculteurs qui éviteraient ainsi de faire le tour par le pont de pierre d'Agen. Cependant, le péage, excessivement cher, fait de cette mesure un relatif échec. Le 5 mai 1846 une loi décidant de la reprise des travaux est votée. Achevé en 1847, le pont-canal est mis en service en 1849.

Il fut le plus long pont-canal de France jusqu'à l'ouverture du pont-canal de Briare, en 1896.

Le pont-canal, avec ses deux bassins d'attente et leurs écluses, est inscrit au titre des monuments historiques par arrêtés des 21 août 2003 et 12 juillet 2012[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Inscription pour la commune d'Agen », notice no PA47000059, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 septembre 2012.
  2. « Inscription pour la commune du Passage », notice no PA47000061, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 19 septembre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Prade, Ponts et viaducs au XIXe s. Techniques nouvelles & grandes réalisations, p. 218-219, Éditions Errance/Éditions Brissaud, Paris/Poitiers, 1989, (ISBN 2-903442-87-8)/ (ISBN 2-902170-59-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]