Pont levant de La Seyne-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont levant de
La Seyne-sur-Mer
Image illustrative de l’article Pont levant de La Seyne-sur-Mer
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Commune La Seyne-sur-Mer
Coordonnées géographiques 43° 06′ 09″ N, 5° 52′ 59″ E
Fonction
Franchit La passe de sortie du port de plaisance
Fonction Pont-rail
Caractéristiques techniques
Type Pont levant
Longueur 60 m
Portée principale 40 m
Matériau(x) Acier
Construction
Construction 1914 - 1916
Mise en service 1920
Entreprise(s) Daydé + 8 sous traitants
Historique
Protection  Inscrit MH (1987)

Géolocalisation sur la carte : Var

(Voir situation sur carte : Var)
Pont levant de La Seyne-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Pont levant de La Seyne-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont levant de La Seyne-sur-Mer

Le pont levant de La Seyne-sur-Mer est un pont basculant métallique situé dans le port de La Seyne-sur-Mer, dans le Var, en France. Il fait partie des installations des anciens chantiers navals de La Seyne-sur-Mer.

Ce pont levant fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce pont, longtemps appelé pont des chantiers, fut pensé et enfin étudié, commandé par les Forges et Chantiers de la Méditerranée à la société Daydé de Creil en 1913. Après 2 ans de travaux par 8 entreprises, sa construction fut terminée en 1916. Des problèmes de fonctionnement furent révélés aux essais, le pont se bloquait souvent en position verticale où horizontale. Néanmoins, il entrera en service en 1920 et permettra d'assurer depuis la gare de La Seyne, l’accès de trains de matériaux sur le port pour alimenter les chantiers navals, avec une voie de chemin de fer donnant sur le site sans avoir à traverser le centre-ville[2]. Depuis 1986, ce pont levant, devenu l'emblème de la ville, reste dressé vers le ciel. Inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, sa restauration et sa mise en lumière ont débuté en 2007 et se sont achevées le 26 juin 2009.

Il est depuis cette restauration doté d'un ascenseur qui permet d'atteindre le belvédère situé à son sommet à 40 m de hauteur. Au 1er étage, dans une salle vitrée, se déroule une exposition permanente des mécanismes et moteurs autrefois utilisés pour permettre au pont de basculer à l'horizontale. Depuis sa restauration, il est doté d'un équipement à diodes électroluminescentes (leds) qui l'éclaire à la nuit tombée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]