Pont ferroviaire de Bordeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont ferroviaire de Bordeaux
TGV sur le pont peu après sa mise en service (juillet 2008)
TGV sur le pont peu après sa mise en service (juillet 2008)
Géographie
Pays France
Région Nouvelle Aquitaine
Département Gironde
Commune Bordeaux
Coordonnées géographiques 44° 49′ 56″ N, 0° 33′ 08″ O
Fonction
Franchit Garonne
Fonction pont ferroviaire
Caractéristiques techniques
Type pont à poutres
Longueur 476 m
Largeur 22 m
Matériau(x) béton et métal
Construction
Mise en service
Architecte(s) Jean-Pierre Duval et Jean-Baptiste de Giacinto
Entreprise(s) Eiffage
Spie fondations (pour les fondations)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont ferroviaire de Bordeaux

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Pont ferroviaire de Bordeaux

Géolocalisation sur la carte : Gironde

(Voir situation sur carte : Gironde)
Pont ferroviaire de Bordeaux

Géolocalisation sur la carte : Bordeaux

(Voir situation sur carte : Bordeaux)
Pont ferroviaire de Bordeaux

Le pont ferroviaire de Bordeaux ou pont Garonne est un pont ferroviaire français de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean qui permet le franchissement de la Garonne à Bordeaux.

Il remplace la Passerelle Eiffel en étant établi à proximité et en parallèle. Il est mis en service en 2008.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Le pont ferroviaire de Bordeaux est situé au point kilométrique (PK) 582,842 de la ligne de Paris-Austerlitz à Bordeaux-Saint-Jean, entre les gares ouvertes de Bassens et de Bordeaux-Saint-Jean[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrivée à Bordeaux de la nouvelle ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique (SEA) nécessitait d'augmenter le nombre de voies à l'arrivée sur la gare de Bordeaux-Saint-Jean. Par ailleurs l'ancienneté du pont ferroviaire dit la Passerelle Eiffel ne correspondait plus aux nécessités du trafic[2].

La première pierre a été posée le jeudi [3] et la mise en service du pont a eu lieu le pour un coût de 55 millions d’euros. Le bureau d'études liégeois Greisch (BEG), concepteur du Viaduc de Millau et principal intervenant, a eu pour mission le contrôle du projet et les études d'exécution du tablier[4]. Il a été construit pour faciliter l'accès à la gare Saint-Jean et aux réseaux ferroviaires du sud de la Garonne à la suite de la saturation de la passerelle Eiffel[5].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le pont, d'une longueur de 476 m et d'une largeur de 22 m, permet le passage des trains sur la Garonne ; il est prévu pour recevoir quatre voies ferrées[6].

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [570/6] Coutras - Bordeaux », p. 200.
  2. Bordeaux le pont Garonne 33-Bordeaux.com
  3. www.arcenreve.com
  4. Pont ferroviaire à 4 voies sur la Garonne à Bordeaux
  5. Pont ferroviaire de Bordeaux Structurae
  6. http://aquitaine.fr/politiques-regionales/transports/pont-ferroviaire-de-bordeaux.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]