Pogrom de Moldavanka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le pogrom de Moldavanka, dans la banlieue d'Odessa (Ukraine), a eu lieu en octobre 1905. Il est décrit par Suzanne Girault et Isaac Babel[1].

Vue du magasin Rabinovich après le pogrom d'Odessa en 1905, photo des studios J. Tiraspolski.

Témoignage de Suzanne Girault[modifier | modifier le code]

Suzanne Girault est une préceptrice française, arrivée en Ukraine en 1899 qui est témoin du pogrom[2].

Elle le décrit dans un récit en 1966 pour l’ORTF : en janvier 1905 se déclenchent des révoltes paysannes, des grèves ouvrières, des mutineries de soldats et de matelots. Suzanne raconte : « Un jour que quelqu’un disait au ministre de l’intérieur qui s’appelait Plehve, qu’on sentait monter la révolution, tranquillement il a répondu : "Oh, la révolution, je la noierai dans le sang des Juifs" ».

Selon elle, le massacre des Juifs lors du pogrom a été organisé par le gouvernement tsariste alors très antisémite. Il fut d’une extrême violence selon ses souvenirs. Le gouvernement avait fait revenir de Sibérie les détenus de droit commun puis les avait parqués dans le port d’Odessa. De la vodka leur fut distribué jusqu’à 10h00 du matin. Précédés par l’infanterie et suivis par les cosaques, les "pogromistes" armés de couteaux et de bâtons se sont livrés à des défenestrations d’hommes, des viols de femmes, des assassinats d’enfants. Des femmes enceintes ont eu le ventre ouvert, le fœtus sorti et tué, puis le ventre rempli de paille. Le massacre a duré trois jours. Une milice juive a été organisée, elle était à la fois composée de Juifs mais aussi de « chrétiens » volontaires pour sauver les Juifs attaqués. Les miliciens tués l’ont été par balles, par l’armée russe. Suzanne Girault accueillit une quinzaine de Juifs pourchassés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Geneviève Brisac, « Isaac Babel, le poète juif assassinée », sur Sens public,
  2. Le témoin du vendredi : Suzanne Girault en Ukraine 1900-1920, sur le site de France-Inter, disponible jusqu'au 2 novembre 2016

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en)Robert Weinberg, The Revolution of 1905 in Odessa: Blood on the Steps, Indiana University Press, (lire en ligne), page 165
  • Robert Weinberg, « The pogrom of 1905 in Odessa : a case study », in John Doyle Klier (dir.), Shlomo Lambroza (dir.), Pogroms: Anti-Jewish Violence in Modern Russian History, Cambridge University Press, 2004, 416 p., p. 248-289.