Patrick Nordmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nordmann.
Patrick Nordmann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
FribourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Patrick Nordmann, né le à Fribourg en Suisse, est un animateur de radio suisse et un des scénaristes de la bande dessinée Lucky Luke. Il vit à Froideville, dans le canton de Vaud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Nordmann est le fils de Roger, journaliste suisse et fondateur de la Chaîne du bonheur[1]. Après avoir obtenu sa maturité, il entreprend des études de droit qui restent inachevées[réf. nécessaire]. Il est par la suite journaliste à La Tribune de Lausanne, puis à 24 heures[réf. nécessaire].

Il est engagé comme humoriste à la Radio suisse romande (RSR), successivement pour l'émission Au fond à gauche en 1977, Cinq sur cinq de 1984 à 1994, Vos désirs font désordre et Les Dicodeurs en 1995[réf. nécessaire]. Il participe à l'émission de télévision de Lova Golovtchiner, Le Fond de la corbeille[réf. nécessaire].

En 2000, Nordmann signe le scénario de la bande dessinée Le Prophète, une aventure de Lucky Luke qu'il avait écrit et envoyé en 1988. Il quitte cette même année la RSR et fonde sa maison de production Panorama avec Monique Reboh[réf. nécessaire].

En 2002 il signe un deuxième scénario de Lucky Luke nommé La Légende de l'Ouest[réf. nécessaire], qui reçoit un accueil froid sur Planète BD[2].

En janvier 2010, il cofonde l'hebdomadaire satirique romand Vigousse, avec Barrigue et en devient le rédacteur en chef adjoint[1],[3].

En 2012, Patrick Nordmann est accusé de diffamation et de calomnie, puis acquitté par le Tribunal de police de Lausanne[4].

En 2013, il quitte Vigousse et lance avec Joël Cerutti l'agence PJ Investigations, dont le but est de produire des enquêtes journalistiques approfondies[5].

Il est en outre parolier de Pascal Auberson[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jour de l'an » [radio], Intérieur, sur RTS.ch,
  2. Benoît Cassel, « Lucky Luke T72 La légende de l'ouest », sur Planète BD,
  3. Stéphanie Simon, « Patrick Nordmann, un justicier dans la ville », Le Régional,‎ (lire en ligne)
  4. « Patrick Nordmann, du journal «Vigousse», a été acquitté », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne)
  5. ATS, « Deux journalistes romands lancent une agence d'enquêtes », La Liberté,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]