Western Circus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Western Circus
55e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Erasmus Mulligan
Zilch

Éditeur Dargaud
Lucky Comics
Première publication no 520 de Pilote (1969)

Prépublication Pilote (1969)
Albums de la série Lucky Luke

Western Circus est la cinquante-cinquième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 520 au no 541 du journal Pilote. Puis est publiée en album en 1970 aux éditions Dargaud.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Zilch, riche organisateur d'un grand rodéo annuel, voit dans l'arrivée du Western Circus une concurrence néfaste. Il engage Rattlesnake Joe, tueur à gages, pour y mettre fin. Lucky Luke rencontre le cirque en étant poursuivi par les Indiens, qui abandonnent en voyant l'éléphant du cirque, puis Jolly Jumper tourne la tête et aperçoit l'éléphant. Le propriétaire du cirque indique alors à Lucky Luke qu'il ne fera rien.

À la fin, le méchant Zilch et le gentil directeur du cirque deviennent associés et font une tournée à succès en Europe.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Lucky Luke
  • Jolly Jumper : c'est le cheval de Lucky Luke
  • Zilch : c'est le propriétaire du rodéo
  • Le propriétaire du cirque
  • Les artistes du cirque :
    • Le propriétaire
    • Vanessa Mulligan, la femme du propriétaire, trapéziste
    • Daphné Mulligan, la fille du propriétaire, lanceuse de couteaux
    • Zippy Kilroy (Zip), le gendre du propriétaire, clown
    • Andy, l'éléphant
    • Nestor, le lion borgne qui est toujours calme, sauf quand il va en ville, dopé par Zilch.

Le personnel du cirque[modifier | modifier le code]

Le directeur du cirque a l'apparence de W. C. Fields, un acteur comique américain. Ce directeur est aussi dompteur d'un lion végétarien, il est marié à l'écuyère du cirque. Ils ont une fille qui est lanceuse de couteaux et dont le mari travaille aussi au cirque. Les couleurs du clown induisent en erreur les indiens, qui croient qu'il s'agit des peintures de guerre.

Il y a aussi des chevaux qui sont impressionnés par Jolly Jumper (celui-ci siffle Lucky Luke pour le faire venir !) et un éléphant pas méchant, mais un peu rancunier.

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

L'histoire est parue dans le journal Pilote, du no 520 (23 octobre 1969) au no 541 (19 mars 1970).

Album[modifier | modifier le code]

Éditions Dargaud, no 5, 1970.

Éditions Lucky Comics, no 5, 2000.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1991.

Un clin d'œil à Western Circus apparait dans le film Lucky Luke (2009) de James Huth. Un des badges que collectionne Lucky Luke, est nommé Western Circus et représente une cage de cirque.

Rattlesnake Joe, un méchant de l'album, apparaît dans le film Lucky Luke (2009) de James Huth.

Sources[modifier | modifier le code]