Le Bandit manchot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bandit manchot.

Le Bandit manchot
81e histoire de la série Lucky Luke
Scénario Bob de Groot
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Arthur et Adolphe Caille

Éditeur Dargaud
Lucky Comics
Première publication no 32 de Tele Junior[1] (1981)
ISBN 2-205-01869-8
Nb. de pages 44

Prépublication Tele Junior[1] (1981)
Albums de la série Lucky Luke

Le Bandit manchot est la quatre-vingt-unième histoire de la série Lucky Luke par Morris et Bob de Groot. Elle est publiée pour la première fois en 1981 du no 32 au no 38 du journal Tele Junior[1],[2], puis en album en 1981 aux éditions Dargaud.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Arthur et Adolphe Caille, deux frères inventeurs, ont mis au point une machine à sous. Sur la demande d'un de ses amis, le sénateur Pinball, Lucky Luke va les aider à faire connaître leur invention à travers l'Ouest. Ils visitent plusieurs villes et vivent plusieurs péripéties. Ils rencontrent deux ennemis qui ont les traits de Louis de Funès et Patrick Préjean.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Adolphe et Arthur Caille : deux frères du Michigan passionnés de mécanique.
  • Sam Pinball : sénateur qui aide les deux frères à présenter leur machine à sous et qui leur présente Lucky Luke.
  • Fishstick : sénateur ami de Pinball et marié à Emma, la présidente de la ligue féminine contre les jeux de hasard.
  • Tricker : sénateur de Poker Gulch, ville entièrement dédiée au jeu.
  • Le Boss : escroc notoire, il veut empêcher le commerce de la machine à sous à Poker Gulch. Ce personnage est une caricature de Louis de Funès dont il possède les traits mais également le caractère de la plupart des personnages qu'il a incarnés au cinéma.
  • Double-Six : adjoint du Boss, caricature de Patrick Préjean.
  • Monsieur et Madame Caille : les parents d'Adolphe et Arthur. Le père passe son temps à jurer, ce qui déplait fortement à sa femme, fille de pasteur.
  • Phileas Black : croque-mort.

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Éditions Dargaud, no 17, 1981.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1991.

Un bandit manchot géant apparaît dans le film Lucky Luke de James Huth où il sert de repaire à Pat Poker.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Le Bandit manchot », sur http://www.bdovore.com (consulté le 10 septembre 2018)
  2. « Télé Junior no 34, troisième partie de l'histoire », sur http://www.bdovore.com (consulté le 10 septembre 2018)