Tous à l'Ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tous à l'Ouest
Titre québécois Tous à l'Ouest : Une aventure de Lucky Luke
Réalisation Olivier Jean-Marie
Jean-François Henry
Scénario Olivier Jean-Marie, Jean-François Henry, d'après l'œuvre de Morris et René Goscinny (adaptation libre de l'album La Caravane)
Acteurs principaux
Sociétés de production Marc du Pontavice
Xilam
Dargaud Marina
Lucky Comics
France 3 Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Animation
Durée 85 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tous à l'Ouest ou Tous à l'Ouest : Une aventure de Lucky Luke au Québec, est un long métrage d'animation de Lucky Luke, un film français de Olivier Jean-Marie, mettant en scène une nouvelle aventure de Lucky Luke basée sur l'album La Caravane, sorti au cinéma le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

New York, 1880. Lucky Luke escorte les Dalton pour un énième procès. Inévitablement, les quatre affreux s’évadent et pillent en règle les nombreuses banques de la ville. La police à ses trousses, une course-poursuite se déroule en plein centre de New York entre une Tramway et des voitures à vapeur, Joe Dalton cache le magot dans le chariot d’une caravane d’immigrants en partance pour la Californie.

Quand ils reviennent, la caravane entière s'offre à eux, rendant la retrouvaille du magot difficile, et Lucky Luke vient les arrêter. L'un des voyageurs expose à Lucky Luke leur problème : ils ont 80 jours pour aller en Californie et prendre possession de leur terrain. Sinon, le promoteur (un escroc nommé Crook), qui a mis 12 caravanes en danger pour qu'ils n'arrivent pas en Californie, avec son associé, Barthleby, gardera l'argent payé d'avance et la vente sera annulée.

On découvre parmi les passagers des cuisiniers chinois, une institutrice, les Dalton, Lucky Luke, un barbier, etc. Tout au long du chemin, Crook et son complice, l'huissier Bartleby, vont semer des pièges pour empêcher la caravane d'aller en Californie. Sans résultat.

Finalement les colons arrivent à temps, prennent possession de leurs terres et Crook est capturé. Pendant ce temps, les Dalton s'enfuient avec leur magot, retrouvé par Averell et caché dans leurs boulets, dans une mine d'or abandonnée. Une course-poursuite s'ensuit sous forme de montagnes russes entre les colons, à qui était promis l'argent, et les Dalton. Finalement tous sortent de la mine, les Dalton sont défaits et une explosion causée par une dynamite de Crook rapportée par Rantanplan permet de découvrir de l'or sous les terrains vendus. Les six malfrats sont amenés vers le pénitencier à la fin alors que le magot a brûlé dans l'explosion.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le budget de Tous à l'ouest a été de 15 millions d'euros. L'essentiel de la production s'est déroulé à Paris et le film a employé jusqu'à 180 personnes simultanément. Environ un quart de l'animation a été sous-traité au studio La Fabrique[2]. Le film a cependant été un échec commercial, avec seulement 457 509 entrées en France[3], causant une perte de plus de trois millions d'euros chez le producteur Xilam animation. La musique a été enregistrée au studio Ramses.

Filmographie Lucky Luke[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Deux jeux vidéo pour la Nintendo DS et la Wii tirés du dessin animé ont été édités chez Atari en 2007 sous le titre Tous à l'Ouest. Une aventure de Lucky Luke.

À la fin d'un épisode d'Oggy et les Cafards, on peut apercevoir une affiche du film Tous à l'ouest dans une station de bus nommé Xilam. Les trois cafards de la série font d'ailleurs un caméo dans le film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]