La Ville fantôme (Lucky Luke)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Ville fantôme.
La Ville fantôme
39e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Powell
Denver Miles
Colorado Bill
Lieu de l’action Far West

Éditeur Dupuis
Première publication no 1306 de Spirou (1963)
ISBN 2-8001-1465-7
Nb. de pages 44

Prépublication Spirou (1963)
Albums de la série Lucky Luke

La Ville fantôme est la trente-neuvième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 1306 au no 1327 du journal Spirou. Puis est publiée en album en 1965.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Il n'y a plus qu'un habitant à Gold Hill, le vieux Powell, persuadé que sa mine contient encore de l'or. D'ailleurs, cette mine intéresse beaucoup deux bandits, Denver Miles et Colorado Bill, qui vont tout faire pour la racheter pour une bouchée de pain, afin de la "saler" (c'est-à-dire d'y introduire un peu d'or de façon artificielle) pour la revendre plus cher. Lucky Luke va venir en aide au pauvre Powell.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Powell : vieux chercheur d'or, devenu à moitié fou à force de chercher en vain de l'or dans sa mine, qu'il avait achetée lorsqu'il était jeune, ne sachant pas qu'elle avait été salée
  • les habitants de Bingo Creek
    • Mme Blowfish : honorable bourgeoise, elle se précipite néanmoins vers la ville fantôme, son petit chapeau à ruban sur la tête
    • Gussie : la seule à ne pas avoir peur des fantômes, elle est prête à nettoyer Gold Hill avec son balai
    • Joe : tenancier du saloon, il raconte l'histoire de Powell à Lucky Luke, Denver Miles et Colorado Bill
    • Pancho : il fait partie de ceux qui propagent la nouvelle de la découverte d'or à Gold Hill
  • les "méchants"'
    • Colorado Bill : petit, gaffeur, il est le souffre-douleur de Denver Miles
    • Denver Miles : tricheur professionnel, il est à l'origine du "salage" de la mine

Historique[modifier | modifier le code]

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

Au début de l'album le chanson de Lucky Luke Oh, I'm a texas cowboy just off the stormy plains est issue du folklore musical texan repris par Alan Lomax intitulée I'm Bound To Follow The Longhorn Cows.

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

L'histoire est parue dans le journal Spirou, du no 1306 (25 Avril 1963) au no 1327 (19 Septembre 1963).

Album[modifier | modifier le code]

Éditions Dupuis, no 25, 1965

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1991.

Le personnage de Colorado Bill est apparu dans le film animé Daisy Town au cinéma en 1971.

Sources[modifier | modifier le code]