Oxyde de mercure(II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oxyde de mercure.
image illustrant les composés inorganiques
Cet article est une ébauche concernant les composés inorganiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Oxyde de mercure
Oxyde de mercure(II)
Identification
Nom UICPA oxyde de mercure(II)
No CAS 21908-53-2
No EINECS 244-654-7
No RTECS OW8750000
PubChem 30856
SMILES
InChI
Apparence poudre cristalline lourde, jaune, jaune orange ou rouge[1]
Propriétés chimiques
Formule brute HgO  [Isomères]
Masse molaire[2] 216,59 ± 0,02 g/mol
Hg 92,62 %, O 7,39 %,
Propriétés physiques
fusion (décomposition) : 500 °C[1]
ébullition décomposition
Solubilité dans l'eau : nulle[1]
Masse volumique 11,1 g·cm-3[1]
Précautions
SIMDUT[3]
D1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves
D1A,
Directive 67/548/EEC
Toxique
T



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'oxyde de mercure(II) ou oxyde mercurique a pour formule chimique HgO.

Utilisations[modifier | modifier le code]

  • Production du mercure
  • Anodes des piles mercuriques
  • Antiseptique externe

Propriétés[modifier | modifier le code]

Apparence : solide de couleur jaune à rouge.

L'HgO est non inflammable.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d OXYDE MERCURIQUE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Oxyde mercurique » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 23 avril 2009