Dioxyde de sélénium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dioxyde de sélénium
Selenium dioxide sample.jpg
Selenium dioxide.png
Selenium-dioxide-chain-3D-balls.png
Apparence et structure du dioxyde de sélénium
Identification
No CAS 7446-08-4
No ECHA 100.028.358
No CE 231-194-7
No RTECS VS8575000
PubChem 24007
SMILES
InChI
Apparence aiguilles blanches translucides solubles dans l'eau
Propriétés chimiques
Formule brute O2SeSeO2
Masse molaire[1] 110,96 ± 0,03 g/mol
O 28,84 %, Se 71,16 %,
Propriétés physiques
fusion 315 °C[2] (sublimation)
Solubilité 384 g·L-1 à 20 °C[2]
Précautions
SGH[2]
SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H373, H410, P273, P314, P304+P340, P309+P310,
Transport[2]
60
   3283   
Écotoxicologie
DL50 68,1 mg·kg-1 (souris, oral)[2]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le dioxyde de sélénium est un composé chimique de formule SeO2. Il s'agit d'un solide incolore se présentant sous la forme d'aiguilles blanchâtres translucides faiblement solubles dans l'eau. On peut l'obtenir par oxydation du sélénium aussi bien par combustion dans l'oxygène O2 de l'air que sous l'action de l'acide nitrique HNO3 ou du peroxyde d'hydrogène H2O2, la voie la plus efficace étant peut-être la déshydratation de l'acide sélénieux H2SeO3 :

3 Se + 4 HNO3 + H2O → 3 H2SeO3 + 4 NO ;
2 H2O2 + Se → SeO2 + 2 H2O ;
H2SeO3    SeO2 + H2O.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le dioxyde de sélénium solide est un polymère unidimensionnel constitué d'une chaîne où alternent des atomes d'oxygène et de sélénium. Les atomes de sélénium ont une géométrie pyramidale. Les liaisons Se–O ont une longueur de 162 pm. L'orientation des atomes d'oxygène est alternée le long de la chaîne d'atomes de sélénium et d'oxygène, ce qui correspond, du point de vue stéréochimique, à un arrangement syndiotactique.

En phase gazeuse, le dioxyde de sélénium forme des dimères et des oligomères, et devient monomérique à haute température. Le monomère présente une géométrie très semblable à celle du dioxyde de soufre SO2, avec des liaisons de 161 pm. Le dimère a été observé dans une matrice d'argon cryogénique, la spectroscopie infrarouge indiquant une géométrie centrosymétrique en chaise. La dissolution de l'oxydichlorure de sélénium (en) SeOCl2 donne le trimère [Se(O)O]3.

La molécule de SeO2 monomérique est polaire, avec un moment dipolaire de 2,62 D du milieu des deux atomes d'oxygène vers l'atome de sélénium.

Le dioxyde de sélénium solide se sublime facilement. À très faible concentration, la vapeur a une odeur repoussante rappelant celle du raifort en décomposition, et peut provoquer des sensations de brûlure, dans les muqueuses, à forte concentration ; ce composé est toxique, comme tous les composés du sélénium.

Le dioxyde de sélénium est un oxyde acide : il se dissout dans l'eau en donnant de l'acide sélénieux H2SeO3. Il réagit avec des bases en formant des sélénites, contenant l'anion SeO3. Ainsi, la réaction avec l'hydroxyde de sodium NaOH donne du sélénite de sodium Na2SeO3 :

SeO2 + 2 NaOHNa2SeO3 + H2O.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a b c d et e Entrée « Selenium dioxide » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 23 mai 2017 (JavaScript nécessaire)