Trioxyde de tellure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trioxyde de tellure
Image illustrative de l’article Trioxyde de tellure
__ Te4+     __ O2–
Identification
Synonymes

oxyde de tellure(VI)

No CAS 13451-18-8
No ECHA 100.033.277
No CE 236-620-5
PubChem 83481
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute O3Te
Masse molaire[1] 175,6 ± 0,03 g/mol
O 27,33 %, Te 72,67 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le trioxyde de tellure est un composé chimique de formule TeO3. C'est l'anhydride de l'acide tellurique Te(OH)6. Cet oxyde de tellure se présente sous la forme d'un solide cristallisé dans le système trigonal/rhomboédrique et existe sous une forme α jaune-orangée amorphe aux rayons X et une forme β microcristalline grise.

La forme jaune-orangée α résulte de la déshydratation de l'acide tellurique Te(OH)6 de 300 à 320 °C environ[2]. La couleur jaune provient de transfert d'électrons de l'oxygène vers le tellure (transfert de charge). À chaud, c'est un oxydant fort[3].

La forme grise β est produite à partir d'acide tellurique en tube scellé à 320 °C en présence d'acide sulfurique concentré ; elle est chimiquement très inerte, n'étant par exemple soluble ni dans l'eau, les acides ni même dans les bases chaudes. Les deux formes du trioxyde de tellure se décomposent autour de 400 °C en dioxyde de tellure TeO2 et oxygène O2[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Egon Wiberg et Arnold Frederick Holleman, Inorganic Chemistry, Elsevier, 2001. (ISBN 0-12-352651-5)
  3. (en) Norman N. Greenwood et Alan Earnshaw, Chemistry of the Elements, 2e édition, Butterworth-Heinemann, 1997. (ISBN 0-08-037941-9)
  4. (en) G. Brauer, Handbook of Preparative Inorganic Chemistry, 2e édition, vol. 1, Academic Press, 1963, p. 450–451.