Oxyde de technétium(VII)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oxyde de technétium(VII)
Image illustrative de l’article Oxyde de technétium(VII)
Image illustrative de l’article Oxyde de technétium(VII)
__ Tc7+     __ O2–
Structure moléculaire (en haut) et cristalline (en bas] de l'oxyde de technétium(VII)
Identification
No CAS 12165-21-8
PubChem 22227441
SMILES
InChI
Apparence Solide jaune cristallisé[1]
Propriétés chimiques
Formule brute O7Tc2Tc2O7
Masse molaire[2] 308 g/mol
O 36,36 %, Tc 64,22 %,
Propriétés physiques
fusion 119,5 °C[1]
ébullition 310,6 °C[1]
Solubilité soluble dans l'eau[1]
Masse volumique 3,5 g·cm-3[1]
Précautions
Matériau radioactif
Composé radioactif

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'oxyde de technétium(VII) est un composé chimique de formule Tc2O7. Il se présente sous la forme d'un solide jaune hygroscopique et volatil, cristallisé en aiguilles de système cristallin orthorhombique, groupe d'espace Pbca (no 61), avec les paramètres réticulaires a = 1 375,6 pm, b = 743,9 pm et c = 561,7 pm[1]. Il est soluble dans l'eau, en donnant de l'acide pertechnétique HTcO4[1].

L'oxyde de technétium(VII) est l'un des rares exemples d'oxyde métallique binaire moléculaire, d'autres étant par exemple le tétroxyde de ruthénium RuO4, le tétroxyde d'osmium OsO4 et l'heptoxyde de dimanganèse Mn2O7, ce dernier étant instable[3].

On peut obtenir de l'oxyde de technétium(VII) par oxydation du technétium de 450 à 500 °C[4] :

2 Tc + 7/2 O2 → Tc2O7.

Le Tc2O7 est l'anhydride de l'acide pertechnétique TcO4 et est un précurseur du pertechnétate de sodium NaTcO4 :

Tc2O7 + 2 NaOH → 2 NaTcO4 + H2O.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (de) Georg Brauer, Handbuch der Präparativen Anorganischen Chemie. 3e édition, vol. 3, Ferdinand Enke, Stuttgart, 1981, p. 1598. (ISBN 3-432-87823-0)
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (de) B. Krebs, « Technetium(VII)‐oxid: Ein Übergangsmetalloxid mit Molekülstruktur im festen Zustand », Angewandte Chemie, vol. 81, no 9,‎ , p. 328-329 (DOI 10.1002/ange.19690810905, lire en ligne)
  4. (en) A. Y. Herrell, R. H. Busey, K. H. Gayer, (1977). « Technetium(VII) Oxide », Inorganic Syntheses, XVII, p. 155–158, (ISBN 0-07-044327-0)