North American XB-28

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
North American XB-28
Un des deux XB-28.
Un des deux XB-28.

Constructeur Drapeau : États-Unis North American
Rôle Bombardier
Statut Projet abandonné
Premier vol
Nombre construits 2
Équipage
5
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-2800-27 Double Wasp
Nombre 2
Type 18 cylindres en étoile refroidis par air
Puissance unitaire 2 000 ch
Dimensions
Envergure 22,12 m
Longueur 17,2 m
Hauteur 4,27 m
Surface alaire 62,8 m2
Masses
À vide 11 600 kg
Avec armement 16 210 kg
Maximale 16 874 kg
Performances
Vitesse de croisière 410 km/h
Vitesse maximale 600 km/h
Plafond 10 200 m
Vitesse ascensionnelle 360 m/min
Rayon d'action 3 280 km
Charge alaire 258,14 kg/m2
Armement
Interne 6 mitrailleuses de 12,7 mm
Externe 1 800 kg de bombes

Le North American XB-28 est un projet de bombardier à haute altitude américain développé dans les années 1940.

Historique[modifier | modifier le code]

L'USAAF commanda le 13 février 1940 un prototype de bombardier moyen à haute altitude. Le XB-28 vola pour la première fois le 26 avril 1942. Le XB-28 était basé sur le très réussi B-25 Mitchell, mais le projet évolua avec une conception complétement nouvelle, qui rappelait bien plus le Martin B-26 Marauder. La configuration générale du B-25 et du XB-28 était assez similaire, la plus importante distinction était le changement de l'empennage double dérives du B-25 en simple dérive sur le XB-28. Il fut parmi les premiers avions de combats équipés d'une cabine pressurisée.

Le XB-28 montra une excellente conception, avec des performances significativement meilleures que le B-25, mais il n'entra jamais en production. Le bombardement à haute altitude était souvent gêné par des facteurs comme les nuages et le vent, qui étaient très fréquent dans le pacifique. Au même moment, les bombardiers moyens étaient devenus beaucoup plus performant à des altitudes plus basses. Les gains de performance en vol à haute altitude ne furent pas considérés comme suffisant pour justifier l’arrêt du bombardement à basse altitude.

Même si l'USAF rejeta le XB-28 comme bombardier, elle commanda un autre prototype. Désigné XB-28A, il devait préfiguré une future version de reconnaissance. Le XB-28A se crasha dans l’océan Pacifique au larde de la Californie après que l'équipage ait sauté en parachute le 4 aout 1943

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Développements liés
Appareils comparables
Listes liées

Liens externes[modifier | modifier le code]