NGC 595

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coordonnées : Sky map 01h 33m 33.8s, +30° 41′ 30″

NGC 595
NGC 595 par DSS.
NGC 595 par DSS.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Triangle[1]
Ascension droite (α) 01h 33m 33,8s[2]
Déclinaison (δ) 30° 41′ 30″
Distance 0,877±,222 Mpc (∼2,86 millions d' a.l.)[3]
Magnitude apparente (V) 13,0[4]
Dimensions apparentes (V) 0,50 [4]
Redshift -0,000580 ± 0,000070[2]
Vitesse radiale -174 ± 21 km/s[2]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Région HII
Galaxie hôte Galaxie du Triangle
Dimensions 130 a.l. [5]
Découverte
Découvreur(s) Heinrich d'Arrest[1]
Date [1]
Liste des Régions HII

NGC 595 est une nébuleuse en émission. Cette nébuleuse est une région région HII de la galaxie du Triangle (M33). Elle est donc située dans la constellation du Triangle. NGC 595 a été découverte par l'astronome prussien Heinrich d'Arrest en 1861.

Après NGC 604, NGC 595 est la deuxième nébuleuse en émission la plus brillante de M33. Elle est particulièrement riche en étoiles Wolf-Rayet[6], ces dernières ayant ici un sous-type spectral plus proche de leurs semblables de la Voie lactée que de celles du Grand Nuage de Magellan[7]. NGC 595 de même que NGC 604 referment aussi des associations OB dont l'étude a permis d'établir l'âge des plus récentes périodes de formation d'étoiles de ces régions[8].

NGC 595 est situé dans la galaxie du Triangle (M33).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 15 mars 2016)
  2. a, b et c (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 595 (consulté le 15 mars 2016)
  3. (en) « Distance de la galaxie M33 sur NED » (consulté le 14 avril 2016)
  4. a et b (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 15 mars 2016)
  5. On obtient la taille d'un astre par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. (en) Pierre Royer, Ingemar Lundström, Jean-Marie Vreux, « Classification of Wolf-Rayet stars in NGC 595 in M 33 through high-spatial resolution observations » dans A Massive Star Odyssey: From Main Sequence to Supernova, Proceedings of IAU Symposium #212, du 24 au à Lanzarote. Édition Karel van der Hucht, Artemio Herrero et César Esteban, Astronomical Society of the Pacific, San Francisco, 2003, p. 572.
  7. (en) Anne Pellerin et Laurent Drissen, « The Massive Stars in the H II Region NGC 595 », groupe de recherche en astrophysique de l'Université Laval au Québec.
  8. Christine D. Wilson et Brenda C. Matthews, « The Star Formation Histories and Efficiencies of Two Giant H II Regions in M33 », Astrophysical Journal, vol. 455,‎ , p. 125 (DOI 10.1086/176561, lire en ligne)
Sextans B Sextans A Voie lactée Leo I Galaxie naine du Grand Chien Leo II NGC 6822 Galaxie naine du Phénix Galaxie naine du Toucan Galaxie de Wolf-Lundmark-Melotte Galaxie naine de la Baleine IC 1613 Galaxie naine irrégulière du Sagittaire Galaxie naine du Verseau Galaxie du Triangle NGC 185 NGC 147 IC 10 Galaxie d'Andromède NGC 205 Leo A NGC 3109 Galaxie naine de la Machine pneumatique Galaxie naine des Poissons Pégase (galaxie naine) Andromeda II Andromeda III ndromeda I
À propos de cette image
Carte interactive du Groupe local. Cliquer sur les galaxies elles-mêmes — et non sur leur libellé — pour accéder à leur page.

Sur les autres projets Wikimedia :

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 587  •  NGC 588  •  NGC 589  •  NGC 590  •  NGC 591  •  NGC 592  •  NGC 593  •  NGC 594  •  NGC 595  •  NGC 596  •  NGC 597  •  NGC 598  •  NGC 599  •  NGC 600  •  NGC 601  •  NGC 602  •  NGC 603  •