NGC 949

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 949
Image illustrative de l’article NGC 949
La galaxie spirale NGC 949
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Triangle
Ascension droite (α) 02h 30m 48,6s[1]
Déclinaison (δ) 37° 08′ 12″ [1]
Magnitude apparente (V) 11,8 [2]
12,4 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,50 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 3,0 × 1,6[2]
Décalage vers le rouge +0,002031 ± 0,000007[1]
Angle de position 148°[2]

Localisation dans la constellation : Triangle

(Voir situation dans la constellation : Triangle)
Triangulum IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 609 ± 2 km/s [1]
Distance 10,269 ± 1,108 Mpc (∼33,5 millions d'a.l.)[3]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie SA(rs)b?[1] Sb[2] Sb?[4]
Dimensions environ 10,75 kpc (∼35 100 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[4]
Date [4]
Désignation(s) PGC 9566
MCG 6-6-48
UGC 1983
KARA 109
CGCG 523-53
KUG 0227+369
IRAS 02277+3654[2]
Liste des galaxies spirales

NGC 949 est une galaxie spirale située dans la constellation du Triangle. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 392 ± 15 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 5,78 ± 0,46 Mpc (∼18,9 millions d'a.l.)[1]. NGC 949 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1786.

La classe de luminosité de NGC 949 est II et elle présente une large raie HI. La base de données NASA/IPAC mentionne également que c'est une galaxie du champ, c'est-à-dire qu'elle n'appartient pas à un amas ou un groupe et qu'elle est donc gravitationnellement isolée[1]. Il s'agit sans doute d'une erreur puisque NGC 949 fait partie du groupe de NGC 1023.

L'image de NGC 949 prise par le télescope Hubble en 2015 montre une étrange asymétrie des lignes sombres de poussière. On explique cette asymétrie par l'inclinaison de la galaxie par rapport à notre ligne de visée. Quand une galaxie est inclinée comme NGC 949, la lumière de certaines régions doit traverser plus de zones de poussière avant de nous parvenir, rendant ainsi ces régions plus sombres[5].

NGC 949 par le télescope Hubble en mai 2015. (ESA/Hubble & NASA)

À ce jour, une quinzaine de mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 10,269 ± 1,108 Mpc (∼33,5 millions d'a.l.)[3], ce qui est à l'extérieur des valeurs de la distance de Hubble. Étant donné la faible valeur de la vitesse de Hubble, cette valeur est sans doute plus près de la distance réelle de celle-ci.

Groupe de NGC 1023[modifier | modifier le code]

NGC 949 fait partie du groupe de NGC 1023 situé dans le superamas de la Vierge qui est aussi appelé Superamas local. Ce groupe comprend entre autres les galaxies NGC 891, NGC 925, NGC 959, NGC 1003, NGC 1023, NGC 1058 et IC 239[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) « Results for object NGC 949 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 900 à 999 »
  3. a et b « Your NED Search Results, Distance Results for NGC 949 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  4. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 949 » (consulté le ).
  5. (en) « The peculiar asymmetry of NGC 949 » (consulté le )
  6. Neil Trentham et R. Brent Tully, « Dwarf galaxies in the NGC 1023 Group », Monthly Notice, vol. 398,‎ , p. 722-734 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2009.15189.x, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 941  •  NGC 942  •  NGC 943  •  NGC 944  •  NGC 945  •  NGC 946  •  NGC 947  •  NGC 948  •  NGC 949  •  NGC 950  •  NGC 951  •  NGC 952  •  NGC 953  •  NGC 954  •  NGC 955  •  NGC 956  •  NGC 957