NGC 969

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 969
Image illustrative de l’article NGC 969
La galaxie lenticulaire NGC 969
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Triangle
Ascension droite (α) 02h 34m 08,2s[1]
Déclinaison (δ) 32° 56′ 49″ [1]
Magnitude apparente (V) 12,3 [2]
13,3 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 12,88 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,7 × 1,0[2]
Décalage vers le rouge +0,015037 ± 0,000083[1]
Angle de position [2]

Localisation dans la constellation : Triangle

(Voir situation dans la constellation : Triangle)
Triangulum IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 4 508 ± 25 km/s [1]
Distance 63,23 ± 4,45 Mpc (∼206 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie S0[1],[2] SB0?[3]
Dimensions environ 37,76 kpc (∼123 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 9781
MCG 5-7-8
UGC 2039
CGCG 505-10[2]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 969 est une galaxie lenticulaire située dans la constellation du Triangle. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 4 287 ± 29 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 63,2 ± 4,5 Mpc (∼206 millions d'a.l.)[1]. NGC 969 a été découvert par l'astronome britannique John Herschel en 1827.

Supernova[modifier | modifier le code]

La supernova SN 1997dp a été découverte dans NGC 969 le par l'astronome amateur français Denis Christen[4],[5]. Cette supernova était de type Ia[5].

Groupe de NGC 973[modifier | modifier le code]

NGC 969 fait partie d'un groupe de galaxies d'au moins 20 membres, le groupe de NGC 973. Outre NGC 969 et NGC 973, les autres du groupe sont entre autres NGC 974, NGC 987, NGC 1002 (=NGC 983) et NGC 1067[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) « Results for object NGC 969 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 900 à 999 »
  3. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 969 » (consulté le ).
  4. (en) « One more amateur-discovered SN. » (consulté le )
  5. a et b (en) « Bright Supernovae - 1997. » (consulté le )
  6. A.M. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 100 #1,‎ , p. 47-90 (Bibcode 1993A&AS..100...47G)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 961  •  NGC 962  •  NGC 963  •  NGC 964  •  NGC 965  •  NGC 966  •  NGC 967  •  NGC 968  •  NGC 969  •  NGC 970  •  NGC 971  •  NGC 972  •  NGC 973  •  NGC 974  •  NGC 975  •  NGC 976  •  NGC 977