KKR 25

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

KKR 25
Découverte
Date de découverte 1999
Données d’observation - Époque J2000.0
Ascension droite 16h 13m 47,6s
Déclinaison +54° 22′ 16″
Coordonnées galactiques = 83,88 · b = 44,41
Constellation Dragon

Localisation dans la constellation : Dragon

(Voir situation dans la constellation : Dragon)
Draco IAU.svg
Autres caractéristiques
Vitesse radiale -139 km/s
Magnitude apparente (V) 15,9
Type dSph
Magnitude absolue (V) -10,93
Distance 1,93 ± 0,07 (∼)
Taille angulaire 1.1' × 0.65'
Taille physique 0,54 kpc kpc
Masse 1.4e6 M
Masse d’hydrogène atomique (HI) 0 M

KKR 25 est une galaxie naine sphéroïdale du Groupe Local distante de 1,93 Mpc de la Voie Lactée et principalement formée d'étoiles vieilles. Sa particularité est d'être très isolée par rapport aux galaxies telles que la Voie Lactée.

Propriétés générales[modifier | modifier le code]

KKR 25 fut découverte en 1999 comme possible galaxie naine du Groupe local par trois chercheurs qui lui donnèrent son nom (Karachentseva, Karachentsev, Richter)[1]. Elle fut définitivement associée au Groupe Local après une détermination assez précise de sa distance [2].

Une étude utilisant la caméra WFPC2 du télescope spatial Hubble a révélé que sa principale activité de formation stellaire a eu lieu il y a 12,6-13,7 milliards d'années[3]. En conséquence de quoi, près de 60 % de sa masse stellaire fut formé durant cette période. Les étoiles observées sont à dominante pauvre en métaux avec une valeur de métallicité [Fe/H] entre -1 et -1,6.

Concernant sa morphologie, KKR 25 a une ellipticité de 0.51. Son profil de luminosité suit une loi de décroissance exponentielle comme pour les galaxies spirales avec un rayon caractéristique de 156 ± 11 pc.

KKR25 semble être dépourvue de gaz neutre HI[4].

Position dans le Groupe local[modifier | modifier le code]

La particularité importante de KKR 25 est d'être une galaxie naine sphéroïdal très isolée. Elle est distante de près de 1,9 Mpc du Groupe Local et par là même de la Voie lactée et de la galaxie d'Andromède. Elle est aussi distante des autres Groupe avoisinant le Groupe local. De ce fait, sa distance au groupe de M81, le plus proche du Groupe local, est de 2,56 Mpc[3]. Cela détonne d'avec la grande majorité des galaxies naines sphéroïdales qui sont à moins de 0,3 Mpc soit de la Voie lactée soit de la galaxie d'Andromède. Elle rejoint en cela le petit cercle des galaxies naines sphéroïdales isolé du Groupe Local telles que la galaxie naine de la Baleine et celle du Toucan.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) V. E. Karachentseva, I. D. Karachentsev et G. M. Richter, « A list of nearby dwarf galaxies towards the Local Void in Hercules-Aquila », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 135,‎ , p. 221–226 (ISSN 0365-0138 et 1286-4846, DOI 10.1051/aas:1999173, lire en ligne, consulté le 5 mai 2016)
  2. (en) I. D. Karachentsev, M. E. Sharina, A. E. Dolphin et D. Geisler, « Research Note : A new galaxy near the Local Group in Draco », Astronomy and Astrophysics, vol. 379,‎ , p. 407–411 (ISSN 0004-6361 et 1432-0754, DOI 10.1051/0004-6361:20011344, lire en ligne, consulté le 5 mai 2016)
  3. a et b (en) Dmitry Makarov, Lidia Makarova, Margarita Sharina et Roman Uklein, « A unique isolated dwarf spheroidal galaxy at D = 1.9 Mpc », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 425,‎ , p. 709–719 (ISSN 0035-8711 et 1365-2966, DOI 10.1111/j.1365-2966.2012.21581.x, lire en ligne, consulté le 5 mai 2016)
  4. (en) Ayesha Begum et Jayaram N. Chengalur, « A search for H i in some peculiar faint dwarf galaxies », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 362,‎ , p. 609–611 (ISSN 0035-8711 et 1365-2966, DOI 10.1111/j.1365-2966.2005.09342.x, lire en ligne, consulté le 5 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]