NGC 957

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 957
L'amas ouvert NGC 957
L'amas ouvert NGC 957
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Persée
Ascension droite (α) 02h 33m 19,0s[1]
Déclinaison (δ) 57° 34′ 11″
Distance environ 1 815 pc (∼5 920 a.l.) [2]
Magnitude apparente (V) 7,6 [3]
Dimensions apparentes (V) 10,0 [3]

Localisation dans la constellation : Persée

(Voir situation dans la constellation : Persée)
Perseus IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Classe III2p [3]
Dimensions 17 a.l. [4]
Âge 10 ± 5 M a[5]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel [6]
Date 9 décembre 1831 [6]
Désignation(s) OCL 362 [3]
Liste des amas ouverts

NGC 957 est un amas ouvert situé dans la constellation de Persée. Il a été découvert par l'astronome britannique John Herschel en 1831.
Selon la classification des amas ouverts de Robert Trumpler, NGC 957 renferme moins de 50 étoiles (lettre p) dont la concentration est moyennement faible (III) et dont les magnitudes se répartissent sur un intervalle moyen (le chiffre 2).
Le site WEBDA consacré aux amas ouverts indique Log Age = 7,042, ce qui correspond à un âge de 11 millions d'années.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 957 (consulté le 18 avril 2016)
  2. (en) « WEBDA page for open cluster NGC 957, A site Devoted to Stellar Clusters in the Galaxy and the Magellanic Clouds » (consulté le 18 avril 2016)
  3. a b c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 18 avril 2016)
  4. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  5. R.K.S. Yadav, Brijesh Kumar, A. Subramaniam, Ram Sagar et Blesson Mathew, « Optical and near-IR photometric study of the open cluster NGC 637 and NGC 957 », MONTHLY NOTICES of the Royal Astronomical Society, vol. 390-3,‎ , p. 985-986 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2008.13740.x, lire en ligne)
  6. a et b (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 18 avril 2016)
  • Daniel Durand, Eduardo Hardy et Jorge Melnick, « The clusters NGC 957 and NGC 957 in the Wing of the Small Magellanic Cloud », The Astrophysical Journal, vol. 283,‎ , p. 552-957 (DOI 10.1086/162339, lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 949  •  NGC 950  •  NGC 951  •  NGC 952  •  NGC 953  •  NGC 954  •  NGC 955  •  NGC 956  •  NGC 957  •  NGC 958  •  NGC 959  •  NGC 960  •  NGC 961  •  NGC 962  •  NGC 963  •  NGC 964  •  NGC 965