Sous-groupe d'Andromède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Galaxie d'Andromède avec M110 en haut à gauche et M32 à droite du noyau.

Le sous-groupe d'Andromède (ou sous-groupe de M31) est un groupe de galaxies, plus précisément le sous-ensemble du Groupe local constitué par la galaxie d'Andromède (M31) et ses satellites. Au moins quatorze galaxies naines gravitent autour de la galaxie d'Andromède. La plus brillante et la plus grande est M32, visible avec un télescope basique. La deuxième plus brillante et la plus proche de M32 est M110. Les autres galaxies sont moins brillantes et n'ont pour la plupart été découvertes qu'à partir des années 1970.

Le 11 janvier 2006, il a été annoncé que les galaxies peu lumineuses compagnes de la galaxie d'Andromède se trouvent dans ou à proximité d’un seul plan traversant le centre de la galaxie d'Andromède. Cette distribution inattendue n’est pas comprise de façon évidente dans le contexte des modèles actuels de formation de galaxies. Le plan des galaxies satellites pointe vers un groupe de galaxies proche (le groupe de M81), traçant peut-être la distribution à grande échelle de matière noire .

Membres[modifier | modifier le code]

Les membres sont listés ici par ordre de découverte (la distance orbitale n'est pas connue).

Andromeda Galaxy's satellites
Name Type Distance au Soleil

(millions d'années-lumière)
Ascension droite** Déclinaison** Magnitude absolue[1] Magnitude apparente Rapport masse/luminosité Année de découverte Notes
Galaxie d'Andromède (M31)
M32 dE2 2.48 00h 42m 41.877s
40° 51′ 54.71″
+9.2 1749
M110 dE6 2.69 00h 40m 22.054s
41° 41′ 08.04″
+9.4 1773
NGC 185 dE5 2.01 00h 38m 57.523s
48° 20′ 14.86″
+11 1787
NGC 147 dE5 2.2 00h 33m 12.131s
48° 30′ 32.82″
+12 1829
Andromeda I dSph 2.43 00h 45m 39.264s
38° 02′ 35.17″
-11.8 +13.2 31 ± 6[1] 1970
Andromeda II dSph 2.13 01h 16m 28.136s
33° 25′ 50.36″
-12.6 +13 13 ± 3[1] 1970
Andromeda III dSph 2.44 00h 35m 31.777s
36° 30′ 04.19″
-10.2 +10.3 19 ± 12[1] 1970
Andromeda IV * dIm? 22-24 00h 42m 32.798s
40° 34′ 16.27″
+16.6 1972 Previously believed to be a satellite of Andromeda, but disproven in 2014
Andromeda V dSph 2.52 01h 10m 16.952s
47° 37′ 40.12″
-9.6 +15.4 78 ± 50[2] 1998
Pegasus Dwarf Spheroidal

(Andromeda VI)
dSph 2.55 23h 51m 46.516s
24° 34′ 55.69″
-11.5 +14.5 12 ± 5[2] 1998
Cassiopeia Dwarf

(Andromeda VII)
dSph 2.49 23h 26m 33.321s
50° 40′ 49.98″
-13.3 +12.9 7.1 ± 2.8[1] 1998
Andromeda VIII dSph 2.7 00h 42m 06s +40° 37′ 00″ +9.1 2003
Andromeda IX dSph 2.5 00h 52m 52.493s
43° 11′ 55.66″
-8.3 +16.2 2004
Andromeda X dSph 2.9 01h 06m 34.740s
44° 48′ 23.31″
-8.1 +16.2 63 ± 40[1] 2005
Andromeda XI[3] dSph 00h 46m 20s +33° 48′ 05″ -7.3 2006
Andromeda XII[3] dSph 00h 47m 27s +33° 22′ 29″ -6.4 2006
Andromeda XIII[3] dSph 00h 51m 49.555s
33° 00′ 31.40″
-6.9 2006
Andromeda XIV[4] dSph 00h 41m 35.219s
29° 41′ 45.87″
-8.3 102 ± 71[1] 2007
Andromeda XV[4] dSph 01h 14m 18.7s +38° 07′ 02.9″ -9.4 2007
Andromeda XVI[4] dSph 00h 59m 29.843s
32° 22′ 27.96″
-9.2 2007
Andromeda XVII[4] dSph 00h 37m 07s +44° 19′ 20″ -8.5 2008
Andromeda XVIII[4] dSph/Sm 00h 02m 15.184s
45° 05′ 19.78″
2008
Andromeda XIX[4] dSph 00h 19m 32.1s +35° 02′ 37.1″ -9.3 2008
Andromeda XX[4] dSph 00h 07m 30.530s
35° 07′ 45.94″
-6.3 2008
Andromeda XXI[4] dSph 23h 54m 47.7s +42° 28′ 15″ -9.9 2009
Andromeda XXII[4] dSph 00h 27m 40s +28° 05′ 25″ -7.0 2009
Andromeda XXIII[4] dIrr 01h 29m 21.944s
38° 43′ 05.97″
2011
Andromeda XXIV[4] 01h 18m 30s +46° 21′ 58″ 2011
Andromeda XXV[4] 00h 30m 08.9s +46° 51′ 07″ 2011
Andromeda XXVI[4] 00h 23m 45.6s
47° 54′ 58″
2011
Andromeda XXVII[4] 00h 37m 27.1s +45° 23′ 13″ 2011
Andromeda XXVIII[5] dSph 22h 32m 41.449s
31° 12′ 59.10″
2011
Andromeda XXIX[5] dIrr 23h 58m 55.440s
30° 45′ 22.09″
2011
Tidal Stream Northwest

(Tidal Stream E and F)[6]
00h 20m 00s +46° 00′ 00″ 2009
Tidal Stream Southwest[6] 00h 30m 00s +37° 30′ 00″ 2009
Triangulum Galaxy*

(M33)
SA(s)cd 2.59 01h 33m 50.883s
30° 39′ 36.54″
+6.27 1654? Exact distance and relation to Andromeda uncertain

** Les valeurs RA / DEC en italique sont des estimations approximatives.

La galaxie d'Andromède (M31) vue en infrarouge, avec le trou arc en bas à droite.

De nouvelles images (quand ?) du télescope spatial Spitzer jettent la lumière sur le passé violent de la galaxie d'Andromède. Les images montrent qu'une des galaxies satellites de cette dernière, M32, a explosé à travers l'un des bras spiraux de la galaxie d'Andromède il y a quelques millions d'années. Les images infrarouges des deux bras spiraux de la galaxie démontrent qu’eux et l’anneau proéminent qui forment des étoiles sont des structures distinctes. Les images montrent également un trou où les anneaux semblent se scinder en arcs. Ce trou est l'endroit où, selon les astronomes, M32 a percé le disque galactique d'Andromède.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]