Mike DeWine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mike DeWine
2011MikeDewineHiResWeb.jpg
Fonctions
Procureur général de l'Ohio (en)
depuis le
Sénateur des États-Unis
Ohio
-
Lieutenant-gouverneur de l'Ohio
-
Paul Leonard (en)
Sénateur de l'Ohio (d)
-
John Mahoney (en)
Dave Hobson (en)
Procureur de district
Comté de Greene
-
Assistant district attorney (d)
Comté de Greene
-
Représentant des États-Unis
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
École primaire (en)
Université Miami (baccalauréat universitaire ès sciences) (jusqu'en )
Université du Nord de l'Ohio (Juris Doctor (en)) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Cedarville University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parti politique

Richard Michael DeWine dit Mike DeWine, né le à Springfield (Ohio), est un homme politique américain membre du Parti républicain. Lieutenant-gouverneur de l'Ohio entre 1991 et 1994, auparavant représentant au Congrès des États-Unis entre 1983 et 1991, il est sénateur fédéral de l'Ohio de 1995 à 2007 et procureur général de l'État depuis 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit, DeWine est avocat avant de commencer une carrière politique en de se faisant élire au Sénat de l'Ohio pour le 10e district, de 1981 à 1982.

En 1982, il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis pour le 7e district de l'État, réélu en 1984, 1986 et 1988. De 1991 à 1995, il est lieutenant-gouverneur de l'Ohio.

Sénateur des États-Unis[modifier | modifier le code]

Après un premier échec en 1992, il est élu au Sénat des États-Unis en 1994 et entre en fonction en janvier 1995. En 2000, Mike DeWine est réélu contre le candidat démocrate Ted Celeste.

Mike DeWine est un républicain modéré, cible de la droite religieuse bien qu'il soit pro-life (anti-interruption volontaire de grossesse, IVG) sauf en cas d'inceste, de viol et de danger pour la vie de la mère, qu'il ait voté pour l'amendement fédéral reconnaissant le mariage comme la seule union entre un homme et une femme — Defense of Marriage Act — et qu'il soutienne un contrôle sur les ventes d'alcool.

DeWine a cependant soutenu les lois sur le contrôle des armes à feu et a corédigé un amendement renouvelant l'interdiction de certaines armes semi-automatiques.

DeWine s'était également écarté de la ligne du Parti républicain en s'opposant aux forages en Arctique et en soutenant le relèvement du salaire minimum.

En octobre 2005, il a été l'un des plus fermes critiques à la nomination d'Harriet Miers par George W. Bush à la Cour suprême des États-Unis.

DeWine est candidat à un troisième mandat lors élections de mi-mandat de 2006. Il remporte la primaire républicaine avec 71,71 % des voix[1], devant deux candidats qui lui reprochent ses positions en faveur d'une réforme de l'immigration[2]. Dans un climat de défiance vis-à-vis de l'administration de George W. Bush et de scandales politiques, le sénateur sortant est donné distancé par le représentant démocrate Sherrod Brown. Au mois d'octobre, les républicains cessent d'apporter leur soutien financier à DeWine pour se concentrer sur d'autres élections jugées plus serrées[3]. Il est finalement battu, ne rassemblant que 43,8 % des suffrages contre 56,2 % pour Brown[1].

Procureur général de l'Ohio[modifier | modifier le code]

Le , Mike DeWine est élu attorney general de l'Ohio avec 47,8 % des voix, battant le démocrate sortant Richard Cordray qui obtient 46 % des suffrages. Il promet alors d'attaquer la réforme de la santé de Barack Obama en justice[4]. Le , il est réélu contre David A. Pepper, avec notamment 84 des 88 comtés de l'État.

Lors des élections de 2018, il se présente au poste de gouverneur de l'Ohio pour succéder à John Kasich. Il choisit le secrétaire d'État Jon Husted, d'abord candidat, pour être son colistier. Durant la primaire républicaine, il affronte la lieutenant-gouverneure Mary Taylor qu'il attaque pour son manque de soutien à Donald Trump durant la campagne présidentielle de 2016, Taylor étant alors une proche de Kasich. Soutenu par le Parti républicain de l'Ohio et le groupe anti-avortement Ohio Right to Life, DeWine remporte la primaire avec environ 60 % des suffrages. En novembre, il affronte à nouveau Richard Cordray[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son fils, Pat DeWine, est commissaire du comté d'Hamilton alors que son cousin, Kevin DeWine, est élu au Congrès de l'État.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Commission électorale fédérale, « OFFICIAL ELECTION RESULTS FOR UNITED STATES SENATE: 2006 U.S. Senate Campaigns », sur transition.fec.gov (consulté le 14 mai 2018).
  2. (en) David Hill, « Immigration reform nicked in primaries », sur thehill.com, (consulté le 14 mai 2018).
  3. (en) Associated Press, « Democratic Rep. Sherrod Brown Defeats GOP Sen. Mike DeWine in Ohio », sur foxnews.com, (consulté le 14 mai 2018).
  4. (en) Sam Dillon, « Ohio: State Highlights », Election 2010, sur nytimes.com (consulté le 14 mai 2018).
  5. (en) Andrew J. Tobias, « Mike DeWine wins Republican primary in Ohio governor's race », sur cleveland.com, (consulté le 13 mai 2018).