Kristi Noem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kristi Noem
Illustration.
Fonctions
Représentante des États-Unis
En fonction depuis le
(7 ans, 6 mois et 17 jours)
Circonscription district at-large du Dakota du Sud
Prédécesseur Stephanie Herseth Sandlin
Biographie
Nom de naissance Kristi Lynn Arnold
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Watertown (Dakota du Sud, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Religion Évangélisme

Kristi Lynn Arnold Noem, née le à Watertown (Dakota du Sud), est une femme politique américaine, membre du Parti républicain et actuelle représentante de l'unique district du Dakota du Sud à la Chambre des représentants des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kristi Noem grandit dans son ranch familial dans le comté de Hamlin au Dakota du Sud. Elle épouse Bryon Noem à l'âge de 20 ans. Après le décès de son père en 1994, elle arrête ses études à la Northern State University (en) et reprend l'exploitation du ranch situé près de Castlewood[1]. Elle est élue à la Chambre des représentants du Dakota du Sud en 2006 et réélue en 2008[1],[2] ; elle y devient l'adjointe au chef de la majorité républicaine[1].

Noem se présente aux élections de novembre 2010 pour la Chambre des représentants. Elle remporte la primaire républicaine avec 42 % des voix face au secrétaire d'État Chris Nelson (35 %) et au représentant Blake Curd (23 %). Souvent comparée à Sarah Palin, elle devient une égérie du Tea Party et se retrouve dans une course serrée la représentante démocrate sortante Stephanie Herseth Sandlin[1]. Le , elle est élue à la Chambre des représentants des États-Unis avec 48,1 % des voix, battant Herseth Sandlin qui n'obtient que 45,9 % des voix. Elle est réélue avec 57,5 % des suffrages en 2012 et 66,5 % en 2014[3].

Noem est reconduite pour un quatrième mandat avec 28 points d'avance le . La semaine suivante, elle annonce sa candidature au poste de gouverneur du Dakota du Sud en 2018, pour succéder à Dennis Daugaard qui ne peut pas effectuer de nouveau mandat[4]. Selon la presse, cette annonce précoce est expliquée par l'interdiction votée le de donner plus de 4 000 dollars à une campagne pour le poste de gouverneur et qui prend effet le . Noem dispose en effet de 1,9 million de dollars sur son compte de campagne du Congrès, qu'elle souhaite transférer sur son compte pour l'élection du gouverneur[5],[6]. Longtemps donnée au coude-à-coude avec le procureur général Marty Jackley, elle remporte la primaire républicaine avec 57 % des voix[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Bret Hayworth, « Kristi Noem a 'fit for the times' as she takes office », sur siouxcityjournal.com, (consulté le 6 juin 2018).
  2. (en) « NOEM, Kristi, (1971 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 15 novembre 2016).
  3. (en) « Rep. Kristi Noem, R-S.D. », Member Profile, sur Roll Call (consulté le 15 novembre 2016).
  4. (en) Lindsey McPherson, « South Dakota Rep. Kristi Noem to Run for Governor in 2018 », sur Roll Call, (consulté le 15 novembre 2016).
  5. (en) « Rep. Kristi Noem to run for South Dakota governor », sur Politico, (consulté le 15 novembre 2016).
  6. (en) Jonathan Ellis, « Noem announces historic bid for governor », sur The Sioux Falls Argus Leader, (consulté le 15 novembre 2016).
  7. (en) Dana Ferguson, « Kristi Noem wins Republican primary, defeats Marty Jackley in 14-point lead », sur argusleader.com, (consulté le 6 juin 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]