Kristi Noem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kristi Noem
Illustration.
Portrait officiel de Kristi Noem (2013).
Fonctions
33e gouverneur du Dakota du Sud
En fonction depuis le
(10 mois et 12 jours)
Élection 6 novembre 2018
Lieutenant-gouverneur Larry Rhoden
Prédécesseur Dennis Daugaard
Représentante des États-Unis

(8 ans)
Élection 2 novembre 2010
Réélection 6 novembre 2012
4 novembre 2014
8 novembre 2016
Circonscription District at-large du Dakota du Sud
Législature 112e, 113e, 114e et 115e
Prédécesseur Stephanie Herseth Sandlin
Successeur Dusty Johnson
Biographie
Nom de naissance Kristi Lynn Arnold
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Watertown (Dakota du Sud, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Religion Protestantisme[1]

Kristi Noem
Gouverneurs du Dakota du Sud

Kristi Lynn Noem, née Arnold le à Watertown (Dakota du Sud), est une femme politique américaine, membre du Parti républicain et gouverneur du Dakota du Sud depuis 2019. Elle est auparavant élue à la Chambre des représentants des États-Unis à partir de 2011 pour le Dakota du Sud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Kristi Noem grandit dans le ranch familial dans le comté de Hamlin au Dakota du Sud. Elle épouse Bryon Noem à l'âge de 20 ans. Après le décès de son père en 1994, elle arrête ses études à la Northern State University (en) et reprend l'exploitation du ranch situé près de Castlewood[2].

Chambre des représentants du Dakota du Sud[modifier | modifier le code]

Elle est élue à la Chambre des représentants du Dakota du Sud en 2006 et réélue en 2008[2],[3]. Elle devient l'une des adjointes au chef de la majorité républicaine en 2010[2].

Chambre des représentants des États-Unis[modifier | modifier le code]

Noem se présente aux élections de 2010 pour la Chambre des représentants des États-Unis. Elle remporte la primaire républicaine avec 42 % des voix face au secrétaire d'État Chris Nelson (35 %) et au représentant d'État Blake Curd (23 %). Souvent comparée à Sarah Palin, elle devient une égérie du Tea Party et se retrouve dans une course serrée la représentante démocrate sortante Stephanie Herseth Sandlin[2]. Le , elle est élue avec 48,1 % des voix, battant Herseth Sandlin qui n'obtient que 45,9 % des voix. Elle est réélue avec 57,5 % des suffrages en 2012 et 66,5 % en 2014[4].

Noem est reconduite pour un quatrième mandat avec 28 points d'avance lors des élections de 2016. La semaine suivante, elle annonce sa candidature au poste de gouverneur du Dakota du Sud en 2018, pour succéder à Dennis Daugaard qui ne peut pas effectuer de troisième mandat[5]. Selon la presse, cette annonce précoce est expliquée par l'interdiction votée le de donner plus de 4 000 dollars à une campagne pour le poste de gouverneur et qui prend effet le . Noem dispose en effet de 1,9 million de dollars sur son compte de campagne du Congrès, qu'elle souhaite transférer sur son compte pour l'élection au gouvernorat[6],[7].

Gouverneur du Dakota du Sud[modifier | modifier le code]

Longtemps donnée au coude-à-coude avec le procureur général Marty Jackley, elle remporte la primaire républicaine avec 57 % des voix[8]. Bien que le Dakota du Sud soit favorable aux républicains, elle se retrouve dans une course plus serrée que prévue face au chef de la minorité démocrate au Sénat du Dakota du Sud, Billie Sutton. Ce dernier est un démocrate conservateur avec une histoire forte, paralysé des jambes après un accident de rodéo[9]. Le , Noem est finalement élue avec trois points d'avance sur Sutton (51 % contre 48 %), la plus faible marge pour un gouverneur depuis les années 1980[10]. Elle est la première femme élue gouverneur du Dakota du Sud[10],[11]. Elle prête serment et entre en fonction le [11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Faith on the Hill », sur pewforum.org, (consulté le 6 janvier 2017).
  2. a b c et d (en) Bret Hayworth, « Kristi Noem a 'fit for the times' as she takes office », sur siouxcityjournal.com, (consulté le 6 juin 2018).
  3. (en) « NOEM, Kristi, (1971 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 15 novembre 2016).
  4. (en) « Rep. Kristi Noem, R-S.D. », Member Profile, sur Roll Call (consulté le 15 novembre 2016).
  5. (en) Lindsey McPherson, « South Dakota Rep. Kristi Noem to Run for Governor in 2018 », sur Roll Call, (consulté le 15 novembre 2016).
  6. (en) « Rep. Kristi Noem to run for South Dakota governor », sur Politico, (consulté le 15 novembre 2016).
  7. (en) Jonathan Ellis, « Noem announces historic bid for governor », sur The Sioux Falls Argus Leader, (consulté le 15 novembre 2016).
  8. (en) Dana Ferguson, « Kristi Noem wins Republican primary, defeats Marty Jackley in 14-point lead », sur argusleader.com, (consulté le 6 juin 2018).
  9. (en) Dan Merica, « South Dakota hasn't had a Democratic governor in decades. Republicans fear that could change. », sur edition.cnn.com, (consulté le 21 octobre 2018).
  10. a et b (en) Jonathan Ellis, « South Dakota election results: Noem defeats Sutton in historic governor race », sur argusleader.com, (consulté le 30 août 2019).
  11. a et b (en) Associated Press, « Noem sworn in as South Dakota governor », sur ksfy.com, (consulté le 30 août 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]