Christian Laporte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christian Laporte, né à Ixelles le 22 février 1954, est un journaliste et écrivain belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses humanités gréco-latines au collège Saint-Pierre d'Uccle puis continue ses études aux Facultés universitaires Saint-Louis puis à l'université catholique de Louvain où il finit une licence en sociologie politique.

Il est dès 1977 un correspondant à Louvain-La-Neuve pour le journal Le Soir où il travaille par la suite comme journaliste indépendant mais également pour le Vif, la RTBF Namur, radio LLN.

Il est rédacteur au Soir de 1985 à 2004 puis à La Libre Belgique où il traite de politique au sein du service Belgique. Il est devenu, au sein de la rédaction de La Libre Belgique, le spécialiste attitré de la famille royale de Belgique ainsi que de l'Église belge, ce qui ne l'empêche pas de rester critique vis-à-vis de ces deux institutions, ce qui lui vaut parfois les foudres de certains de leurs membres comme le Prince Laurent de Belgique[1].

Il reçoit en 2006 le prix « Ex-Libris » attribué par l'Association des éditeurs belges de langue française.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Portraits d'Église : les catholiques belges du parvis au maître-autel, Bruxelles, Éd. Luc Pire, 1998
  • L’Affaire de Louvain, l’histoire du Walen buiten, 1960-1968, Bruxelles, De Boeck (fr) & Wesmael (nl), 1999
  • Albert II, Premier Roi fédéral, Bruxelles, Éd. Racine, 2003
  • Pierre-Yves Monette Entretiens avec Christian Laporte - Belgique où vas-tu ?, Wavre, Éd. Mardaga, 2007
  • Godfried Danneels : Confidences d'un cardinal, Christian Laporte et Jan Becaus, Bruxelles, Éd. Racine, 2009
  • Charles-Ferdinand Nothomb : Un plan de paix pour la Belgique. Entretiens avec Christian Laporte, Bruxelles, Éd. Racine, 2009
  • Yves du Monceau, Bruxelles, Éd. Racine, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Revenu en grâce à la Cour, le Prince Laurent était au Te Deum », sur rtbf.be, 15 novembre 2011 (consulté le 14 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]