Megarave Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Megarave)
Aller à : navigation, rechercher
Megarave Records
Description de l'image L-3266-1128520730.jpeg.
Filiale DNA Tracks, Dutch Gabber Network Records, Hardcorps Records, Metallix, Rotterdam Terror Corps Records
Fondation 1993
Statut Actif
Maison de disques Rige Records[1]
Genre Techno hardcore, gabber
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Siège Spijkenisse
Site web www.megarave.com

Megarave Records est un label discographique de techno hardcore et gabber néerlandais, dirigé par Rige Records, à la tête des labels de techno hardcore dans le monde. Megarave a accueilli dans son entreprise des artistes et groupes notoires tels que The Headbanger[2], Rotterdam Terror Corps, Bass-D and King Matthew, Partyraiser[3], Buzz Fuzz, Dione, Dr. Macabre, et Paul Elstak.

Histoire[modifier | modifier le code]

Megarave Records est fondé en 1993[4]. L'une des premières soirées organisées par le label s'effectue le 3 juillet 1993 au Maasvlakte de Rotterdam[5]. Ils en organisent encore une le 30 octobre 1993 au Energiehal, également à Rotterdam[6]. En 1995, le tout premier vinyle du label Megarave, I'm a Gabber Baby des Hardheads, est publié, et emporte un franc succès notamment aux Pays-Bas. Megarave est passé maître dans l'art des sorties gabber les plus attendues du moment. Megarave est l'un des labels qui a démarré avec le genre early hardcore.

En juillet 2009, le label annonce un événement prévu pour le 5 septembre 2009, avec quatre types de line-up selon les genres musicaux proposés (early, mainstream)[4]. Megarave Records joue pour la première fois en France pendant la Techno Parade du à l'Élysée Montmartre, à Paris[7]. Cette soirée est localement organisée par DJ AK7 et DJ Speedloader[8].

Le 24 avril 2010, le label prépare une tournée à Montmartre, en France[9]. À cette période, le producteur RoughSketch, encore novice du genre, est le tout premier japonais à faire ses débuts au label le 30 mars 2010, avec la sortie de son EP, Samurai Terrorist.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Karian, « Update Megarave · 5 September 2009 », sur Partyflock, (consulté le 22 novembre 2017).
  2. (nl) « Overzicht Headbanger », sur Partyflock (consulté en consulté le=22 novembre 2017).
  3. (cs) « Brno rozezní ty nejtvrdší kopáky! Slavný hardcore DJ Partyraiser vystoupí poprvé v Česku », sur blesk.cz (consulté le 22 novembre 2017).
  4. a et b (nl) Karian, « Megarave outdoor festival », sur Partyflock, (consulté le 22 novembre 2017).
  5. (nl) « Megarave 93 », sur Partyflock (consulté le 22 novembre 2017).
  6. (nl) « Megarave 2 », sur Partyflock (consulté le 22 novembre 2017).
  7. « Megarave organise une soirée évènement après la Techno Parade ! », sur melty.fr (consulté le 22 novembre 2017).
  8. « Megarave : l'interview des organisateurs par melty.fr ! », sur melty.fr (consulté le 22 novembre 2017).
  9. « Megarave France 2010 - L'esprit du Hardcore », sur Partuniq (consulté le 22 octobre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]