Guillaume Leroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renegade et Légion.
Guillaume Leroux
Surnom Dr. Macabre, El Guapo, French Connection, Lunatic Asylum, Major Disaster, Powdered Toastman, Renegade Legion, Ronald Mc Donalds, Sgt Kabukiman, Slut Burger, The Mob, Try Lobit
Nom de naissance Guillaume Leroux
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Genre musical Techno hardcore, trance
Années actives Depuis 1993
Site officiel www.paranoid-section.com

Guillaume Leroux, né en 1968 à Paris, est un producteur et DJ français, connu dans le domaine de la musique électronique. Il fait partie des artistes français les plus connus des scènes trance (sous les pseudonymes Lunatic Asylum et Renegade Legion) et techno hardcore (sous le pseudonyme Dr. Macabre).

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillaume devient passionné de musique dès l'âge de 16 ans alors qu'il imitait à l'aide d'une guitare et d'une batterie ses groupes de punk et rock alternatif préférés incluant GBH, The Exploited, Bérurier Noir et Ludwig von 88[1]. À la fin des années 1980, il explore les domaines techno et acid house[1].

Guillaume débute dans la production musicale avec une console Amiga au début des années 1990[2]. Sous le nom de scène de Lunatic Asylum, il fait rapidement circuler ses premières compositions, parmi lesquelles The Meldtown, considérée comme un « hymne pour les ravers »[2]. Par la suite, il entre en contact avec le label discographique PCP tenu par Marc Acardipane. La première sortie au sein de la French Connection est un hit, et sera suivie par de nombreuses autres productions[2]. L’album Ghost Stories Chapter 1, et notamment le titre Poltergeist, considéré[Par qui ?] comme l’une des meilleures pistes hardcore jamais produites, lui permettent de passer au rang de « véritable légende »[2].

En 1995, il fonde un projet nommé Manga Corps en collaboration avec Manu le Malin, projet qui aboutit à trois EP chez Industrial Strength Records[1]. Il collabore également avec d'autres artistes de la scène hardcore comme Marc Acardipane et Radium[1]. Après un bref passage au sein du label Megarave aux Pays-Bas, couronné par le succès du titre Danse Macabre, il signe avec le label Epileptik, dans lequel il compose deux albums électro (The Hitman et The Hitman II), un LP hardcore live et de nombreux EP[1].

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Renegade Legion[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Friends or Foes ?

Lunatic Asylum[modifier | modifier le code]

  • 1994 : The Meltdown (également sous le pseudonyme de Renegade Legion ; apparu dans les charts allemands[3],[4])
  • 2003 : The Hitman
  • 2004 : The Hitman II — « The Way Of The Sword »

Dr. Macabre[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Paranoid Archives
  • 2003 : Mémoires D'Outre-Tombe

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Bio Manga Corps / Manu le Malin / Dr. Macabre », sur www.industrialstrengthrecords.com, Industrial Strength Records (consulté le 13 janvier 2013)
  2. a, b, c et d « Artist : DR MACABRE », sur Audiogenic (consulté le 13 janvier 2013)
  3. (de) « LUNATIC ASYLUM Single-Chartverfolgung », sur Musicline.de (consulté le 14 février 2013)
  4. (en) « DJ Hitch Hiker pres. Lunatic Asylum - Meltdown 2000 », sur Ultratop (consulté le 14 février 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]