Marta Gili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marta Gili au Jeu de Paume en 2013

Marta Gili, née le 11 mars 1957 à Barcelone, est une critique d’art et commissaire d'expositions.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1980, elle est diplômée en philosophie et sciences de l'éducation (avec une spécialisation en psychologie clinique) de l’Université Centrale de Barcelone. De 1983 à 1988, elle fait partie du comité d’organisation du festival Primavera Fotográfica (Printemps de la photographie) à Barcelone. En 1985, elle est membre fondateur du département photographique de la Fondation Miró à Barcelone.

De 1991 à 2006, elle dirige le département Photographie et Arts visuels à la Fundació La Caixa[1].

Marta Gili a été membre du comité d’acquisition du Fonds national d’art contemporain[2] du ministère français de la Culture et de la Communication de 1994 à 1997.

Elle a assuré la direction artistique des éditions 2002 et 2003 du festival du Printemps de Septembre à Toulouse[3].

En octobre 2006, elle est nommée directrice[4] du Jeu de Paume[5] à Paris.

Marta Gili a rédigé des articles pour les catalogues des expositions dont elle a été commissaire. Elle écrit régulièrement pour plusieurs journaux et magazines (El Pais, El Mundo, Exit etc.). En 2012, elle a été rédacteur en chef invité du cinquième volume C-Photo, intitulé Slow Motion[6]. En 2013, elle est invitée à être membre du jury du Festival international du livre d'art et du film (Perpignan)[7].

Expositions[modifier | modifier le code]

Marta Gili a organisé de nombreuses expositions monographiques et thématiques, tant dans le domaine de la photographie historique que dans celui de la photographie et de la vidéo contemporaines.

Parmi elles, les expositions monographiques, on peut citer celles de Sandy Skoglund, Doug Aitken, Diane Arbus, Eugene Atget, Jordi Colomer, Aernout Mik, Tracey Moffat, Valérie Mréjen, Sophie Ristelhueber, Willy Ronis, Bruno Serralongue, Lorna Simpson, Esther Shalev-Gerz, Christer Strömholm, Gillian Wearing, Miguel Rio Branco, Richard Avedon, Société Réaliste, Laurent Grasso.

On peut citer parmi les expositions thématiques organisées par Marta Gili : "Europa de posguerra, 1946-1965. Arte después del diluvio" ; "Cartògrafs i aventurers. Narradors d’històries".

Distinctions[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, Marta Gili a reçu la distinction d’officier de l'Ordre des Arts et des Lettres remis par le ministère français de la Culture et de la Communication.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]