Erich Salomon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Erich et Salomon.
Erich Salomon
Gedenktafel Erich Salomon.jpg

Plaque commémorative apposée sur la façade de l'immeuble berlinois où a vécu Erich Salomon

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
camp d'extermination de Birkenau (d) ou camp d'extermination naziVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Erich Salomon (, Berlin - , Auschwitz) est un photographe et journaliste allemand connu pour ses photographies dans les milieux diplomatiques et ses méthodes originales. Il est considéré comme « le père du photojournalisme moderne »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'ingénieur, Erich Salomon travaille pour la publicité chez Ullstein Verlag à Berlin ; c'est dans cette agence de presse qu'il apprend la photographie en 1927. Considéré comme le père du photo-reportage, Erich Salomon s'immisce dans les réunions politiques pour réaliser des photographies. Il est « le premier à s'affranchir des codes de la photographie officielle posée, grâce à de petits appareils comme le Ermanox ou le Leica qui lui permettent de se faufiler dans les coulisses de la vie politique, mondaine et artistique de l'époque[1] ». Il sera surnommé « le roi des indiscrets ».

Il meurt en camp d'extermination, à Auschwitz, en 1944.

Le Prix Erich Salomon, créé en son hommage récompense des photojournalistes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Salomon, l'œil sans-gêne, in La Tribune, , p. 30.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]