Christian Bouqueret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christian Bouqueret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Christian Bouqueret (né en 1950 et décédé le ) est un collectionneur et historien de la photographie français.

Il fut aussi, durant les années 80, professeur d'allemand au collège Saint Michel de Picpus a Paris 12e.

Biographie[modifier | modifier le code]

Historien d’art spécialisé dans la photographie, Christian Bouqueret conçoit depuis 1979 des expositions et écrit des catalogues et livres sur la photographie contemporaine et l’histoire de la photographie française et allemande.

Il s’attache particulièrement à la compréhension de l’activité photographique à Paris dans l’entre-deux-guerres. Il contribue activement à la redécouverte de photographes de cette période tels Roger Parry, Germaine Krull, Laure Albin-Guillot, Pierre Boucher, Jean Moral, René Zuber, Daniel Masclet.

Germanophile, il participe à la diffusion de la photographie allemande du début des années 1980 (Thomas Struth, Thomas Ruff, Gerd Bonfert, Thomas Florschuetz, Jürgen Klauke, Dieter Appelt, Anna et Bernhard Blume…).

Berlin et le Bauhaus[modifier | modifier le code]

C’est durant ses études d’histoire de l’art à Berlin qu’il s’intéresse particulièrement à la modernité du regard photographique au Bauhaus. Christian Bouqueret rencontre plusieurs élèves du Bauhaus encore en vie et tisse des liens plus particulier avec Willy Zielke (de).

Rentré en France, il organisera au musée Réattu à Arles puis au Musée d'art moderne de la ville de Paris une exposition sur ce photographe en 1984.

À partir de 1982, il commence à organiser des expositions thématiques accompagnées de catalogues : Bauhaus et Photographie (1983), La nouvelle Photographie en France 1919-1939 (1986), le Voyage en Italie, les Photographes français en Italie 1840-1920 (1989), Surgence, la création photographique contemporaine en Allemagne (1991), Assia, Sublime Modèle (1993).

En parallèle, il enseigna l'allemand durant les années 1980-1990 (dates approx.) comme Langue Vivante au collège privé Saint Michel de Picpus a Paris 12e. Il y était un professeur exigeant et avare de compliments envers les collégiens et lycéens qui suivaient ses cours. Ses élèves notaient le paradoxe d'une homme strict en apparence, mais avec une touche de fantaise et de flamboyance. Il était soupçonné de fainéantise à cause de l'habitude qu'il avait de ne corriger qu'à peu près la moitié des devoirs et interrogations qu'il donnait à sa classe. Ses activités de collectionneur et d'historien d'art étaient alors complètement ignorées par ses élèves.

Tout en continuant son travail de recherche, Christian Bouqueret codirige entre 1990 et 1997 la galerie Bouqueret-Lebon pour y présenter la photographie contemporaine allemande (Gerd Bonfert, Jürgen Klauke, Dieter Appelt, Anna und Bernhard Blume…) et la photographie française (Lucien Lorelle, Raoul Ubac, Tom Drahos, Molinier, …)

Avec différents Musées des Beaux-arts et Institutions en France il monte de nombreuses expositions monographiques toujours accompagnées d’un catalogue : Willy Zielke (1982), Germaine Krull (1988), Ergy Landau (1988), Nora Dumas (1989), Roger Catherineau, L’image improbable (1992).

C’est avec l’exposition Roger Parry, Le météore Fabuleux (avec C. Berthoud 1996), que C. Bouqueret commence une collaboration étroite avec les éditions Marval avec lesquelles il publiera la collection années 1930 : catalogues des expositions dédiées aux photographes en France de l’entre deux guerres, Laure Albin-Guillot ou la volonté d’art (1996), Les femmes photographes des années 1930 en France (1998), André Steiner, L’homme curieux (1999), Jean Moral L’œil capteur (1999), Daniel Masclet, photographe, critique, théoricien (2001), Pierre Boucher, Photomonteur (2003), René Zuber la nouvelle objectivité (2003).

En 1997, il publie chez Marval le fruit de ses années de recherches Des années folles aux années noires consacré par le prix Nadar 1997 et en 2001 un ouvrage de vulgarisation Histoire de la photographie en images.

Aux éditions Léo Scheer en 2000, il réalise le catalogue raisonné de l’œuvre photographique de Raoul Ubac accompagné d’une exposition.

Christian Bouqueret participe aussi à des travaux collégiaux : Les années 30 d’Anne Bony (édition Du Regard, 1987), La Petite Encyclopédie de la photographie (Brigitte Gouvignon, La Martinière 2004) et collabore pour la deuxième fois à un Photopoche (R. Delpire, Actes Sud) Photographie surréaliste en 2008.

Son dernier ouvrage "Paris, les livres de photographie des années 1920 aux années 1950" est publié chez Gründ en octobre 2012 .

Une collection de 6700 photographies[modifier | modifier le code]

Commencée dans les années 1970, la collection de 6700 photographies de Christian Bouqueret inclut notamment des œuvres surréalistes, des photographies du mouvement de la Nouvelle Vision et des images de photographes français de l'entre-deux-guerres.

Y sont présentées des œuvres de :

En mai 2009, le Jeu de Paume en expose une partie dans l'Hôtel de Sully sous le titre Paris, capitale photographique, 1920-1940.

Le 9 juillet 2011, lors des Rencontres d'Arles, le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand annonce l'acquisition des 6700 photos de la collection Christian Bouqueret par le Centre Pompidou[1]. Le financement, dont le montant n'est pas communiqué, est assuré grâce au mécénat du Groupe Yves Rocher qui bénéficie en contrepartie d'une réduction de l'impôt sur les sociétés égale à 90 % du montant versé. Le centre Pompidou présente à l'automne 2012 l'exposition "Voici Paris, Modernités Photographiques " à partir la collection sous le commissariat de Quentin Bajac et Clément Chéroux .

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1997, Prix Nadar (pour Des années folles aux années noires, Marval).

Publications[modifier | modifier le code]

Années 1990

  • André Steiner, éditions Marval, 1999 (ISBN 978-2862342764)
  • Laure Albin-Guillot ou la volonté d'art, Marval, 1996 (ISBN 978-2862342139)
  • Des années Folles aux années noires, éditions Marval, 1997 (Prix Nadar)
  • Les Femmes photographes, Marval.

Années 2000

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]