Florence Henri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri.
Florence Henri
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation
Maîtres
Lieu de travail

Florence Henri, née le , à New York et morte le à Laboissière-en-Thelle dans l'Oise, est une photographe et une peintre suisse[1], d'origine française par son père et allemande par sa mère.

Biographie[modifier | modifier le code]

Florence Henri se tourne vers la peinture après avoir étudié et pratiqué la musique en tant que pianiste de concert.

À Berlin, elle étudie Kurt Schwitters et à Paris Fernand Léger, puis elle rejoint le Bauhaus en 1927, à Dessau, où elle compte Josef Albers parmi ses enseignants. Enfin, elle étudie la photographie avec László Moholy-Nagy.

À son retour d'Allemagne, elle rejoint la scène artistique parisienne et crée son propre studio où elle se consacre au portrait, à la photo de mode et publicitaire.

À Paris, elle rencontre notamment Man Ray, Germaine Krull et André Kertész, qui sont autant d'impulsions importantes pour son travail photographique. Elle développe une œuvre très personnelle, en s'appuyant sur des expériences utilisant des miroirs et des prismes[2], où son style oscille entre le Bauhaus, le Dadaïsme et le Surréalisme, n'hésitant à adopter des angles de vue originaux et à produire des images fragmentées, comme les cubistes.

Florence Henri participe, en 1929, à une exposition pionnière de la nouvelle photographie, Film und Foto (FiFo), à Stuttgart.

En tant que peintre, elle est proche des courants contemporains des années vingt et se consacre exclusivement à cet art après la Seconde Guerre mondiale.

En 1930, elle collabore à la revue Cercle et carré fondée par Michel Seuphor et Joaquín Torres-Garcia.

Collections, expositions[modifier | modifier le code]

  • Florence Henri est aussi exposée à l'hôtel de Sully du 10 février au 24 mai 2009, dans le cadre de "Paris capitale photographique 1920-1940", exposition collective de la collection Christian Bouqueret, organisée par le Jeu de Paume.
  • Florence Henri. Parcours dans la modernité. Peinture/Photographie 1918-1979. Exposition organisée par l'Hôtel des Arts, centre d'art du Conseil général du Var, Toulon 30 octobre 2010-9 janvier 2011.
  • Florence Henri. Le miroir des avant-gardes, 1928-1940, Jeu de Paume, Paris, 2015

Source[modifier | modifier le code]

Bibliographie[4][modifier | modifier le code]

  • Florence Henri : Aspekte der Photographie der 20er Jahre / [Ausstellung im] Westfälischer Kunstverein Münster, 29.5.-18.7.1976 [und in der] Staatlichen Kunsthalle Baden-Baden, 17.9.-7.11.1976.
  • Florence Henri : photographies : 1927-1938 / exposition réalisée par Suzanne Pagé et Catherine Thieck [à l']ARC, musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 27 septembre-12 novembre 1978. - 1978
  • Florence Henri : Fotografie 1927-1938 / exposition réalisée par Marco Franciolli, Giovanni Battista Martini et Alberto Ronchetti à le Museo Cantonale d'Arte, Lugano, 7 décembre 1991-26 janvier 1992
  • Florence Henri : exposition réalisée à la Villa Aurélienne, sous la direction de Jean Michel Foray, commissariat Catherine Pulfer, conseillers Giovanni Battista Martini et Alberto Ronchetti, Fréjus, 8 juillet-24 septembre 1995
  • Florence Henri. Parcours dans la modernité. Peintures / Photographies 1918-1979. Catalogue de l'exposition réalisée à l'Hôtel des Arts, centre d'art du Conseil général du Var, sous la direction de Gilles Altieri, commissariat Giovanni Battista Martini, textes de Gilles Altieri, Giovanni Battista Martini, Jean-Michel Foray. Toulon 30 octobre 2010-9 janvier 2011
  • Florence Henri : miroir des avant-gardes, 1927-1940 : exposition, Paris, Jeu de paume, 24 février-17 mai 2015

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]