Salon du livre et de la presse jeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salon du livre.

Le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis à Montreuil (Seine-Saint-Denis) est, chaque année, à la fin du mois de novembre, le moment fort de l’activité du Centre de promotion du livre de jeunesse-Seine-Saint-Denis, une association loi de 1901, financée par le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et présidée par Danielle Bidard.

Il est organisé pour la première fois en 1984[1].

Ce salon fait partie de la Fédération des Salons et Fêtes du livre de jeunesse créé en 2000 pour fédérer les différents événements autour du livre de jeunesse en France[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le salon du livre jeunesse est créé à Montreuil (Seine-Saint-Denis) en 1984, sous la direction d'Henriette Zoughebi[3]. Elle passe la main en 2001 à Sylvie Vassallo[4].

Prix décernés[modifier | modifier le code]

Différents prix littéraires sont décernés chaque année[5] :

Jusqu'en 2010[modifier | modifier le code]

  • Baobab de l'album
  • Tam-tam roman 8 ans et plus
  • Tam-Tam roman 11 ans et plus
  • Tam-Tam album bande dessinée
  • Tam-Tam album manga
  • Prix de la presse des jeunes :
    • Catégorie Enfants
    • Catégorie Junior

De 2011 à 2015[modifier | modifier le code]

De 2011 à 2015, les Pépites du Salon, remises une semaine avant l’événement, récompensent huit créations :

  • Album (inédit et de création francophone) (anciennement Prix Baobab)
  • BD / Manga (à partir de 10 ans)
  • Documentaire (création francophone, niveau collège)
  • Roman européen pour adolescents
  • Livre d’Art (création francophone)
  • Création numérique (création francophone)
  • Adaptation cinéma d’animation long métrage ou série
  • Livre OVNI / coup de cœur de l'équipe du Salon (création francophone)

Lauréats[modifier | modifier le code]

2011[6]
  • Pépite de l’album : Le roi des oiseaux de Gwendal Le Bec (Albin Michel jeunesse)
  • Pépite du Premier Album : Mäko de Julien Béziat (Pastel)
  • Pépite du documentaire  : Enfants de tous les temps, de tous les mondes sous la direction de Jérôme Baschet (Gallimard Jeunesse / Giboulées)
  • Pépite du roman ado européen : Une dernière chance de Seita Parkkola, trad. du finnois par Johanna Kuningas (Actes Sud junior)
  • Pépite du livre d’art : Mon Petit Théâtre de Peau-d’Ane de Marie Desplechin et Jean-Michel Othoniel (Courtes et longues)
  • Pépite de la création numérique : Un Jeu de Hervé Tullet (Bayard Éditions, d'après l'ouvrage Un livre paru aux éditions Bayard jeunesse)
  • Pépites de l’adaptation cinéma d’animation long métrage ou série :
    • Catégorie "courts et moyens métrages" : L'Homme en colère réalisé par Anita Killi, Trollfilm AS,(Cappelen Verlag)
    • Catégorie "séries télévisées" : Nini Patalo réalisé par Boris Guilloteau, écrit par Lisa Mandel et Laurent Sarfati, studios Je suis bien content, d'après l'œuvre de Lisa Mandel parue aux éditions Glénat
  • Pépite du livre OVNI / coup de cœur de l’équipe du Salon  : Le Haret québécois d’Anna Boulanger (Attila)
2012[6]
  • Pépite de l’album : Madame le Lapin Blanc de Gilles Bachelet (Seuil jeunesse)
  • Pépite du documentaire : L’Art face à l’histoire de Nicolas Martin, Eloi Rousseau (Éditions Palette)
  • Pépite du roman ado européen : Doglands de Tim Willocks, traduction Benjamin Legrand (Syros) et La Drôle de vie de Bibow Bradley de Axl Cendres (Éditions Sarbacane)
  • Pépite du livre d’art : Mr. Hopper, mystère Hopper ouvrage collectif, illustrations de Aude Samama (Dada/éditions Arola)
  • Pépite de la création numérique : Fourmi de Olivier Douzou et Opixido d’après l’album paru aux éditions du Rouergue
  • Pépite de l’adaptation cinéma d’animation long métrage ou série : Le Jour des corneilles, réalisation Jean-Christophe Dessaint, scénario Amandine Taffin, production Finalement, Mélusine Production, Max Films, Walking The Dog, The Big Farm, distribution Gebeka Films, d'après le roman Le Jour des corneilles de Jean-François Beauchemin (Les Allusifs, 2004)
  • Pépite du livre OVNI / coup de cœur de l’équipe du Salon : Dictionnaire fou du corps de Katy Couprie (Éditions Thierry Magnier)
  • Pépite BD/manga : Choisis quelque chose mais dépêche-toi ! de Nadia Budde, traduction Vincent Haubtmann (L’Agrume)
2013[7]
  • La Pépite de l’album : L’Odyssée d’Outis de Jean Lecointre, (Thierry Magnier)
  • Pépite du Livre OVNI : Romance de Blexbolex, (Albin Michel Jeunesse)
  • La Pépite de la Bande dessinée/Manga : Lastman Balak, ill. Michaël Sanlaville, Bastien Vivès, (KSTR)
  • La Pépite du Roman Ado Européen : La Double Vie de Cassiel Roadnight et Jenny Valentine (traduit de l’anglais [Royaume-Uni] par Diane Ménard), (L’École des loisirs)
  • La Pépite du Livre d’Art : L’Art de l’ailleurs d’Hélène Gaudy, (Éditions Palette…)
  • La Pépite du Documentaire : Israël Palestine, une terre pour deux de Gérard Dhôtel et illustration Arno, (Actes Sud junior)
  • La Pépite de la Création Numérique: Anne Frank au pays du manga d’Alain Lewkowicz, Vincent Bourgeau, Samuel Pott et Marc Sainsauve, (Arte)
  • La Pépite de l’Adaptation Cinématographique : Aya de Yopougon, réalisation Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, scénario Marguerite Abouet, production Autochenille Production et Banjo Studio, distribution UGC Distribution. D’après la bande dessinée Aya de Yopougon vol. 1 et 2, Marguerite Abouet, ill. Clément Oubrerie, (Gallimard)
2014[8]
  • La Pépite de l’album : La Vie rêvée de Michel Galvin (Le Rouergue)
  • Pépite du Roman européen : Le livre de Perle de Timothée de Fombelle (Gallimard jeunesse)
  • La Pépite de la Bande dessinée/Manga – Ex-aequo : Hilda et le Chien noir de Luke Pearson (traduit de l’anglais par Basile Béguerie), (Casterman), et Pelote dans la fumée, vol. 1: L’Été / L’Automne de Miroslav Sekulic-Struja (traduit du croate par Aleksandar Grujicic), (Actes sud BD)
  • Pépite du Documentaire : Chine, Scènes de la vie quotidienne de Nicolas Jollivot, (HongFei)
  • Pépite du Livre d’art : Tous les Ponts sont dans la nature de Didier Cornille, (Hélium)
  • Pépite Petite Enfance : La Boîte à images : Grrr ! Argh ! Areuh ! Miam ! d’Emmanuelle Houdart, (Thierry Magnier)
  • Pépite de la Création numérique : Botanicula de Jaromír Plachỳ et Peter Stehlik, ( Amanita Design Studio)
2015[9],[10]
  • La Pépite de l’album : Paloma et le vaste monde de Véronique Ovaldé et Jeanne Detallante, (Actes Sud Junior)
  • La Pépite de la bande dessinée / manga : Le Jardin de Minuit, d’Édith, d’après Philippa Pearce (Soleil)
  • La Pépite du roman 9-12 ans : Histoires du chien qui avait une ombre d’enfant d’Hervé Walbecq, (L’Ecole des loisirs)
  • La Pépite du roman ado européen 13 ans et plus : Stone Rider de David Hofmeyr (traduit de l’anglais par Alice Marchand), (Gallimard Jeunesse)
  • La Pépite du livre d’art/documentaire – Ex-aequo : La Vie en design de Céline Delavaux et Stéphane Kiehl, (Actes Sud Junior) et Le Petit Musée de Picasso de Béatrice Fontanel (Gallimard Jeunesse)
  • La Pépite du livre audio/histoires en musique : Mr Gershwin : les Gratte-ciels de la musique de Susie Morgenstern et Sébastien Mourrain (Didier Jeunesse)
  • La Pépite de la création numérique : David Wiesner’s Spot de David Wiesner (Houghton Mifflin Harcourt, États-Unis)
  • Pépite France Télévisions des lecteurs : OS court ! de Joëlle Jolivet et Jean-Luc Fromental, (Hélium)
  • Mention « Librairies sorcières » de l’Association des Librairies Spécialisées Jeunesse (ALSJ) :
    • Les Sauvages de Mélanie Rutten, (MeMo)
    • La Grande Histoire du monde arabe de François Reynaert et Laura Fanelli, (Bulles de savon)
    • De cape et de mots de Flore Vesco, (Didier Jeunesse)
    • Aussi loin que possible d’Éric Pessan, (l’école des loisirs)

Depuis 2016[modifier | modifier le code]

Trois Pépites, dans 3 catégories[11] :

et, la pépite la plus importante :

  • Pépite d'Or

Lauréats[modifier | modifier le code]

2016[12]
  • Pépite d’Or : Dans la forêt sombre et mystérieuse de Winshluss, (Gallimard BD)
  • Pépites du Salon du Livre et de la presse Jeunesse en Seine-Saint-Denis :
  • Pépites des lecteurs France Télévisions :
    • Pépites des Petits : Le Facteur de l’espace de Guillaume Perreault, (La Pastèque)
    • Pépite des Moyens : Dans la forêt sombre et mystérieuse de Winshluss, (Gallimard BD)
    • Pépite des Grands : Sauveur & Fils t.1 de Marie-Aude Murail, (l’école des loisirs)
2017[13],[14]

École du livre de jeunesse[modifier | modifier le code]

L'association développe tout au long de l'année, à travers l’École du livre de jeunesse, un travail de longue haleine, avec et pour les enfants du département de la Seine-Saint-Denis dans le domaine de la création, de la littérature, de l’illustration, du multimédia.

Élaborée et conduite par l’équipe du Salon du livre et de la presse jeunesse, l’École du livre de jeunesse, première en son genre, est conçue comme un espace multiforme d’appropriation du livre pour enfant. Son originalité est de mettre la littérature de jeunesse au cœur des pratiques professionnelles, sociales et familiales, prioritairement pour ceux qui sont les plus en distance avec le livre. L’École se structure autour de :

  • l'Atelier des parents
  • le Laboratoire des professionnels
  • la Fabrique des enfants
  • les Salons mobiles

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Salon du livre et de la presse jeunesse. Seine-Saint-Denis », sur data.bnf.fr (consulté le 22 juin 2015)
  2. « Accueil », sur Fédération des Salons et Fêtes du livre de jeunesse
  3. « 30 ans, c'est grand ! », sur slpj.fr (consulté le 15 octobre 2015).
  4. Corinne Nèves, « La directrice du Salon du livre de jeunesse tourne la page », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  5. « Prix littéraire », sur lajoieparleslivres.bnf.fr (consulté le 22 juin 2015)
  6. a et b « Les Pépites du Salon de Montreuil », site ricochet-jeunes.org.
  7. « Pépites 2013, un choix très... adulte !  », article du site actualitte.com du 25 novembre 2013.
  8. « Toutes les présélections des “Pépites” 2014 de Montreuil », article du site livreshebdo.fr du 22 octobre 2014.
  9. « Les sélections des Pépites 2015 du Salon de Montreuil », article du site livreshebdo.fr du 27 octobre 2015.
  10. « Salon de Montreuil : Les « Pépites » jeunesses dévoilées », article du site actualitte.com du 25 novembre 2015.
  11. « Les quatre Pépites de Montreuil 2017 », article du site livreshebdo.fr du 29 novembre 2017.
  12. « Montreuil dévoile ses Pépites 2016 », article du site livreshebdo.fr du 30 novembre 2016.
  13. « La sélection des Pépites 2017 », article du site livreshebdo.fr du 23 octobre 2017.
  14. « Le salon de Montreuil nous offre ses Pépites 2017 », article du site actualitte.com du 29 novembre 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]