Orford Musique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Orford Musique
Situation
Région Estrie, Québec
Création 1951
Ancien nom Centre d'arts Orford (avant 2016)
Type Académie musicale
Centre de création artistique et d'expositions
Domaine Musique classique, musique baroque
Arts plastiques, arts visuels
Siège 3165 Chemin du Parc,
Orford J1X 7A2, Canada
Coordonnées 45° 19′ 24″ N, 72° 11′ 01″ O
Langue français
Organisation
Dir. général et artistique Wonny Song

Site web www.orford.mu
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Orford Musique
Géolocalisation sur la carte : Estrie
(Voir situation sur carte : Estrie)
Orford Musique

Orford Musique, anciennement Centre d'arts Orford (avant 2016[1]) ou CAO, est un centre d'arts canadien fondé en 1951 et dédié principalement à l'enseignement (avec son école et son académie de musique) et la création musicale (lors de son festival annuel).

Situé en plein cœur du parc national du Mont-Orford, le centre et ses activités participent à l'animation culturelle de la région du lac Magog et de sa ville principale Magog, ainsi qu'au-delà de toute la municipalité régionale (MRC) de Memphrémagog et de l'Estrie voire du nord-Vermont aux États-Unis.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Centre d'arts est créé à Orford en 1951 à l'initiative du violoniste Gilles Lefebvre (avec la collaboration de Maurice O'Bready[2]) pour permettre l'apprentissage et la promotion de la musique classique dans le cadre du parc national du Mont-Orford, de la Rivière aux Cerises et de la région du lac Magog. Il fonde une école de musique pour les jeunes (Jeunesses musicales du Canada ou YMC), organise des séminaires et master-classes estivaux au sein de l'académie de musique (plus de 400 étudiants internationaux par an en 2016[1] et 65 professeurs[3]) et propose chaque année un festival estival pour la promotion des interprètes. Avec l'apport de financements privés, le centre s'ouvre également aux arts plastiques et visuels, mais aussi dans une moindre mesure au théâtre et aux arts de la scène[1].

La salle de concert (qui deviendra la salle Gilles-Lefebvre) est pérennisée en 1970 avec le transfert du pavillon de l'Homme et de la Musique utilisé lors de l'Exposition universelle de Montréal en 1967[4]. Grâce à Yuli Turovsky, le centre organise chaque année à partir de 1997 un Concours international de musique[5].

Au milieu des années 2000, le CAO rétablit une formation de musique de chambre avec le soutien du Nouveau Quatuor à cordes Orford[6] – successeur du Quatuor à cordes Orford (1965-1991) et composé de musiciens exerçant dans les principaux orchestres du pays[7],[8] – et sous l'impulsion Pierre Goulet, président du conseil d'administration, une tentative, échouée, de rapprochement avec l'Orchestre symphonique de Montréal et Kent Nagano[3].

En 2015, le pianiste Wonny Song prend la direction artistique du centre, et avec le directeur général François Tétreault, décident ensemble de le recentrer sur la musique, changeant tous les noms de l'institution en Orford Musique, sans délaisser toutes les autres activités artistiques qui deviennent cependant très secondaires[1]. Ils lient également en 2017 une collaboration avec l'école Montessori de Magog pour l'ouverture d'une école secondaire accueillant 50 à 120 élèves dans le pavillon Charles-Leblanc du centre Orford[9],[10].

Festival Orford Musique[modifier | modifier le code]

Le festival estival accueille 20 000 participants en 2016[1]. Il a reçu de nombreuses distinctions pour ses concerts, notamment plusieurs prix Opus (cinq pour les concerts, un pour son directeur artistique Jean-François Rivest en 2011, et un prix du diffuseur de l'année en 2006).

Direction[modifier | modifier le code]

  • Gilles Lefebvre (1950-1972), directeur général et co-fondateur
  • Pierre Rolland (1980-1989), directeur général et artistique
  • Yuli Turovsky (1996-1999), directeur artistique
  • Davis Joachim (-2009), directeur général et artistique
  • Jean-François Rivest (2009-2015), directeur artistique[3]
  • François Tétreault (2010-2017), directeur général[10]
  • Wonny Song (depuis 2015), directeur artistique puis général et artistique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Steve Bergeron, « Le Centre d'arts Orford devient Orford Musique », La Tribune, 19 avril 2016.
  2. François Gougeon, « Maurice O'Bready fêterait ses 100 ans », La Tribune,‎ , A5 (ISSN 0832-3194)
  3. a b et c Christopher Huss, « Jean-François Rivest quittera Orford en 2015 », Le Devoir, 11 novembre 2014.
  4. Centre d'Arts Orford, Guide vert, Michelin, consulté le 19 février 2019.
  5. « Yuli Turovsky, ancien directeur artistique du Centre d'arts Orford, est mort », La Presse canadienne/La Presse, 16 janvier 2013.
  6. Christophe Huss, « Le Centre d'arts Orford perd son directeur général », Le Devoir, 5 novembre 2009.
  7. Le violoniste Jonathan Crow et l'altiste Eric Nowlin sont de l'Orchestre symphonique de Toronto, le violoniste Andrew Wan et le violoncelliste Brian Manker, de l'Orchestre symphonique de Montréal.
  8. Claude Gingras, « Le Nouveau Quatuor à cordes Orford et ses problèmes », La Presse, 25 juillet 2012.
  9. Alain Goupil « Montessori inaugure son école au coeur du parc Orford », La Tribune, 30 novembre 2017.
  10. a et b Patrick Trudeau, « Orford Musique souligne «l’apport exceptionnel» de François Tétreault », Le Reflet du lac, 18 novembre 2017.

Lien externe[modifier | modifier le code]