Méloxicam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Méloxicam
Image illustrative de l’article Méloxicam
Identification
Nom UICPA 4-hydroxy-2-méthyl-N-(5-méthyl-2-thiazolyl)-2H-1,2-benzothiazine-3-carboxamide-1,1-dioxyde
No CAS 71125-38-7
No ECHA 100.113.257
Code ATC M01AC06
DrugBank DB00814
PubChem 5281106
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C14H13N3O4S2  [Isomères]
Masse molaire[1] 351,401 ± 0,024 g/mol
C 47,85 %, H 3,73 %, N 11,96 %, O 18,21 %, S 18,25 %,
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité 89 %
Liaison protéique 99,4 %
Métabolisme Hépatique (médiation par CYP2C9 et 3A4)
Demi-vie d’élim. 15 à 20 heures
Excrétion

urinaire et fécale


Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le méloxicam (Mobic) est un anti-inflammatoire non stéroïdien. Il inhibe plus la cyclo-oxygénase COX-2, tout en épargnant relativement la cyclo-oxygénase constitutive COX-1[2] mais la sélectivité d'inhibition sur COX-2 n'apparaît qu'aux posologies minimales recommandées[3].

Usage vétérinaire[modifier | modifier le code]

Le méloxicam s'utilise aussi pour la gestion de la douleur péri-opératoire et l'inflammation en domaine vétérinaire[4]. Une étude sur des chiens confirme que l'administration du méloxicam avant une opération peut aussi prévenir de l'hypertension reliée à une maladie cardiaque, même chez les animaux normotendus et sans maladie cardiaque, d'âge avancé, car des troubles valvulaires se développent fréquemment chez les chiens âgés. Les valeurs des pressions sanguines systoliques, diastoliques et la valeur moyenne du groupe administré le méloxicam étaient de 5 à 20 mm Hg inférieures à celles du groupe de contrôle jusqu'à 5 jours après la chirurgie[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Scheen A. J., « Pharma-clinics : Le médicament du mois : Le meloxicam (Mobic®) = Meloxicam:drug of the month », RMLG. Revue médicale de Liège, vol. 52, no 4,‎ , p. 309-311 (ISSN 0370-629X, lire en ligne)
  3. Jouzeau, Jean-Yves et al., « Une nouvelle génération d’anti-inflammatoires non stéroïdiens », Médecine thérapeutique, vol. 6, no 8,‎ , p. 669-74 (lire en ligne)
  4. (en) Gruet, Philippe et al., « Evaluation of subcutaneous and oral administration of robenacoxib and meloxicam for the treatment of acute pain and inflammation associated with orthopedic surgery in dogs », American Journal of Veterinary Research, vol. 72, no 2,‎ , p. 184-193 (lire en ligne)
  5. (en) NAKAGAWA, K.et al., « Influence of Preemptive Analgesia with Meloxicam before Resection of the Unilateral Mammary Gland on Postoperative Cardiovascular Parameters in Dogs », Journal of Veterinary Medical Science, vol. 69, no 9,‎ , p. 939-944 (DOI 10.1292/jvms.69.939, lire en ligne)