Piroxicam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Piroxicam
Piroxicam
Identification
Nom UICPA (8E)-8-[hydroxy-(pyridin-2-ylamino)methylidene]-
9-methyl-10,10-dioxo-10λ6-thia-9-azabicyclo[4.4.0]
deca-1,3,5-trien-7-one
No CAS 36322-90-4
No EINECS 252-974-3
Code ATC M01AC01 M02AA07 S01BC06
DrugBank APRD01187
PubChem 5280452
SMILES
InChI
Apparence Solide
Propriétés chimiques
Formule brute C15H13N3O4S  [Isomères]
Masse molaire[1] 331,346 ± 0,02 g/mol
C 54,37 %, H 3,95 %, N 12,68 %, O 19,31 %, S 9,68 %,
pKa 6.3
Propriétés physiques
fusion 198 à 200 °C
Solubilité 23 mg·L-1 eau à 22 °C
Pression de vapeur saturante 4,67×10-15 mmHg à 25 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Données pharmacocinétiques
Métabolisme 4 à 10 % rénale
Demi-vie d’élim. 30 à 86 heures
Excrétion

4 à 10 % rénale

Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique analgésique
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le piroxicam est une molécule médicamenteuse utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Elle est commercialisée sous les noms suivants : Brexidol, Brexin, Durapirox, Felden, Flexase.

Le piroxicam s'utilise pour traitement de la gonarthrose[2]. Son efficacité est comparable à celle de l'acéclofénac contre la gonarthrose [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Scheen, André, « La vignette thérapeutique de l'étudiant. Choix médicamenteux influencés par les comorbidités connues et nouvellement diagnostiquées chez un patient à risques multiples », Revue Médicale de Liège, vol. 63, no 11,‎ , p. 688-692 (lire en ligne)
  3. Reginster, Jean-Yves et al., « Comment positionner l'acéclofénac au sein de l'arsenal thérapeutique des pathologies ostéo-articulaires chroniques ? », Revue Médicale de Liège, vol. 56, no 7,‎ , p. 484-8 (lire en ligne)