Langues au Nigeria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Langues du Nigeria)
Aller à : navigation, rechercher
Langues au Nigeria
Image illustrative de l'article Langues au Nigeria
Carte des langues parlées au Nigeria, Bénin et Cameroun.

Langues officielles Anglais
Langues principales Langue parlée à la maison (%, 2012)[1] :
  29
  23
  16
Langues minoritaires Peul, kanouri, ibibio, idoma, urhobo, edo, ijaw, tiv, igala
Principales langues étrangères 1. anglais
2. français[2]
Langues des signes Langue des signes nigériane, Langue des signes de Bura (Kukurpu), Langue des signes haoussa (État de Kano)
Disposition des touches de clavier Haoussa[3], Yoruba[4] et Igbo[5] : QWERTY

Le Nigeria compte un grand nombre de langues. Une recension effectué par SIL International fait état de 529 langues, dont 522 vivantes et 7 éteintes[6]. Langue officielle durant la colonisation, l'anglais a conservé ce statut afin de faciliter l’unité linguistique du pays. Trois langues africaines ont le statut de langues majeures, en attendant de devenir officielles si l'on se réfère à l'article 55 de la constitution (voir ci-dessous) : le haoussa, l’igbo et le yorouba. Elles sont enseignées dans le système scolaire, où chaque élève doit en apprendre au moins une[7]. 27 autres langues ont le statut de langues mineures et l’enseignement primaire débute avec une de celles-ci[8].

À noter que dans les écoles coraniques (islamiques), l'arabe classique est obligatoire.

L'article 55 de la constitution indique aujourd'hui : « Les affaires du pays sont conduites en anglais ainsi qu’en haoussa, en igbo et en yoruba lorsque des mesures appropriées auront été prises à cet effet ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Afrobarometer Round 5 (2010-2012) - Langue parlée à la maison »
  2. Bien qu'étant la langue officielle du pays, l'anglais peut effectivement être considéré comme une langue étrangère, car maîtrisée par une petite partie de la population (surtout par les élites et dans les grandes villes). Le français, quant à lui, est la seconde langue étrangère obligatoire, le Nigéria étant entouré de pays francophones.
  3. http://www.unicode.org/cldr/charts/dev/keyboards/layouts/ha.html
  4. http://www.unicode.org/cldr/charts/dev/keyboards/layouts/yo.html
  5. http://www.unicode.org/cldr/charts/dev/keyboards/layouts/ig.html
  6. (en) Ethnologue, consulté le 13 octobre 2014 [1]
  7. (en) Basic Education Curriculum
  8. Aménagement linguistique dans le monde : Nigeria

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Efurosibina Adegbija, Multilingualism : a Nigerian case study, Africa World Press, Trenton, NJ, 2004, 275 p. (ISBN 978-1-592-21172-2)
  • (en) Oyewole Arohunmolase (dir.), Nigerian languages in the third millenium, JBS Printing & Pub. Co., Akure, Ondo State, Nigeria, 2000, 462 p. (ISBN 978-34821-4-9)
  • (en) Francis Egbokhare (et al.), Language clusters of Nigeria on the basis of mutual intelligibility : preliminary results, Centre for Advanced Studies of African Society, Cape Town, 2001, 44 p. (ISBN 1-919799-61-3)
  • (en) Francis Egbokhare et S. O. Oyetade (dir.), Harmonization and standardization of Nigerian languages, CASAS, Cape Town, 2002, 129 p. (ISBN 978-1-919799-70-4)
  • (en) Clara Ikekeonwu, The phonetics of Nigerian languages, Lincom Europa, München, 2007, 70 p. (ISBN 978-3-89586-779-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :