Jolien D'Hoore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jolien D'Hoore
Dour - Le Samyn, 4 mars 2015, arrivée (B31).JPG

Au Samyn des Dames 2015

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (27 ans)
GandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
Principales victoires
MaillotBélgica.svg Championne de Belgique sur route 2012, 2014, 2015 et 2017
Tour de Drenthe 2015

Jolien D'Hoore, née le à Gand, est une coureuse cycliste belge, membre de l'équipe Wiggle Honda depuis 2015. Elle a notamment été championne du monde sur route juniors en 2008, et championne d'Europe espoirs de l'omnium et de poursuite par équipes avec Jessie Daams et Kelly Druyts en 2010. Elle est championne de Belgique sur route en 2012 et 2014. Elle a également remporté des titres de championne nationale dans plusieurs disciplines sur piste. Elle remporte la médaille de bronze de l'omnium aux Jeux olympiques de 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2008, elle remporte le championnat du monde junior qui se conclue par un sprint massif. C'est la première championne du monde juniors belge[1].

Le 21 avril 2013, elle gagne au sprint la course du Dwars door de Westhoek à Boezinge[2].

2015[modifier | modifier le code]

En janvier, Jolien D'Hoore remporte aisément son titre national en omnium en s'imposant sur les dix épreuves de la compétition[3].

Elle remporte début mars l'Omloop van het Hageland au sprint[4]. Une semaine après, elle gagne le Tour de Drenthe, une épreuve de coupe du monde, dans le sprint final avec plusieurs vélos d'avance[5]. Au Tour des Flandres, sa coéquipière Elisa Longo Borghini s'impose en solitaire. Jolien d'Hoore règle le groupe des poursuivantes et est donc deuxième[6]. À l'Energiewacht Tour qui suit, elle est onzième du prologue puis gagne au sprint la première étape. Elle est quatrième puis cinquième des étapes 2b et 3 toujours au sprint. Elle est enfin deuxième de la dernière étape réglant le groupe des poursuivantes et finit huitième du classement général[7]. Lors de Dwars door de Westhoek, Jolien D'Hoore gagne le sprint pour la deuxième place.

Mi-juin, Jolien D'Hoore gagne le Diamond Tour au sprint[8]. Dans un the Women's Tour où toutes les étapes se terminent au sprint, Jolien d'Hoore est deuxième grâce aux bonifications. Elle se classe respectivement cinquième, première, septième, treizième et deuxième des cinq étapes du tour[9]. Elle conserve ensuite son titre national sur route.

Au BeNe Ladies Tour, Jolien D'Hoore montre une grande maîtrise. Elle remporte la première étape en réglant au sprint le groupe d'échappée où elle est accompagnée de sa coéquipière Chloe Hosking, de Floortje Mackaij et d'Elena Cecchini[10]. Elle gagne le lendemain le contre-la-montre le matin et conforte ainsi sa position de leader[11]. Elle récidive l'après-midi au sprint cette fois[12]. Jolien D'Hoore remporte les classements général et par points de l'épreuve.

Fin août, Jolien D'Hoore gagne l'Open de Suède Vårgårda en devançant au sprint Giorgia Bronzini et le groupe d'une trentaine de coureuses qui se dispute la victoire. Elle devient leader de la Coupe du monde, mais décide ne pas participer au Grand Prix de Plouay afin de mieux préparer les championnats du monde et parce que le parcours ne correspond pas à ses caractéristiques[13].

Elle termine troisième de la Coupe du monde. Elle remporte ensuite les deux premières étapes de l'Holland Ladies Tour au sprint. Elle est troisième de la cinquième étape qui se joue à très peu de chose entre elle, Lisa Brennauer et Kirsten Wild[14].

2016[modifier | modifier le code]

Mi-juillet, elle participe au BeNe Ladies Tour et y remporte pas moins de trois étapes, dont celle contre-la-montre, et le classement général[15].

Aux Jeux olympiques d'été de 2016, Jolien D'Hoore participe à l'omnium, une épreuve sur piste. Elle gagne la médaille de bronze. Longtemps deuxième du classement général, elle se fait devancer par Sarah Hammer lors de la course aux points.

À La Madrid Challenge by La Vuelta, elle remporte le sprint massif[16].

Sur la course en lignes des championnats du monde, elle se classe septième du sprint massif[17]. En fin d'année, elle remporte pour ses performances le Vélo de cristal, nouvellement créé pour les féminines.

2017[modifier | modifier le code]

Elle remporte l'Omloop van het Hageland au sprint. À Gand-Wevelgem, la victoire se dispute au sprint massif. La photo finish doit départager Lotta Lepistö et Jolien D'Hoore au profit de la première[18]. Au Tour des Flandres, le Kanarieberg lui est fatal. Le lendemain, Jolien D'Hoore gagne le Grand Prix de Dottignies au sprint.

Au Tour de l'île de Chongming , Jolien D'Hoore chute sur la première étape et a les bras éraflés. Elle gagne cependant les deux dernières étapes et inscrit son nom au palmarès de l'épreuve. Elle remporte la dernière étape du Women's Tour à Londres[19],[20]. Fin juin, elle redevient championne de Belgique grâce à pointe de vitesse. Au Tour d'Italie, elle remporte la quatrième étape au sprint[21],[22],[23]. À RideLondon-Classique, le sprint est confus et Jolien D'Hoore est sixième. Elle obtient la même place aux championnats d'Europe sur route la semaine suivante.

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Poursuite individuelle Course aux points Omnium Scratch Course à l'américaine
Le Cap 2008 (juniors) Médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze
Pruszkow 2009 9e 13e 17e
Copenhague 2010 9e
Apeldoorn 2011 10e 13e
Melbourne 2012 9e
Cali 2014 10e 4e
Saint-Quentin-en-Yvelines 2015 4e
Londres 2016 6e 4e
Hong Kong 2017 Médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze Médaille d'or, Coupe du Monde Or (avec Lotte Kopecky)

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2013-2014
    • 3e de l'omnium à Aguascalientes
  • 2014-2015
    • 1re de l'omnium à Guadalajara
    • 2e de l'omnium à Londres
  • 2015-2016
    • 3e de l'omnium à Cambridge

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes Course aux points Course à l'américaine Scratch Omnium
Pruszkow 2008 (juniors) Médaille d'argent, Europe Argent Médaille d'argent, Europe Argent Médaille d'argent, Europe Argent Médaille de bronze, Europe Bronze
Minsk 2009 (espoirs) Médaille d'argent, Europe Argent
2009 Médaille d'argent, Europe Argent
Saint-Pétersbourg 2010 (espoirs) Médaille d'or, Europe Or (avec Jessie Daams et Kelly Druyts) Médaille de bronze, Europe Bronze Médaille d'or, Europe Or
Anadia 2012 (espoirs) Médaille d'argent, Europe Argent Médaille d'or, Europe Or
Apeldoorn 2013 Médaille de bronze, Europe Bronze
Baie-Mahault 2014 Médaille d'argent, Europe Argent
Saint-Quentin-en-Yvelines 2016 Médaille d'argent, Europe Argent Médaille d'or, Europe Or (avec Lotte Kopecky)

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

  • Championne de Belgique de poursuite par équipes en 2008 et 2009
  • Championne de Belgique du 500 m en 2007, 2008 et 2015
  • Championne de Belgique de poursuite en 2008 et 2015
  • Championne de Belgique de scratch en 2007 et 2015
  • Championne de Belgique de vitesse en 2007 et 2008
  • Championne de Belgique de vitesse par équipes en 2008 et 2009
  • Championne de Belgique de course aux points en 2015

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Jolien D'Hoore en 2015.
D'Hoore lors de sa victoire sur l'Omloop van het Hageland.

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Classement UCI[24] 199e - 120e 47e 14e 3e 29e
Coupe du monde - - - 108e 24e 3e - -
UCI World Tour - - - - - - 37e 6e

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2008,
  2. « Boezinge », la Gazette du cyclisme féminin, no 116,‎ , p. 18
  3. (nl) « Moreno De Pauw en Jolien D’Hoore pakken Belgische titel in het omnium », sur Nieuwsblad (consulté le 13 décembre 2015)
  4. (en) « Jolien D’hoore takes first victory of 2015 in Omloop van het Hageland », sur Wiggle Honda (consulté le 14 mars 2014)
  5. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 15 mars 2015)
  6. (en) « Longo Borghini wins Tour of Flanders World Cup », sur cycling news (consulté le 16 avril 2015)
  7. (en) « Van der Breggen tops Energiewacht Tour prologue », sur cycling news (consulté le 16 avril 2015)
  8. « Cyclisme sur route - Diamond Tour 2015 », sur Les sports (consulté le 13 décembre 2014)
  9. (en) « Brennauer wins Aviva Women's Tour », sur cycling news (consulté le 21 juin 2015)
  10. (en) « Jolien D’hoore wins BeNe Ladies Tour opening stage in a four-rider breakaway », sur Wiggle Honda (consulté le 18 juillet 2015)
  11. « BeNeLadies Tour 2015 », sur Beneladiestour (consulté le 13 décembre 2015)
  12. « BeNeLadies Tour 2015 », sur Beneladiestour (consulté le 13 décembre 2015)
  13. « Jolien D'Hoore ne défendra pas son titre de leader de la Coupe du monde à Plouay », sur Cyclisme revue (consulté le 13 décembre 2015)
  14. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ladies Tour opener », sur cycling news (consulté le 17 septembre 2015)
  15. (en) « D'hoore dominates BeNe Ladies Tour », sur cycling news (consulté le 23 novembre 2016)
  16. (en) « D'Hoore wins La Madrid Challenge by La Vuelta », sur cycling news (consulté le 13 septembre 2016)
  17. « Amalie Dideriksen pour l’éternité ! », sur le dérailleur (consulté le 15 octobre 2016)
  18. « Lotta Lepistö s’offre Gent – Wevelgem », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  19. « The Women's Tour — D'Hoore conclut à Londres », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  20. (en) « Niewiadoma wins Ovo Energy Women's Tour », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  21. « Jolien D’Hoore à la photo-finish », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  22. « Giro Rosa # 4. Jolien D'Hoore bat dans un sprint très serré Chloe Hosking. Coryn Rivera est 3ème. Van Der Breggen reste en rose, Van Vleuten piégée. », sur vélo 101 (consulté le 3 juillet 2017)
  23. (en) « D'hoore wins Giro Rosa stage 4 in photo finish », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  24. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 29 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :