Jasper De Buyst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jasper De Buyst
2015 UEC Track Elite European Championships 186.JPG

Jasper De Buyst en 2015

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (24 ans)
AsseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2010-2011 Avia
2012 Bontrager Livestrong
Équipes professionnelles
Principales victoires

Jasper De Buyst, né le à Asse, est un coureur cycliste belge. Il est membre de l'équipe Lotto-Soudal depuis 2015. Il est à la fois spécialiste de la route et de la piste. Il possède plusieurs titres de champion de Belgique à son palmarès et a remporté le classement général de l'omnium lors de la Coupe du monde de cyclisme sur piste 2013-2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jasper De Buyst lors de la Course des raisins 2014.

Dans les catégories de jeunes[modifier | modifier le code]

Jasper De Buyst est le fils de l'ancien cycliste Franky De Buyst. Chez les cadets, il est champion provincial du Brabant flamand du contre-la-montre. Il s'annonce comme l'un des meilleurs rouleurs de son âge en Belgique en terminant deuxième du championnat de Belgique du contre-la-montre cadets en 2009. Plus tôt cette année, il est également troisième du championnat national d'omnium sur piste. En 2010, il fait la transition dans la catégorie des juniors (17/18 ans) et poursuit sur ses bons résultats de 2009. Ainsi, il termine sur les podiums des championnats provinciaux (troisième du contre-la-montre et deuxième de la course en ligne) et surtout remporte en mai le championnat de Belgique sur route juniors. Il s'impose au sprint au sein d'un groupe de seize coureurs devant Ruben Geerinckx et Emiel Vermeulen.

Au cours de la saison 2011, il choisit de se consacrer davantage à la piste. Il est ainsi couronner champion de Belgique juniors en omnium, course à l'américaine, kilomètre, poursuite individuelle et par équipes et vitesse par équipes. Lors des championnats d'Europe juniors d'Anadia, il décroche l'argent en omnium. Sur route, il devient champion de Belgique du contre-la-montre juniors[1], un an après son titre sur la course en ligne.

Il intègre l'équipe continentale américaine Bontrager Livestrong en 2012[2]. Peter Pieters le sélectionne en tant que réserviste de l'équipe de poursuite par équipes pour les Jeux olympiques de Londres. Il remporte deux nouvelles médailles lors des championnats d'Europe sur piste juniors (l'argent en américaine et le bronze en poursuite par équipes).

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

2013-2014 : Topsport Vlaanderen[modifier | modifier le code]

En 2013, à 19 ans, il devient professionnel[3] au sein de l'équipe continentale professionnelle belge Topsport Vlaanderen-Baloise[4].

À la fin de la saison 2014 il signe un contrat en faveur de l'équipe belge Lotto-Soudal[5]. Il participe à ses premiers championnats du monde sur piste, où il se classe septième de la poursuite par équipes et de l'omnium. Il obtient qon premier bon résultat sur route en se classant au sprint troisième d'une étape de l'An Post Rás à la fin du mois de mai. Deux mois plus tard, il remporte son premier titre européen lors du championnat d'Europe d'omnium espoirs. Il devant de six points Thomas Boudat et Casper von Folsach. Il participe ensuite aux championnats d'Europe sur piste élites, où il termine sixième de la poursuite par équipes et termine l'omnium tout proche du podium avec une quatrième place. Il remporte grâce à un bon dernier jour les Six jours de Gand (avec Leif Lampater) et termine troisième des Six jours de Grenoble (aux côtés d'Iljo Keisse) derrière le duo de champions du monde français Morgan Kneisky et Vivien Brisse. En fin d'année, il est double champion de Belgique, sur la course aux points et en américaine.

Début 2014, il termine deuxième des Six jours de Rotterdam et de Berlin. Très régulier, il remporte le classement général de la Coupe du monde de l'omnium. Son grand but au début de cette année est les championnat du monde sur piste. Avec Kenny De Ketele, Moreno De Pauw et Jonas Rickaert, ils termine à la neuvième place de la poursuite par équipes. Au cours de la première journée de l'omnium, il est disqualifié par le jury lors de la Course à l'élimination car il a roulé à l'intérieur du couloir. Le Buyst qui n'a pas quitté la piste assez rapidement s'est vu disqualifier de l'ensemble de l'omnium alors qu'il occupait la quatrième place[6], provoquant sa consternation[7]. Un jour plus tard, il fait équipe avec De Ketele dans la course à l'américaine, où le duo récolte la plupart des points. Mais, à 30 tours de l'arrivée, l'Espagne, la Suisse et la République Tchèque ont attaqué et pris un tour. Les Belges sont partis en contre-attaque, mais compte tenu de l'éparpillement des coureurs sur toute la piste, personne n'étaient en mesure de savoir s'ils ont récupéré leur tour de retard et s'ils ont gagné ou non. Plus d'une demi-heure après la course, le jury a repris sa décision et a finalement replacé les Belges en cinquième position.

Sa saison sur route commence à la mi-mars avec le GP de Denain, mais à la mi-mai, il se casse le poignet. Il fait son retour à la compétition la fin du mois de juin. Fin juillet, il dispute son premier grand objectif de la saison : les championnats d'Europe sur piste espoirs. Il participe à quatre épreuves et remporte deux médailles, l'argent sur l'américaine et le bronze sur la course aux points. À l'automne, sur route, il est deuxième d'une étape du Tour du Danemark derrière Magnus Cort Nielsen et deuxième de la Course des raisins derrière Jonas Van Genechten[8]. Après cela, il est devenu connu que De Buyst viendra pour Lotto-Soudal l'année prochaine. Il remporte une nouvelle fois les Six jours de Gand et le titre national de course à l'américaine, cette fois avec Kenny De Ketele. À la fin de la saison 2014, il signe un contrat en faveur de l'équipe belge Lotto-Soudal[5].

Depuis 2015 : Lotto-Soudal[modifier | modifier le code]

Il connait un peu moins de succès en 2015. Il obtient la médaille de bronze de l'américaine et termine quatrième de l'omnium aux championnats du monde sur piste[9]. Pour ses débuts dans le World Tour, il sert principalement de poisson pilote à André Greipel. De Buyst se classe deuxième d'une étape du Tour de Picardie et participe au Tour d'Espagne, son premier grand tour. En 2016, il fait de l'omnium aux Jeux olympiques son principal objectif. Sélectionné par son pays, il doit abandonner la compétition à cause d'une maladie après le premier jour[10].

À partir de la saison 2017, il se consacre à la route. Il est sélectionné pour participer aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[11]. Il s'adjuge aussi le Grand Prix de la ville de Zottegem[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Podium de l'édition 2014 de Course des chats : Jasper De Buyst (2e), Jonas Van Genechten (1er) et Tom Van Asbroeck (3e).

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2013 2014 2015 2016
UCI World Tour nc[13] 109e[14]
UCI Europe Tour 1 152e[15] 106e[16] 824e[17]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2012-2013
    • 3e de la poursuite par équipes à Glasgow
  • 2013-2014
    • Classement général de l'omnium
    • 1er de l'omnium à Manchester
    • 2e de l'omnium à Aguascalientes
    • 2e de l'omnium à Guadalajara
    • 2e de l'américaine à Aguascalientes
    • 2e de l'américaine à Guadalajara
  • 2014-2015
    • 2e de l'omnium à Cali

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Six jours[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Championnat de Belgique CLM - Juniors
  2. Jasper Stuyven signe chez Trek-Livestrong
  3. (nl) « Jasper De Buyst », sur topsport-vlaanderen.be (consulté le 27 octobre 2014)
  4. néo-pros supplémentaires chez Topsport Vlaanderen
  5. a et b « Saison 2015 - La Lotto-Soudal avec 28 coureurs », sur cyclismactu.net, (consulté le 26 octobre 2014)
  6. Mondiaux de cyclisme sur piste : De Buyst disqualifié, De Ketele chute
  7. (nl) De Buyst gediskwalificeerd: "Nachtmerrie, #juryfail"
  8. Druivenkoers Overijse : Les réactions
  9. Jasper De Buyst déçu
  10. JO 2016: forfait de Jasper De Buyst
  11. Dominique Turgis, « Championnat d'Europe : La sélection belge », sur directvelo.com, (consulté le 26 juillet 2017)
  12. Françis Spruyt, « GP Stad Zottegem : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 24 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :