Mur de Grammont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mur de Grammont
Image illustrative de l’article Mur de Grammont
Stijn Devolder et Guillaume Van Keirsbulck en 2012.
Altitude 110 m
Coordonnées 50° 46′ 21″ nord, 3° 53′ 24″ est
PaysDrapeau de la Belgique Belgique
Ascension depuisGrammont
Déclivité moy.9,2 %
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Mur de Grammont
Profil et pente du Mur de Grammont

Le mur de Grammont (en néerlandais : Muur Kapelmuur ou Muur van Geraardsbergen) est une route pavée en pente très raide d'un dénivelé de 93 m se trouvant à Grammont (Belgique).

Le lieu doit sa célébrité au fait qu'il est grimpé comme obstacle de montagne lors de courses cyclistes, en particulier durant le Tour des Flandres.

Description[modifier | modifier le code]

Le sommet du mur est situé à 110 m d'altitude.

  • situation =

La route possède un dénivelé de 92 m, une longueur de 1 139 m, pour une pente moyenne de 9,2 %, son départ est localisé à Grammont/Geraardsbergen (Belgique) dans la communauté Flandres/Vlaanderen

La plus forte inclinaison de la pente atteint les 20 %. La pente commence au centre de la ville, aux bords de la Dendre, et escalade le Oudenberg pour se terminer à la Chapelle Notre-Dame d'Oudenberg. En 1940, le paysage de l'Oudenberg a été classé et en 1995 la rue en pavés a été classée comme monument.

La route en pente a été rénovée au début du XXIe siècle. Le , le ministre flamand des Affaires intérieures Paul Van Grembergen a ré-inauguré officiellement le Mur. Le premier ministre Guy Verhofstadt et le président de la Chambre des représentants Herman De Croo étaient également présents. Le budget total des travaux était de 1 256 494 euros.

Compétitions cyclistes[modifier | modifier le code]

Le Mur est célèbre dans l'histoire du cyclisme. Cette pente est escaladée par des coureurs cyclistes depuis le Circuit Het Volk en 1950[1]. Depuis lors, le Mur est au programme d'environ 70 courses.

Le cycliste Remco Evenepoel a monté le Mur cinquante fois le pendant le confinement du à l'épidémie de Covid-19[2].

Chapelle Notre-Dame d'Oudenberg

La difficulté de l'ascension à vélo est accrue car les pavés sont horizontaux et forment donc de petites marches[3].

Le Mur de Grammont a accueilli le départ de la Transcontinental Race entre 2015 et 2018.

En 2019, le site accueille la première étape du Tour de France.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Friebe et Pete Golding, Sommets mythiques : Cyclisme, les 50 cols incontournables d'Europe, GEO, , 224 p. (ISBN 978-2-8104-0296-0), p. 12-13

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :