Elena Cecchini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cecchini.
Elena Cecchini
Elena Cecchini.jpg

Elena Cecchini 2014

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (24 ans)
UdineVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Taille
168 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
52 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipes amateurs
2009-2010 Vecchia Fontana
Équipes professionnelles
Principales victoires

Elena Cecchini (née le à Udine) est une coureuse cycliste italienne, membre de l'équipe Canyon-SRAM. Elle est championne d'Italie sur route en 2014, 2015 et 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au Tour de Thuringe 2012

Elle vient d'une famille cycliste : son père, son frère et un de ses cousins pratique ce sport. Sa cousine Silvia Cecchini démarre plus tard. Elle commence le cyclisme à l'âge de six ans. Elle court pour le club de la Vecchia Fontana[1].

En 2009, elle remporte au sprint le championnat d'Europe sur route juniors[2].

En 2011, elle participe à l'Emakumeen Bira avec la sélection nationale. Toujours en sélection, elle court le Tour de l'Ardèche et y termine quatrième de deux étapes. Ainsi pour sa première année dans l'élite, elle est sélectionnée pour les championnats du monde sur route. Elle y aide Giorgia Bronzini à s'emparer du maillot irisé. Elle étudie la littérature à côté du cyclisme[1].

En 2012, elle marque les esprits au Trophée d'Or. Porteuse du dossard 1, elle remporte la première étape au sprint. Le lendemain, sur le contre-la-montre par équipes, la formation MCipollini Giambenini se classe deuxième à trois secondes de l'équipe Sengers. Elena Cecchini conserve donc son maillot de leader. Les trois étapes suivantes se terminent au sprint. Elle est troisième de la quatrième et inscrit finalement son nom au palmarès de l'épreuve. C'est la plus jeune lauréate du Trophée d'Or[3].

Saison 2015[modifier | modifier le code]

Mars-avril : Classiques[modifier | modifier le code]

Lors de la première classique de printemps, le Circuit Het Nieuwsblad, Elena Cecchini sprinte pour la troisième place de la course derrière Anna van der Breggen et Ellen van Dijk. Elle obtient la sixième place[4]. Durant la semaine qui suit, elle participe au Samyn des Dames et se classe dixième du sprint massif[5]. Aux Strade Bianche, elle ne parvient pas à suivre les meilleurs mais finit toutefois dixième à plus de quatre minutes de Megan Guarnier[6]. Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, le scénario se répète. Elle obtient la neuvième place en sprintant dans le groupe des poursuivantes[7].

Au Tour des Flandres, l'Italienne suit le groupe de poursuivantes derrière Elisa Longo Borghini et termine cinquième au sprint[8].

Mai-juin[modifier | modifier le code]

À La Course by Le Tour de France

En mai, lors de la deuxième étape du Festival luxembourgeois du cyclisme féminin Elsy Jacobs, Elena Cecchini part en échappée à vingt kilomètres de l'arrivée avec Lucinda Brand, Amanda Spratt et Janneke Ensing. Elle s'impose ensuite au sprint [9].

À Durango-Durango Emakumeen Saria, elle suit les meilleurs dans le final. Elle termine troisième devant Evelyn Stevens[10]. Sur la troisième étape de l'Emakumeen Bira qui suit, elle s'échappe avec Katrin Garfoot et Chantal Blaak. Elle se classe deuxième au sprint derrière la Néerlandaise[11]. À la fin du mois, elle conserve son titre national sur route en s'échappant seule dans le dernier tour[12].

Juillet-Août[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie, Elena Cecchini est quatrième de la première étape qui se conclut par un sprint massif. Elle prend la bonne échappée lors de la troisième étape. Elle est devancée au sprint par Lucinda Brand et Valentina Scandolara et se classe donc troisième. Elle est de nouveau troisième le lendemain dans un sprint massif cette fois[13].

Début août, Elena Cecchini est cinquième du sprint pour la victoire au Tour de Bochum. Le groupe se disputant la victoire est réduit à vingt unités[14]. À Plouay, Elena Cecchini suit avec Claudia Lichtenberg l'attaque d'Evelyn Stevens dans le dernier tour de la course. Elles comptent jusqu'à trente secondes d'avance. Elles se fond toutefois reprendre par le groupe des leaders dans l'ascension finale. L'Italienne termine septième[15].

Septembre[modifier | modifier le code]

En septembre, à l'Holland Ladies Tour, Elena Cecchini est septième de la deuxième étape au sprint[16]. Au Tour de Belgique, elle est sixième de la première étape puis septième de la deuxième, la quatrième de la troisième et la cinquième place lors de difficile dernière étape. Elle conclut l'épreuve à la quatrième position[17].

2016[modifier | modifier le code]

Sur le Tour de Thuringe, Elena Cecchini est septième de la deuxième étape[18],[19]. Dans le sprint massif de la cinquième étape, Elena Cecchini se classe deuxième[20]. Le lendemain, le profil particulièrement difficile de l'étape produit pourtant une sélection dans le peloton qui se présente au pied de la principale ascension de la journée fort de seulement seize coureuses. Dans celle-ci, Amanda Spratt et Elena Cecchini attaquent et distancent leurs poursuivantes. Leur coopération est bonne et elles passent la ligne d'arrivée avec plus de quatre minutes d'avance. Elle se départage au sprint et comme la veille Elena Cecchini doit se contenter de la deuxième place. Elle se console avec maillot jaune[21]. La dernière étape n'apporte pas de changement au classement général. Elena Cecchini remporte donc le Tour de Thuringe[22].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2016, elle est en couple avec le cycliste Elia Viviani.

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Sur piste aux trois jours d'Aigle en 2013 sous le maillot de la sélection italienne

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Course aux points Poursuite par équipes Scratch
Saint-Pétersbourg 2010 (juniors) médaille d'or, Europe Or médaille d'argent, Europe Argent
Anadia 2012 (espoirs) médaille d'argent, Europe Argent
Anadia 2013 (espoirs) médaille de bronze, Europe Bronze
Anadia 2014 (espoirs) médaille d'or, Europe Or médaille de bronze, Europe Bronze médaille de bronze, Europe Bronze
Baie-Mahault 2014 médaille de bronze, Europe Bronze médaille de bronze, Europe Bronze

Championnats d'Italie[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013 2014 2015
Classement UCI[23] 143e 65e 105e 19e 19e
Coupe du monde - 108e 56e 12e 11e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it) « L'intervista: Rio nel mirino di Cecchini - Elena tra strada, pista ed Olimpiadi 2016 », sur cicloweb.it (consulté le 22 février 2016)
  2. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2009, , p. 13
  3. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2012, , p. 245
  4. (en) « Anna van der Breggen bests Ellen van Dijk in European opener », cyclingtips.com.au,‎ (lire en ligne)
  5. « Blaak, pavée de bonnes intentions sur le Samyn! », sur le dérailleur (consulté le 6 mars 2015)
  6. (en) « Guarnier wins Strade Bianche 2015 », sur cycling news (consulté le 14 mars 2015)
  7. « Trophée Alfredo Binda, Lizzie Armitstead devant Pauline Ferrand Prevot ! », sur lederailleur.fr (consulté le 22 avril 2015)
  8. (en) « Longo Borghini wins Tour of Flanders World Cup », sur cycling news (consulté le 16 avril 2015)
  9. « Festival Elsy Jacobs - Et. 2 : Classements », sur direct velo (consulté le 2 mai 2015)
  10. (en) « Johansson wins Durango-Durango », sur cycling news (consulté le 15 juin 2015)
  11. (en) « Euskal Emakumeen Bira: Guarnier wins stage 1 in Arrasate », sur cycling news (consulté le 11 juin 2015)
  12. (it) « Elena Cecchini in tricolore per il 2015 », sur gazzetta (consulté le 10 janvier 2016)
  13. (en) « Giro Rosa: World champion Ferrand-Prévot wins mountaintop finish in Aprica », sur cycling news (consulté le 8 juillet 2015)
  14. (en) « Sparkassen Giro World Cup », sur cycling news (consulté le 5 août 2015)
  15. (en) « Armitstead wins GP de Plouay World Cup », sur cycling news (consulté le 30 août 2015)
  16. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ladies Tour opener », sur cycling news (consulté le 17 septembre 2015)
  17. (en) « Dideriksen wins Lotto Belgium Tour stage 2 », sur cycling news (consulté le 17 septembre 2015)
  18. « Olga Zabelinskaya au kilomètre ! », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2016)
  19. (en) « Internationale Thuringen Rundfahrt der Frauen: Zabelinskaya wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2016)
  20. « Marianne Vos reçue 3 sur 5 », sur le dérailleur (consulté le 20 juillet 2016)
  21. « Amanda Spratt l’emporte, Elena Cecchini en jaune », sur le dérailleur (consulté le 21 juillet 2016)
  22. (en) « Rivera wins final Thuringen Rundfahrt stage », sur cycling news (consulté le 21 juillet 2016)
  23. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 29 septembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :