Saison 2017 de l'équipe cycliste Wiggle High5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wiggle High5 2017
Généralités
Code UCI
WHTVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
15Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
20Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
6e

La Saison 2017 de l'équipe Wiggle High 5 est la cinquième de la formation. Claudia Lichtenberg, Emilia Fahlin, Julie Leth, Amy Cure et Grace Garner rejoignent l'équipe tandis que Danielle King, Amy Pieters, Chloe Hosking, Anna Christian, Peta Mullens et Mara Abbott la quittent.

Elisa Longo Borghini et Jolien D'Hoore sont les leaders de l'équipe et rapportent la majorité des succès. L'Italienne gagne la manche du World Tour des Strade Bianche et les championnats d'Italie sur route et du contre-la-montre. Elle se classe également deuxième du Tour d'Italie. La sprinteuse Belge remporte les manches du World Tour du Tour de l'île de Chongming, de La Madrid Challenge by La Vuelta. Elle est également deuxième de Gand-Wevelgem pour quelques millimètres. Elle compte au total douze victoires sur route. Audrey Cordon s'impose lors des championnats de France du contre-la-montre et sur le Chrono des nations. Annette Edmondson gagne la Pajot Hills Classic et le prologue du BeNe Ladies Tour. Sur le plan collectif, l'équipe est sixième du classement UCI et troisième du classement World Tour. Sur le plan individuel, Elisa Longo Borghini est cinquième du World Tour et Jolien D'Hoore sixième du World Tour et septième du classement UCI.

Vélos de l'équipe

Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Partenaires et matériel de l'équipe[modifier | modifier le code]

Véhicule de l'équipe

Les partenaires principaux sont Wiggle, un site de vente d'équipement sportif en ligne et High5 une marque de nutrition sportive. Le fabricant automobile Honda soutient également l'équipe. Elle roule sur des vélos Colnago.

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Claudia Lichtenberg rejoint l'équipe

L'équipe recrute la grimpeuse Claudia Lichtenberg qui a notamment à son palmarès le Tour d'Italie. Elle compte y effectuer sa dernière saison professionnelle. Emilia Fahlin retourne dans la formation après avoir connu une année 2016 très fructueuse avec l'équipe Alé Cipollini avec notamment une victoire sur l'Open de Suède Vårgårda. La Danoise Julie Leth rejoint également l'équipe. La pistarde australienne Amy Cure et la sœur de Lucy Garner: Grace, renforcent aussi l'effectif[1],[2].

Au niveau des départs, la polyvalente Danielle King rejoint l'équipe Cylance. La coureuse de classiques Amy Pieters la Boels Dolmans. Enfin la sprinteuse Chloe Hosking signe chez Alé Cipollini. Peta Mullens et Anna Christian quittent également l'équipe. Mara Abbott prend sa retraite. Emma Johansson si elle reste dans l'équipe, il est prévu qu'elle ne court plus et intègre l'encadrement[3].

Arrivées Équipe 2016
Drapeau : Australie Amy Cure Libre
Drapeau : Suède Emilia Fahlin Alé Cipollini
Drapeau : Royaume-Uni Grace Garner Podium Ambition
Drapeau : Danemark Julie Leth Hitec
Drapeau : Allemagne Claudia Lichtenberg Lotto Soudal
Départs Équipe 2017
Drapeau : États-Unis Mara Abbott Retraite
Drapeau : Royaume-Uni Anna Christian Drops
Drapeau : Australie Chloe Hosking Alé Cipollini
Drapeau : Royaume-Uni Danielle King Cylance
Drapeau : Australie Peta Mullens Hagens Berman - Supermint
Drapeau : Pays-Bas Amy Pieters Boels Dolmans

Effectif et encadrement[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgEffectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Giorgia Bronzini3 août 1983ITA ItalieDiadora-Pasta Zara (2012)
Amy Cure31 décembre 1992AUS AustralieLotto Soudal Ladies (2015)
Audrey Cordon-Ragot22 septembre 1989FRA FranceHitec Products (2014)
Jolien D'Hoore14 mars 1990BEL BelgiqueLotto Belisol Ladies (2014)
Annette Edmondson12 décembre 1991AUS AustralieOrica-AIS (2014)
Emilia Fahlin24 octobre 1988SWE SuèdeAlé Cipollini (2016)
Grace Garner19 juin 1997GBR Royaume-UniPodium Ambition-Club La Santa (2016)
Lucy Garner20 septembre 1994GBR Royaume-UniLiv-Plantur (2015)
Mayuko Hagiwara16 octobre 1986JPN Japon
Emma Johansson23 septembre 1983SWE SuèdeOrica-AIS (2015)
Julie Leth13 juillet 1992DEN DanemarkHitec Products (2016)
Claudia Lichtenberg17 novembre 1985GER AllemagneLotto Soudal Ladies (2016)
Elisa Longo Borghini10 décembre 1991ITA ItalieHitec Products (2014)
Amy Roberts24 décembre 1994GBR Royaume-Uni
Anna Sanchis18 octobre 1987ESP EspagneBizkaia-Durango (2013)

Encadrement[modifier | modifier le code]

Rochelle Gilmore à l'Amstel Gold Race

La directrice de l'équipe est l'ancienne coureuse australienne Rochelle Gilmore. La directrice sportive est Donna Rae Szalinski. Elle est assistée de Martin Vestby, le mari d'Emma Johansson, et d'Alexandra Greenfield[4].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Février-mars[modifier | modifier le code]

Au Circuit Het Nieuwsblad, Ellen van Dijk et Elisa Longo Borghini s'échappent après le Paterberg. Les deux coureuses de tête comptent jusqu'à une minute et demi d'avance. Le Molenberg permet à un nouveau groupe de poursuite de prendre le large. Il comprend Lotte Kopecky, Lucinda Brand, Chantal Blaak, Annemiek van Vleuten et Amanda Spratt. La jonction avec la tête s'opère à seize kilomètres de l'arrivée. À sept kilomètres de l'arrivée, Lucinda Brand pourtant bonne sprinteuse, profitant du surnombre de l'équipe Sunweb, attaque. Elle n'est plus revue. Elisa Longo Borghini se classe cinquième. Le sprint du peloton est réglé par Jolien D'Hoore[5]. Elle remporte ensuite l'Omloop van het Hageland au sprint.

Aux Strade Bianche, Elisa Longo Borghini est victime d'une chute dans le secteur gravier cinq, mais revient dans le peloton. Une sélection s'opère dans l'avant dernier secteur et seules cinq coureuses sont en tête : Elisa Longo Borghini, Elizabeth Deignan, Katarzyna Niewiadoma rejointes immédiatement par Annemiek van Vleuten et Katrin Garfoot. Dans la montée finale, Elisa Longo Borghini accélère dans la partie la plus difficile, reprenant au passage Lucinda Brand et Shara Gillow qui comptaient quelques secondes d'avance, puis s'impose[6].

Au Tour de Drenthe, Jolien D'Hoore fait partie du groupe de tête après la deuxième ascension du mont VAM. Il est cependant rapidement repris. Elisa Longo Borghini est présente dans l'échappée décisive avec Amalie Dideriksen, Lucinda Brand et Elena Cecchini. Elle attaque dans le final sans succès et se classe quatrième[7]. Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Elisa Longo Borghini fait partie du groupe de tête lors de la dernière ascension de la course. Le groupe se fait néanmoins reprendre. Elisa Longo Borghini se classe tout de même neuvième du sprint qui conclut la course[8],[9]. À Gand-Wevelgem, Giorgia Bronzini et Anna van der Breggen qui accélèrent à vingt kilomètres du but. Elles sont cependant reprises. Un contre avec Giorgia Bronzini de nouveau, Katrin Garfoot, Christine Majerus et Ellen van Dijk se détache. Elles sont plus tard rejointes par Marta Bastianelli et Arlenis Sierra. Un groupement général s'opère par la suite. La victoire se dispute au sprint massif. La photo finish doit départager Lotta Lepistö et Jolien D'Hoore au profit de la première[10]. Quelques jours plus tard, Annette Edmondson remporte la Pajot Hills Classic au sprint.

Avril[modifier | modifier le code]

Elisa Longo Borghini, ici à l'Amstel Gold Race

Au Tour des Flandres, dans les pentes du Kanarieberg. Katarzyna Niewiadoma accélère et provoque une sélection importante. Au sommet, elle est accompagnée de Lizzie Deignan, Elisa Longo Borghini, Ashleigh Moolman et Elena Cecchini. Le peloton, réduit à trente unités, les reprend rapidement. Parmi les lâchées, on compte notamment Jolien D'Hoore. Dans le Kruisberg, Amy Pieters imprime un rythme élevé. Anna van der Breggen place ensuite une attaque suivie par Katarzyna Niewiadoma, Elisa Longo Borghini et Annemiek van Vleuten. Elles maintiennent un faible écart face au peloton. Dans le vieux Quaremont, elles sont presque reprise alors qu'Ellen van Dijk mène la poursuite, mais elles parviennent à conserver quelques mètres. Annemiek van Vleuten perd le contact avec les trois autres coureuses mais revient dans la descente vers le Paterberg, où elle décroche de nouveau avant de revenir. Derrière les équipes Sunweb et Canyon-SRAM chassent. Anna van der Breggen reçoit la consigne de ne plus contribuer à l'échappée car son équipe est bien représentée à l'arrière. Les quatre échappées sont finalement reprises sous la flamme rouge. Elisa Longo Borghini se classe dixième[11],[12]. Le lendemain, Jolien D'Hoore gagne le Grand Prix de Dottignies au sprint. Aux championnats du monde sur piste de Hong-Kong, elle devient la première championne du monde de la course à l'américaine de l'histoire en duo avec Lotte Kopecky.

À l'Amstel Gold Race, dans la deuxième ascension du Cauberg, un groupe de huit coureuses dont Elisa Longo Borghini s'échappe. Il est rapidement repris. Amy Pieters place ensuite un contre. Elle est rejointe par Audrey Cordon, Roxane Fournier et Tetiana Riabchenko. Le peloton les reprend au pied de la troisième montée du Cauberg. Elizabeth Deignan accélère de nouveau, cette fois accompagnée d'Elisa Longo Borghini et Katarzyna Niewiadoma. Dans la dernière ascension du Bemelerberg, Annemiek van Vleuten attaque suivie par Anna van der Breggen et Coryn Rivera. Elles reviennent immédiatement sur la tête de course. Quelques centaines de mètres plus loin, Anna van der Breggen part seule et n'est plus rejointe. Elisa Longo Borghini se classe finalement cinquième[13],[14],[15]. Elle tombe cependant malade et doit renoncé à concourir la Flèche wallonne. Sur celle-ci, Audrey Cordon attaque dans la descente de la côte d'Ereffe mais est reprise. Elle est la mieux classée de l'équipe à la onzième place. Sur Liège-Bastogne-Liège, Katarzyna Niewiadoma attaque dans la Roche aux faucons. Elle est suivie par Elizabeth Deignan, Anna van der Breggen, Ashleigh Moolman et Elisa Longo Borghini. L'écart atteint quarante secondes au bout de trois kilomètres. Dans la côte de Saint-Nicolas, Katarzyna Niewiadoma accélère mais c'est Anna van der Breggen qui part seule au sommet. Elisa Longo Borghini est reprise par le groupe des poursuivantes et doit se contenter d'une neuvième place[16],[17].

Mai[modifier | modifier le code]

Au Tour de l'île de Chongming , Jolien D'Hoore chute sur la première étape et a les bras éraflés. Elle gagne cependant les deux dernières étapes et inscrit son nom au palmarès de l'épreuve. Au Tour de Californie, une équipe de quatre coureuses avec pour leader Giorgia Bronzini prend le départ. Sur la troisième étape, l'Italienne est victime d'une crevaison en fin d'étape. Elle parvient cependant à reprendre sa place dans le peloton et se classe troisième du sprint derrière Coryn Rivera et Arlenis Sierra[18],[19]. Le lendemain, elle s'impose en sautant dans les derniers mètres Kirsten Wild et Coryn Rivera[20],[21].

Juin[modifier | modifier le code]

Jolien D'Hoore au Women's Tour

Au Women's Tour, épreuve parrainée notamment par Wiggle, Giorgia Bronzini prend la quatrième place de la première étape tandis que Jolien D'Hoore joue les sprints intermédiaires[22],[23]. Elisa Longo Borghini est cinquième le lendemain au sprint. Bronzini est de nouveau quatrième sur la troisième étape dans le sprint massif puis sixième de la quatrième étape après que l'équipe a manqué l'échappée du jour. Sur la dernière étape, Jolien D'Hoore s'impose au sprint[24],[25]. Audrey Cordon y remporte le classement des monts. Jolien D'Hoore est deuxième du classement des sprints.

Lors des championnats nationaux, Audrey Cordon conserve son titre sur le contre-la-montre en France. Jolien D'Hoore redevient championne de Belgique grâce à pointe de vitesse. En Italie, Elisa Longo Borghini conserve son titre en contre-la-montre, surtout elle obtient pour la première fois le titre sur route. Elle a profité de la montée de la Serra pour s'échapper seule. Elle gagne en solitaire[26].

Juillet[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie, la formation Wiggle High5 est quatrième du contre-la-montre par équipes inaugural. Le lendemain, la difficile ascension de la Forcella avec un sommet à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée permet aux favorites de s'exprimer. Après une sélection dans le peloton dans les premières pentes, Anna van der Breggen, Annemiek van Vleuten et Elisa Longo Borghini accélèrent à mi-montée. Elles passent au sommet en tête et ne sont plus reprises. Au sprint, Annemiek van Vleuten se montre la plus rapide. Elisa Longo Borghini se classe troisième. Le peloton arrive deux minutes plus tard[27],[28],[29]. Jolien D'Hoore remporte la quatrième étape au sprint[30],[31],[32]. Lors du contre-la-montre, Elisa Longo Borghini se classe troisième derrière ses deux rivales au classement général[33],[34],[35]. Sur la sixième étape, Giorgia Bronzini finit troisième du sprint. Elisa Longo Borghini se classe cinquième de la huitième étape. Giorgia Bronzini est une nouvelle fois troisième de la neuvième étape au sprint. Sur l'ultime étape, les favorites s'isolent en tête dans la montée du Vésuve. Elisa Longo Borghini prend la sixième place et conserve ainsi sa deuxième place au classement général. Elle est également meilleure Italienne.

Au BeNe Ladies Tour, Annette Edmondson remporte le prologue. Elle se classe troisième de l'étape 2a. Au classement général final, elle est troisième, Emilia Fahlin est quatrième. À La course by Le Tour de France arrive au sommet du col de l'Izoard. Dans ses pentes, Elizabeth Deignan imprime un rythme soutenu qui réduit le peloton à une vingtaine puis à une dizaine d'unités. À cinq kilomètres de l'arrivée, Annemiek van Vleuten place une attaque. Elle est suivie par Elizabeth Deignan, Elisa Longo Borghini et Shara Gillow. Elle accélère une nouvelle fois cinq cents mètres plus loin et creuse cette fois un écart. Elisa Longo Borghini se classe finalement troisième[36]. Sur la deuxième étape dans Marseille, les places ne sont pas changées. Elle est troisième du classement général. À RideLondon-Classique, le sprint est confus et Jolien D'Hoore est sixième.

Août[modifier | modifier le code]

Aux championnats d'Europe sur route, Giorgia Bronzini et Elisa Longo Borghini font partie de l'échappée décisive de sept coureuses. Giorgia Bronzini se classe deuxième, battue au sprint par Marianne Vos[37].

La formation est cinquième du contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda. Sur la course en ligne, Giorgia Bronzini fait partie de l'échappée. L'épreuve se conclut au sprint et Emilia Fahlin finit huitième. Au Tour de Norvège, Jolien D'Hoore est huitième du prologue. Le lendemain, elle remporte le sprint massif et s'empare de la tête du classement général[38]. Sur la deuxième étape, elle se classe quatrième et perd le maillot jaune au profit de Marianne Vos[39]. Le dernier jour, elle ne fait pas partie du groupe de tête.

Au Grand Prix de Plouay, dans la côte de Ty Marrec, Elisa Longo Borghini et Rossella Ratto accélèrent mais ne parviennent pas à creuser l'écart. À trois tours de la fin, Claudia Lichtenberg passe également à l'attaque mais tout rentre dans l'ordre dans la côte de Ty Marrec. Sur cet avant-dernier passage, Elisa Longo Borghini suit l'accélération de Pauline Ferrand-Prévot. Alors que ce groupe semblait destiner à se disputer la victoire, la mauvaise entente et les efforts des équipes Orica-Scott et Sunweb provoquent le regroupement au pied de la côte de Lezot. Audrey Cordon,tente sa chance, mais le peloton se présente grouper au pied de la dernière ascension de Ty Marrec. Elisa Longo Borghini ne peut suivre cette fois Elizabeth Deignan et Pauline Ferrand-Prévot. Giorgia Bronzini est quinzième[40].

L'équipe ne rapporte pas de résultats significatifs du Boels Ladies Tour.

Septembre[modifier | modifier le code]

Audrey Cordon, ici au Women's Tour

Au Tour de Belgique, Jolien D'Hoore remporte le prologue à égalité de temps avec Marianne Vos[41],[42]. Sur la première étape, Marianne Vos gagne le sprint massif devant Jolien D'Hoore et endosse le maillot jaune[43],[42]. Le scénario est inversé le lendemain. Jolien D'Hoore se présente donc au départ de la dernière étape avec le maillot jaune sur les épaules. La tactique de la WM3 avec les multiples attaques d'Anouska Koster la met cependant en difficulté. Elle est certes septième de l'étape mais concède plus d'une minute à la Néerlandaise[44]. Elle est quatrième du classement général final.

Jolien D'Hoore remporte au sprint massif La Madrid Challenge by La Vuelta.

Aux championnats du monde du contre-la-montre, Audrey Cordon se classe treizième. Sur la course en ligne, Jolien D'Hoore et Elisa Longo Borghini ne sont pas dans un bon jour et sont lâchées avant l'explication finale. À vingt-trois kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak contre avec Audrey Cordon-Ragot et Hannah Barnes. Dans le faux-plat précédent Salmon Hill, Audrey Cordon attaque sans succès. Dans la dernière montée de Salmon Hill, comme au tour précédent, les favorites se livrent bataille et reviennent sur la tête. Emilia Fahlin est neuvième[45],[46],[47].

Octobre[modifier | modifier le code]

En octobre, Audrey Cordon s'impose sur le Chrono des Nations-Les Herbiers-Vendée.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Jolien D'Hoore compte douze victoires sur route dont sept sur l'World Tour. Elisa Longo Borghini avec sa victoire sur les Strade Bianche et les championnats d'Italie sur route et du contre-la-montre. Elle se classe également deuxième du Tour d'Italie. Grâce à ses deux leaders, la formation a pu maintenir son rang tout au long de la saison. Le site vélo101 la classe troisième meilleure équipe professionnelle féminine pour la saison 2017[48].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgVictoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
26 fév.Omloop van het HagelandBEL Belgique1.1BEL Jolien D'Hoore
4 marsStrade BiancheITA Italie1.WWTITA Elisa Longo Borghini
29 marsPajot Hills ClassicBEL Belgique1.2AUS Annette Edmondson
3 avr.Grand Prix international de DottigniesBEL Belgique1.2BEL Jolien D'Hoore
6 mai2e étape du Tour de l'île de ChongmingCHN Chine2.WWTBEL Jolien D'Hoore
7 mai3e étape du Tour de l'île de ChongmingCHN Chine2.WWTBEL Jolien D'Hoore
7 maiClassement général, Tour de l'île de ChongmingCHN Chine2.WWTBEL Jolien D'Hoore
14 mai4e étape du Tour de CalifornieUSA États-Unis2.WWTITA Giorgia Bronzini
11 juin5e étape, The Women's TourGBR Royaume-Uni2.WWTBEL Jolien D'Hoore
22 juinChampionnat de France du contre-la-montreFRA FranceCNFRA Audrey Cordon-Ragot
23 juinChampionnat d'Italie du contre-la-montreITA ItalieCNITA Elisa Longo Borghini
25 juinChampionnat de Belgique sur routeBEL BelgiqueCNBEL Jolien D'Hoore
25 juinChampionnat d'Italie sur routeITA ItalieCNITA Elisa Longo Borghini
3 juill.4e étape du Tour d'ItalieITA Italie2.WWTBEL Jolien D'Hoore
13 juill.Prologue, BeNe Ladies TourNED Pays-Bas2.1AUS Annette Edmondson
18 août1e étape du Tour de NorvègeNOR Norvège2.WWTBEL Jolien D'Hoore
5 sept.Prologue du Tour de BelgiqueBEL Belgique2.1BEL Jolien D'Hoore
7 sept.2e étape du Tour de BelgiqueBEL Belgique2.1BEL Jolien D'Hoore
10 sept.La Madrid Challenge by La VueltaESP Espagne1.WWTBEL Jolien D'Hoore
15 oct.Chrono des Nations-Les Herbiers-Vendée fémininFRA France1.1FRA Audrey Cordon-Ragot

Sur piste[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
26 février Poursuite par équipes à Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis 0CDM Drapeau : Australie Amy Cure
3 mars Championnat d'Australie de course aux points Drapeau de l'Australie Australie 9CN Drapeau : Australie Amy Cure
4 mars Championnat d'Australie du scratch Drapeau de l'Australie Australie 9CN Drapeau : Australie Amy Cure
18 mars Course à l'américaine à Gand Drapeau de la Belgique Belgique 2C1 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
18 mars Scratch à Gand Drapeau de la Belgique Belgique 2C1 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
15 avril Championnat du monde de l'américaine Drapeau de Hong Kong Hong Kong 0CM Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
6 octobre Championnat du Danemark de course aux points Drapeau du Danemark Danemark 9CN Drapeau : Danemark Julie Leth

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

World Tour[modifier | modifier le code]

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2017.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
4 mars 1 Strade Bianche Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini Vainqueur
11 mars 2 Tour de Drenthe Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 4e
19 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 7e
26 mars 4 Gand-Wevelgem Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore 2e
2 avril 5 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 10e
16 avril 6 Amstel Gold Race Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 5e
19 avril 7 Flèche wallonne Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : France Audrey Cordon 11e
23 avril 8 Liège-Bastogne-Liège Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 9e
5-7 mai 9 Tour de l'île de Chongming Drapeau de la République populaire de Chine Chine Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore Vainqueur
11-14 mai 10 Tour de Californie Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau : France Audrey Cordon 26e
4 juin 11 Philadelphia Cycling Classic Drapeau des États-Unis États-Unis Course annulée
7-11 juin 12 The Women's Tour Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 10e
30 juin-9 juillet 13 Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 2e
20 juillet 14 La course by Le Tour de France Drapeau de la France France Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 3e
29 juillet 15 RideLondon-Classique Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore 6e
11 août 16 Open de Suède Vårgårda TTT Drapeau de la Suède Suède Wiggle-High5 5e
13 août 17 Open de Suède Vårgårda Drapeau de la Suède Suède Drapeau : Suède Emilia Fahlin 8e
17-20 août 18 Tour de Norvège Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau : Italie Giorgia Bronzini 18e
26 août 19 Grand Prix de Plouay Drapeau de la France France Drapeau : Italie Giorgia Bronzini 15e
29 août-3 septembre 20 Boels Rental Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : France Audrey Cordon 11e
10 septembre 21 La Madrid Challenge by La Vuelta Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore Vainqueur

Wiggle High5 est troisième du classement par équipes. Elisa Longo Borghini est cinquième du classement individuel et Jolien D'Hoore sixième.

Grand tour[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Elisa Longo Borghini (2e)
Accessits 1 victoire d'étape et classement de la meilleure Italienne

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Classement UCI des coureuses de l'équipe
Rang Coureuse Points
7 Drapeau de la Belgique Jolien D'Hoore 934
10 Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 711
29 Drapeau : Italie Giorgia Bronzini 400
44 Drapeau : France Audrey Cordon 242
53 Drapeau de la Suède Emilia Fahlin 189
54 Drapeau : Australie Annette Edmondson 184
79 Drapeau de l'Allemagne Claudia Lichtenberg 112
127 Drapeau de l'Australie Amy Cure 63
128 Drapeau : Royaume-Uni Lucy Garner 61
252 Drapeau : Japon Mayuko Hagiwara[49] 16
531 Drapeau : Danemark Julie Leth 3

Wiggle High5 est sixième au classement par équipes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Wiggle High5 Announce 2017 Line Up ‘Capable of Winning the World Tour », sur Total Womens Cycling (consulté le 26 février 2017)
  2. « Suite de notre tour d'horizon des meilleures équipes mondiales avec la présentation de Wiggle-High5, classée n°2 du dernier Women's WorldTour. », sur Vélo 101 (consulté le 26 février 2017)
  3. (en) « Rochelle Gilmore: Women's cycling will go to another level in 2017 », sur Cycling news (consulté le 21 janvier 2017)
  4. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  5. « Lucinda Brand remporte le Het Nieuwsblad », sur le dérailleur (consulté le 26 février 2017)
  6. (en) « Longo Borghini wins Strade Bianche Women », sur cycling news (consulté le 5 mars 2017)
  7. (en) « World champion Dideriksen wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 14 mars 2017)
  8. (en) « Rivera wins Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 21 mars 2017)
  9. « Coryn Rivera surpuissante ! », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  10. « Lotta Lepistö s’offre Gent – Wevelgem », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  11. (en) « Rivera wins Tour of Flanders Women », sur cycling news (consulté le 3 avril 2017)
  12. « Coryn Rivera remporte le Ronde », sur Le dérailleur (consulté le 3 avril 2017)
  13. (en) « Van der Breggen wins women's Amstel Gold Race », sur cycling news (consulté le 17 avril 2017)
  14. « Anna van der Breggen lance sa saison ! », sur le dérailleur (consulté le 17 avril 2017)
  15. « Amstel Gold Race Ladies — Van Der Breggen incisive », sur vélo 101 (consulté le 17 avril 2017)
  16. (en) « Van der Breggen wins the first ever Liege-Bastogne-Liege Femmes », sur cycling news (consulté le 25 avril 2017)
  17. « Liège-Bastogne-Liège. Anna Van Der Breggen signe le triplé Amstel-Flèche-Liège en remportant cette 1ère édition femmes devant Deignan et Niewiadoma. », sur vélo 101 (consulté le 25 avril 2017)
  18. (en) « Amgen Women's Race: Rivera wins stage 3 in Sacramento », sur cycling news (consulté le 16 mai 2017)
  19. « Tour de Californie — Rivera et Van Der Breggen s'affairent », sur vélo 101 (consulté le 16 mai 2017)
  20. (en) « Van der Breggen wins overall in Amgen Women's Race », sur cycling news (consulté le 16 mai 2017)
  21. « Tour de Californie — Van Der Breggen au final », sur vélo 101 (consulté le 16 mai 2017)
  22. « The Women's Tour — Quel beau solo de Kasia », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  23. (en) « Niewiadoma wins Women's Tour opener in Kettering », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  24. « The Women's Tour — D'Hoore conclut à Londres », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  25. (en) « Niewiadoma wins Ovo Energy Women's Tour », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  26. (it) « Ciclismo femminile, Campionati italiani: Elisa Longo Borghini firma il bis! », sur Oa sport (consulté le 5 août 2017)
  27. « Giro Rosa # 2. Annemiek Van Vleuten s'impose devant Anna Van Der Breggen (nouveau maillot rose) et Elisa Longo Borghini. Les trois femmes ont frappé fort. », sur vélo 101 (consulté le 2 juillet 2017)
  28. « Annemiek van Vleuten l’emporte, van der Breggen en rose », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  29. (en) « Van Vleuten claims second stage of Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  30. « Jolien D’Hoore à la photo-finish », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  31. « Giro Rosa # 4. Jolien D'Hoore bat dans un sprint très serré Chloe Hosking. Coryn Rivera est 3ème. Van Der Breggen reste en rose, Van Vleuten piégée. », sur vélo 101 (consulté le 3 juillet 2017)
  32. (en) « D'hoore wins Giro Rosa stage 4 in photo finish », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  33. « Giro Rosa — AVV supersonique », sur vélo 101 (consulté le 5 juillet 2017)
  34. (en) « Giro Rosa: Van Vleuten wins stage 5 time trial in Sant'elpidio a Mare », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  35. « Annemiek van Vleuten se relance ! », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  36. « La Course by Le Tour — Van Vleuten s'offre l'Izoard », sur vélo 101 (consulté le 21 juillet 2017)
  37. « Championnats d'Europe Elites — Une nouvelle couronne pour Vos », sur vélo 101 (consulté le 6 août 2017)
  38. « Coup double pour Jolien D’Hoore », sur le dérailleur (consulté le 18 août 2017)
  39. « A Hosking l’étape, à Vos le jaune », sur le dérailleur (consulté le 21 août 2017)
  40. « GP de Plouay — Deignan devant Ferrand-Prévot », sur vélo 101 (consulté le 27 août 2017)
  41. « Lotto Belgium Tour — D'Hoore face à Vos », sur vélo 101 (consulté le 5 septembre 2017)
  42. a et b (en) « Photo gallery: The thrilling battle in Belgium you probably missed », sur cycling tips (consulté le 9 septembre 2017)
  43. « Lotto Belgium Tour — Marianne Vos prend la main », sur vélo 101 (consulté le 7 septembre 2017)
  44. « Lotto Belgium Tour — Le coup de Koster », sur vélo 101 (consulté le 8 septembre 2017)
  45. « Rainbow is the new Blaak », sur le dérailleur (consulté le 24 septembre 2017)
  46. (en) « World Championships: Blaak solos to women's road race title », sur cycling news (consulté le 24 septembre 2017)
  47. « Mondiaux — Chantal Blaak au nom des Oranges », sur vélo 101 (consulté le 24 septembre 2017)
  48. « Bilan 2017 — Le Top 5 des équipes féminines », sur vélo 101 (consulté le 5 janvier 2018)
  49. Note : Pour des raisons inconnues, Mayuko Hagiwara n'est pas listée dans l'équipe au classement UCI 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]