Saison 2015 de l'équipe cycliste Wiggle Honda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wiggle Honda 2015
Logo Wiggle Honda.jpg
Généralités
Code UCI
WHTVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
15Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Palmarès
Nombre de victoires
35[1]
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
3e

La Saison 2015 de l'équipe Wiggle Honda est la troisième de la formation. Mara Abbott, Jolien D'Hoore et Elisa Longo Borghini rejoignent notamment l'équipe tandis que Laura Trott et Linda Villumsen la quittent. La saison est très prolifique avec trente-cinq victoires sur les courses du calendrier UCI. Les coureuses de l'équipe remportent quatre des dix manches de la Coupe du monde. Dans le détails, Jolien D'Hoore s'impose sur le Tour de Drenthe et l'Open de Suède Vårgårda ; Elisa Longo Borghini gagne le Tour des Flandres et Giorgia Bronzini le Tour de l'île de Chongming. Longo Borghini inscrit également son nom au palmarès de la Route de France. Au moment du bilan, l'équipe est troisième de la Coupe du monde et du classement UCI. Jolien D'Hoore est la mieux classée de ce dernier classement et y occupe la troisième place.

Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Partenaires et matériel de l'équipe[modifier | modifier le code]

Wiggle Honda lors du Tour du Qatar 2015. (de gauche à droite : Chloe Hosking, Elisa Longo Borghini, Emilia Fahlin, Giorgia Bronzini, Jolien D'Hoore, Audrey Cordon)

Les partenaires principaux sont Wiggle, un site de vente d'équipement sportif en ligne, et Honda, un fabricant automobile. L'équipe roule sur des vélos Colnago. Ses autres sponsors sont : Campagnolo, High5, Bradley Wiggins foundation, dhb, Fi'zi:k, Lazer, Tacx, Muc-off, Deda Elementi, Vittoria, Look, Adidas, Skins, Craft, QM et Bike-Pure[2].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

L'équipe enregistre de nombreux arrivées et départs. L'ancienne double vainqueur du Tour d'Italie Mara Abbott signe avec l'équipe. Trois recrues viennent de l'équipe Hitec Products. Il s'agit de la sprinteuse Chloe Hosking, la Française Audrey Cordon et surtout l'Italienne numéro dix mondiale Elisa Longo Borghini. Enfin, la prometteuse Anna Christian est la dernière signature. Deux spécialistes de la piste et de l'omnium en particulier qui courent également sur route viennent renforcer l'effectif : la championne de Belgique Jolien D'Hoore et l'Australienne Annette Edmondson.

Au niveau des départs, la gérante de l'équipe Rochelle Gilmore ne fait plus partie officiellement des coureuses. Parmi les pistarde, la championne olympique Laura Trott part pour la formation britannique Matrix Fitness-Vulpine tout comme Elinor Barker; Joanna Rowsell rejoint quant à elle l'équipe Pearl Izumi Sports Tours International. Rebecca Wiasak quitte également le groupe. Sur route, la spécialiste du contre-la-montre et des courses à étapes Linda Melanie Villumsen rejoint l'équipe UnitedHealthcare. Les autres départs sont : Beatrice Bartelloni, Charlotte Becker, Kathryn Bertine, Emily Collins, Jessica Mundy et Anna Bianca Schnitzmeier.

Arrivées Équipe 2014
Drapeau : États-Unis Mara Abbott UnitedHealthcare
Drapeau : Royaume-Uni Anna Christian Orica-AIS
Drapeau : France Audrey Cordon Hitec Products
Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore Lotto Belisol
Drapeau : Australie Annette Edmondson Orica-AIS
Drapeau : Australie Chloe Hosking Hitec Products
Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini Hitec Products
Départs Équipe 2015
Drapeau : Royaume-Uni Elinor Barker Matrix Fitness-Vulpine
Drapeau : Italie Beatrice Bartelloni Alé Cipollini
Drapeau : Allemagne Charlotte Becker Hitec Products
Drapeau : Saint-Christophe-et-Niévès Kathryn Bertine BMW-Happy Tooth Dental
Drapeau : Nouvelle-Zélande Emily Collins
Drapeau : Australie Rochelle Gilmore retraite
Drapeau : Australie Jessica Mundy
Drapeau : Royaume-Uni Joanna Rowsell Pearl Izumi Sports Tours International
Drapeau : Allemagne Anna Bianca Schnitzmeier retraite
Drapeau : Royaume-Uni Laura Trott Matrix Fitness-Vulpine
Drapeau : Nouvelle-Zélande Linda Melanie Villumsen UnitedHealthcare
Drapeau : Nouvelle-Zélande Rebecca Wiasak

Effectif et encadrement[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Annette Edmonson rejoint l'équipe
Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2014
Mara Abbott Drapeau des États-Unis États-Unis UnitedHealthcare
Anna Christian Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Orica-AIS
Giorgia Bronzini Drapeau de l'Italie Italie Wiggle Honda
Audrey Cordon Drapeau de la France France Hitec Products
Jolien D'Hoore Drapeau de la Belgique Belgique Lotto Belisol
Annette Edmondson Drapeau de l'Australie Australie Orica-AIS
Emilia Fahlin Drapeau de la Suède Suède Wiggle Honda
Mayuko Hagiwara Drapeau du Japon Japon Wiggle Honda
Chloe Hosking Drapeau de l'Australie Australie Hitec Products
Danielle King Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Wiggle Honda
Elisa Longo Borghini Drapeau de l'Italie Italie Hitec Products
Peta Mullens Drapeau de l'Australie Australie Wiggle Honda
Amy Roberts Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Wiggle Honda
Eileen Roe Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Wiggle Honda
Anna Sanchis Chafer Drapeau de l'Espagne Espagne Wiggle Honda

Encadrement[modifier | modifier le code]

La directrice de l'équipe est l'ancienne coureuse australienne Rochelle Gilmore. Le directeur sportif est Egon van Kessel. Il a pour adjoints Kurt Bogaerts, Nico Claessens et Robert DeCnodder[3]. Le mécanicien est Gerrit Claessens, le soigneur Kristof van Campenhout, Ben Atkins et Bart Hazen sont responsables média[4].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Janvier-février[modifier | modifier le code]

D'Hoore lors de sa victoire sur l'Omloop van het Hageland.

En janvier et février, les membres de l'équipe se distingue sur la piste. Jolien D'Hoore remporte aisément son titre national en omnium en s'imposant sur les dix épreuves de la compétition[5].

L'équipe débute la saison sur route au Tour du Qatar. Giorgia Bronzini finit deuxième de la première étape qui se finit au sprint. La deuxième étape est venteuse et une course de bordure se forme immédiatement. Chloe Hosking est présente dans le groupe de tête et finit quatrième. Elle prend la même place le lendemain lors d'un nouveau sprint. Elle est deuxième de la dernière étape et conclut le Tour du Qatar à la deuxième place du classement général. La formation Wiggle Honda est la meilleure équipe[6].

Aux championnats du monde de Saint-Quentin-en-Yvelines, Annette Edmondson gagnent deux titres : en poursuite par équipes et en omnium. Dans la première épreuve, l'équipe d'Australie réalise le meilleur temps des qualifications, puis bat facile la Nouvelle-Zélande en demi-finale. Elle domine la Grande-Bretagne en finale et établit un nouveau record du monde. En omnium, Annette Edmondson est cinquième du scratch, deuxième de la poursuite individuelle, septième de l'élimination, première du 500 m, première du tour lancé et quatrième de la course aux points. Au classement général, elle compte 192 points contre 176 pour Laura Trott[7].

Mars[modifier | modifier le code]

Jolien D'Hoore lors du Samyn des Dames

Sur le Samyn des Dames, Chloe Hosking part en échappée dans le dernier tour avec Emma Johansson et Anna van der Breggen notamment et compte jusqu'à une minute dix d'avance. Finalement, elles sont reprises et elle prend la quatrième place du sprint massif[8]. Lors de la première édition des Strade Bianche, un groupe de leaders se détache au bout de 58 km. Il se scinde en deux dans les derniers secteurs en terre. Les cinq coureuses à l'avant sont : Megan Guarnier, Elizabeth Armitstead, Ashleigh Moolman-Pasio, Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini. L'Italienne termine troisième[9]. Le lendemain, Jolien D'Hoore remporte l'Omloop van het Hageland au sprint[10]. Au Drentse 8 van Dwingeloo, Giorgia Bronzini prend la bonne échappée de huit coureuses qui part à l'arrivée sur le petit circuit. Elle devance ensuite ses compagnons d'échappée au sprint[11]. Au Tour de Drenthe, Elisa Longo Borghini part dans une échappée de quatre à dix kilomètres de l'arrivée, qui de par sa composition semble destinée à aller au bout. Le manque de coopération dans le groupe provoque pourtant un regroupement général dans le final. Au sprint, le train de l'équipe avec Chloe Hosking comme poisson pilote permet à Jolien d'Hoore de s'imposer facilement[12]. À Cholet-Pays de Loire, Audrey Cordon part en échappée avec Amélie Rivat et Miriam Bjornsrud et les bat au sprint[13]. Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Elisa Longo Borghini fait partie du groupe de six coureuses qui se dispute la victoire au sprint. Elle termine quatrième[14].

Avril[modifier | modifier le code]

Au Tour des Flandres, Giorgia Bronzini et Mayuko Hagiwara suivent les leaders à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée avant de se faire reprendre. À vingt kilomètres de la ligne, Elisa Longo Borghini attaque puis s'impose en solitaire. Jolien d'Hoore règle le groupe des poursuivantes, l'équipe réalise donc le doublet[15]. À la Redlands Bicycle Classic, Mara Abbott termine deuxième de la première étape derrière Alison Jackson. La décision se fait dans la dernière côte où elle mène le rythme. Elle s'impose ensuite sur la troisième étape avec plus d'une minute d'avance sur ses poursuivantes en haut du Oak Glen. Elle prend la tête du classement général par la même occasion et la conserve jusqu'à la fin de l'épreuve[16].

À l'Energiewacht Tour qui suit, Jolien d'Hoore gagne au sprint la première étape. Elle est quatrième puis cinquième des étapes 2b et 3 toujours au sprint. Elle est enfin deuxième de la dernière étape réglant le groupe des poursuivantes et finit huitième du classement général[17]. Lors de Dwars door de Westhoek, Jolien D'Hoore gagne le sprint pour la deuxième place. À la Flèche wallonne, l'équipe se montre discrète. Elisa Longo Borghini finit dix-huitième[18].

Mai[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, sur Tour of the Gila, Mara Abbott gagne la première étape qui se termine pas une montée longue de dix kilomètres. Sur le contre-la-montre de la troisième étape, elle perd cinquante-trois secondes sur Lauren Stephens, qui la talonne désormais au classement général. Elle remporte la difficile dernière étape pour inscrire son nom pour la cinquième fois au palmarès[19].

En Europe, Chloe Hosking se montre la plus rapide au sprint du 7-Dorpenomloop van Aalburg[20]. En Asie, lors du Tour de l'île de Chongming, l'équipe souhaite lancer le sprint pour l'Australienne. Toutefois le final est confus et Giorgia Bronzini perd sa leader et décide de défendre ses chances en suivant Kirsten Wild. Elle remporte ainsi la manche de Coupe du monde[21].

Fin mai, l'équipe est à Plumelec en Bretagne. Le vendredi se court la Classique Morbihan, Chloe Hosking s'échappe et s'impose seule[22]. Le samedi, sur l'épreuve dite Grand Prix de Plumelec-Morbihan Dames, Mayuko Hagiwara fait partie du groupe de tête de trois coureuses. Elle termine troisième. Audrey Cordon gagne le sprint du peloton et est cinquième[23].

Juin[modifier | modifier le code]

Elisa Longo Borghini lors de la Route de France, ici à La Planche des Belles Filles

La Philadelphia Cycling Classic se joue dans la dernière ascension du mur de Manayunk. Elisa Longo Borghini y est seulement battue par Lizzie Armitstead[24]. Mi-juin, Jolien D'Hoore gagne le Diamond Tour au sprint [25]. Dans un the Women's Tour où toutes les étapes se terminent au sprint, Jolien d'Hoore est deuxième du classement général grâce aux bonifications. Elle se classe respectivement cinquième, première, septième, treizième et deuxième des cinq étapes du tour[26].

Sur les championnats nationaux, Audrey Cordon remporte pour la première le championnat de France contre-la-montre après avoir déjà fait plusieurs podiums. En Espagne, Anna Sanchis Chafer réalise le doublet. Au Japon, Mayuko Hagiwara gagne l'épreuve sur route, tout comme Jolien D'Hoore en Belgique. La Japonaise avait auparavant terminé deuxième de l'épreuve contre-la-montre. En Italie, Elisa Longo Borghini finit deuxième derrière Elena Cecchini partie seule[27].

Juillet[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie, Elisa Longo Borghini et Mara Abbott se trouvent dans le groupe de leaders lors de la deuxième étape et termine respectivement quatrième et huitième. Mayuko Hagiwara prend la bonne échappée le lendemain et finit cinquième. La Japonaise confirme sa bonne forme en s'échappant de nouveau lors sur la sixième étape avec Shara Gillow, Lizzie Armitstead, Elena Berlato, Alice Maria Arzuffi et Sharon Laws. Elle attaque ensuite dans la dernière ascension pour s'imposer en solitaire. Elisa Longo Borghini est septième. Mara Abbott anime la septième étape mais n'est pas récompensée pour ses efforts. Elisa Longo Borghini finit cinquième. L'Américaine est septième du contre-la-montre de la huitième étape. Le matin de la dernière étape qui est une arrivée au sommet, elle compte deux minutes trente de retard sur la porteuse du maillot rose Anna van der Breggen et pointe à la cinquième place du général. Elle met à profit ses qualités de grimpeuse et attaque à trois kilomètres de l'arrivée. Elle gagne avec presque une minute d'avance sur la Néerlandaise et remonte à la deuxième place du classement général. Elisa Longo Borghini est huitième[28]. Fin juillet, sur La Course by Le Tour de France, Jolien D'Hoore gagne le sprint du peloton pour la deuxième place derrière Anna van der Breggen[29].

Au BeNe Ladies Tour, Jolien D'Hoore montre une grande maîtrise. Elle remporte la première étape en réglant au sprint le groupe d'échappée où elle est accompagnée de sa coéquipière Chloe Hosking, de Floortje Mackaij et d'Elena Cecchini[30]. Elle gagne le lendemain le contre-la-montre le matin et conforte ainsi sa position de leader[31]. Elle récidive l'après-midi au sprint cette fois[32]. Sur la dernière étape, Chloe Hosking termine troisième. Jolien D'Hoore remporte les classements général et par points de l'épreuve. Au même moment, Mayuko Hagiwara participe au Tour de Bretagne dans une équipe mixte. Elle gagne la troisième étape en solitaire[33].

Août[modifier | modifier le code]

Au Tour de Bochum, Jolien D'Hoore se classe huitième du sprint.

Sur la Route de France, Annette Edmondson est quatrième du prologue, Elisa Longo Borghini huitième. L'Australienne se fait coiffer d'un fil par Lucy Garner lors de l'arrivée au sprint de la première étape. Elle emmène avec succès le lendemain le sprint de Giogia Bronzini, qui remporte l'étape. La troisième étape est plus difficile. Elisa Longo Borghini gagne seule devant un groupe de douze coureuses. L'Italienne s'empare également du maillot de leader du classement général. Annette Edmondson est deuxième du sprint massif de la quatrième étape. Lors de l'étape reine qui se conclut à La Planche des Belles Filles, Mayuko Hagiwara accélère dans le col des Chevrères, préparant ainsi l'attaque d'Elisa Longo Borghini dans les cinq cent mètres du col. Elle gère son effort jusqu'à l'arrivée et s'impose seule. Elle conforte ainsi sa place au classement général. La dernière étape est gagnée au sprint par Giorgia Bronzini, tandis qu'Elisa Longo Borghini inscrit son nom au palmarès[34].

Fin août, Jolien D'Hoore gagne l'Open de Suède Vårgårda en devançant au sprint Giorgia Bronzini et le groupe d'une trentaine de coureuses qui se dispute la victoire. Elle devient leader de la Coupe du monde, mais décide ne pas participer au Grand Prix de Plouay afin de mieux préparer les championnats du monde et parce que le parcours ne correspond pas à ses caractéristiques[35]. Sur cette dernière course, Elisa Longo Borghini suit les meilleures et se classe neuvième[36].

Septembre[modifier | modifier le code]

Wiggle-Honda lors du championnat du monde de contre-la-montre par équipes

Jolien D'Hoore remporte ensuite les deux premières étapes de l'Holland Ladies Tour au sprint. Elle est sixième le lendemain, alors qu'une échappée se dispute la victoire. Sur la cinquième étape, la victoire se joue à peu de chose entre elle, Lisa Brennauer et Kirsten Wild, elle est troisième. Enfin, Elisa Longo Borghini se classe deuxième de l'étape finale qui se conclut dans la montée du Cauberg[37].

Aux championnats du monde, la formation se classe quatrième du contre-la-montre par équipes. Audrey Cordon est sélectionnée pour l'épreuve du contre-la-montre individuel et se classe vingt-troisième. Elisa Longo Borghini, Giorgia Bronzini, Emilia Fahlin, Jolien D'Hoore, et Anna Sanchis prennent également le départ de la course en ligne. La première finit quatrième de la course qui se joue au sprint[38].

Octobre[modifier | modifier le code]

En octobre, Elisa Longo Borghini conclut sa saison au Tour d'Émilie sous les couleurs italiennes. Elle s'impose sous la pluie devant Asleigh Moolman et Amber Neben[39].

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

La formation Wiggle Honda est celle qui a remporté le plus de victoires UCI dans la saison : trente-cinq. Treize d'entre elles sont à mettre au compte de la recrue et sprinteuse belge Jolien D'Hoore, ce qui en fait la coureuse la plus prolifique du circuit mondial. Elle remporte notamment deux manches de Coupe du monde : le Tour de Drenthe et l'Open de Suède Vårgårda, ainsi que son titre national sur route. Elle est troisième au classement UCI. Une autre recrue, Elisa Longo Borghini réalise une très bonne saison en gagnant le Tour des Flandres et la Route de France. Elle est cinquième mondiale. Enfin, Giorgia Bronzini permet à l'équipe d'ajouter une quatrième manche de la Coupe du monde au bilan de l'équipe avec le Tour de l'île de Chongming. Malgré toutes ces victoires, la formation Wiggle Honda n'est que troisième du classement UCI, devancée par Rabo Liv Women et Boels Dolmans[1].

Elle est élue équipe de l'année par les lecteurs de cycling news[40].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur[41]
8 mars Omloop van het Hageland Drapeau de la Belgique Belgique 41.2 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
12 mars Drentse 8 van Dwingeloo Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 41.2 Drapeau : Italie Giorgia Bronzini
14 mars Tour de Drenthe Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 0CDM Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
22 mars Grand Prix de Cholet Drapeau de la France France 41.2 Drapeau : France Audrey Cordon
5 avril Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique 0CDM Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini
9 avril 1re étape de l'Energiewacht Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 32.2 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
29 avril 1re étape du Tour of the Gila Drapeau des États-Unis États-Unis 32.2 Drapeau : États-Unis Mara Abbott
3 mai 5e étape du Tour of the Gila Drapeau des États-Unis États-Unis 32.2 Drapeau : États-Unis Mara Abbott
3 mai Tour of the Gila Drapeau des États-Unis États-Unis 32.2 Drapeau : États-Unis Mara Abbott
9 mai 7-Dorpenomloop van Aalburg Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 41.2 Drapeau : Australie Chloe Hosking
17 mai Tour de l'île de Chongming Drapeau de la République populaire de Chine Chine 0CDM Drapeau : Italie Giorgia Bronzini
29 mai La Classique Morbihan Drapeau de la France France 41.2 Drapeau : Australie Chloe Hosking
14 juin Diamond Tour Drapeau de la Belgique Belgique 21.1 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
18 juin 2e étape de The Women's Tour Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 12.1 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
25 juin Championnats de France du contre-la-montre Drapeau de la France France 9CN Drapeau : France Audrey Cordon
26 juin Championnats d'Espagne du contre-la-montre Drapeau de l'Espagne Espagne 9CN Drapeau : Espagne Anna Sanchis Chafer
27 juin Championnats d'Espagne sur route Drapeau de l'Espagne Espagne 9CN Drapeau : Espagne Anna Sanchis Chafer
28 juin Championnats du Japon sur route Drapeau du Japon Japon 9CN Drapeau : Japon Mayuko Hagiwara
28 juin Championnats de Belgique sur route Drapeau de la Belgique Belgique 9CN Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
9 juillet 6e étape du Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie 12.1 Drapeau : Japon Mayuko Hagiwara
12 juillet 9e étape du Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie 12.1 Drapeau : États-Unis Mara Abbott
17 juillet 1re étape du BeNe Ladies Tour Drapeau de la Belgique Belgique 32.2 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
18 juillet 2e étape secteur a du BeNe Ladies Tour Drapeau de la Belgique Belgique 32.2 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
18 juillet 2e étape secteur b du BeNe Ladies Tour Drapeau de la Belgique Belgique 32.2 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
18 juillet 3e étape du Tour de Bretagne Drapeau de la France France 32.2 Drapeau : Japon Mayuko Hagiwara
19 juillet BeNe Ladies Tour Drapeau de la Belgique Belgique 32.2 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
11 août 2e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : Italie Giorgia Bronzini
12 août 3e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini
14 août 5e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini
15 août 6e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : Italie Giorgia Bronzini
15 août Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini
23 août Open de Suède Vårgårda Drapeau de la Suède Suède 0CDM Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
1er septembre 1re étape du Holland Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 12.1 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
2e septembre 2e étape du Holland Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 12.1 Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
10 octobre Tour d'Émilie Drapeau de l'Italie Italie 21.1 Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini

Sur piste[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur[41]
4 janvier Championnats de Belgique de l'omnium Drapeau de la Belgique Belgique 9CN Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore
19 février Championnats du monde de poursuite par équipes Jersey rainbow.svg 0CM Drapeau : Australie Annette Edmondson
22 février Championnats du monde de l'omnium Jersey rainbow.svg 0CM Drapeau : Australie Annette Edmondson
28 mai Omnium d'Adelaide Drapeau de l'Australie Australie 1C1 Drapeau : Australie Annette Edmondson
1er juillet Course aux points Fiorenzuola d'Arda Drapeau de l'Italie Italie 1C1 Drapeau : Italie Giorgia Bronzini
5 décembre Poursuite par équipes de Cambridge Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 0CDM Drapeau : Australie Annette Edmondson

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Résultats dans les épreuves de coupe du monde[42]
Date # Course Meilleure classée Classement
14 mars 1 Tour de Drenthe Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore Vainqueur
29 mars 2 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 4e
5 avril 3 Tour des Flandres Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini Vainqueur
22 avril 4 Flèche wallonne Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 18e
17 mai 5 Tour de l'île de Chongming Drapeau : Italie Giorgia Bronzini Vainqueur
7 juin 6 Philadelphia Cycling Classic Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 2e
2 août 7 Tour de Bochum Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore 8e
21 août 8 Open de Suède Vårgårda TTT Wiggle Honda 5e
23 août 9 Open de Suède Vårgårda Drapeau : Belgique Jolien D'Hoore Vainqueur
29 août 10 GP de Plouay-Bretagne Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 8e

Au classement final de la Coupe du monde, Jolien d'Hoore est troisième, Elisa Longo Borghini quatrième et Giorgia Bronzini huitième. La formation est deuxième au classement par équipes[42].

Grand tour[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Mara Abbott (2e)
Accessits 2 victoires d'étapes

Classement UCI[modifier | modifier le code]

Classement UCI des coureuses de l'équipe
Rang Coureuse Points
3 Drapeau de la Belgique Jolien D'Hoore 962
5 Drapeau : Italie Elisa Longo Borghini 864
21 Drapeau : Italie Giorgia Bronzini 446
25 Drapeau : Australie Chloe Hosking 333
49 Drapeau : Japon Mayuko Hagiwara 166
53 Drapeau : États-Unis Mara Abbott 149
85 Drapeau : France Audrey Cordon 95
112 Drapeau : Australie Annette Edmondson 64
140 Drapeau : Espagne Anna Sanchis Chafer 44
168 Drapeau : Royaume-Uni Danielle King 33
313 Drapeau : Australie Peta Mullens 10
647 Drapeau : Royaume-Uni Eileen Roe 1
659 Drapeau : Suède Emilia Fahlin 1

Wiggle Honda est troisième au classement par équipes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Wiggle Honda and Velocio-SRAM: 2015 Report Cards », sur cycling news (consulté le 19 novembre 2015)
  2. (en) « Sponsors », sur Wiggle Honda (consulté le 18 novembre 2014)
  3. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  4. (en) « The team », sur Site officiel (consulté le 12 décembre 2015)
  5. (nl) « Moreno De Pauw en Jolien D’Hoore pakken Belgische titel in het omnium », sur Nieuwsblad (consulté le 13 décembre 2015)
  6. (en) « Ladies Tour of Qatar 2015 », sur cycling news (consulté le 1er mars 2015)
  7. « Site officiel des mondiaux sur piste 2015 » (consulté le 13 décembre 2015)
  8. « Blaak, pavée de bonnes intentions sur le Samyn! », sur le dérailleur (consulté le 6 mars 2015)
  9. (en) « Guarnier wins Strade Bianche 2015 », sur cycling news (consulté le 14 mars 2015)
  10. (en) « Jolien D’hoore takes first victory of 2015 in Omloop van het Hageland », sur Wiggle Honda (consulté le 14 mars 2014)
  11. (en) « Bronzini wins Drentse 8 », sur cycling news (consulté le 14 mars 2015)
  12. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 15 mars 2015)
  13. « 12e Cholet Pays de Loire », la Gazette du cyclisme féminin, no 133,‎ , p. 22
  14. « Trophée Alfredo Binda, Lizzie Armitstead devant Pauline Ferrand Prevot ! », sur lederailleur.fr (consulté le 22 avril 2015)
  15. (en) « Longo Borghini wins Tour of Flanders World Cup », sur cycling news (consulté le 16 avril 2015)
  16. (en) « Haedo, Jackson win Redlands openers », sur cycling news (consulté le 16 avril 2015)
  17. (en) « Van der Breggen tops Energiewacht Tour prologue », sur cycling news (consulté le 16 avril 2015)
  18. (en) « Anna van der Breggen wins La Flèche Wallonne Féminine », sur cycling news (consulté le 22 avril 2015)
  19. (en) « Montiel, Abbott strike first at Tour of the Gila », sur cycling news (consulté le 2 juillet 2015)
  20. (nl) « Chloe Hosking wint de Rabobank 7-dorpenomloop », sur Wieleevenementenaalburg (consulté le 12 décembre 2015)
  21. (en) « Bronzini wins Chongming Island World Cup », sur cycling news (consulté le 13 décembre 2015)
  22. « Classements », sur www.grand-prix-plumelec.com (consulté le 13 décembre 2015)
  23. « Grand Prix de Plumelec-Morbihan Dames », sur www.grand-prix-plumelec.com (consulté le 13 décembre 2015)
  24. (en) « UCI Women Road World Cup: Armitstead delivers in Philadelphia », sur UCI (consulté le 8 juin 2015)
  25. « Cyclisme sur route - Diamond Tour 2015 », sur Les sports (consulté le 13 décembre 2014)
  26. (en) « Brennauer wins Aviva Women's Tour », sur cycling news (consulté le 21 juin 2015)
  27. (it) « Tricolore donne: Cecchini bis, Longo Borghini seconda. Juniores, c’è Beggin », sur gazzetta.it (consulté le 13 décembre 2015)
  28. (en) « Giro Rosa: World champion Ferrand-Prévot wins mountaintop finish in Aprica », sur cycling news (consulté le 8 juillet 2015)
  29. « La Course pour Anna Van der Breggen ! », sur le dérailleur (consulté le 31 juillet 2015)
  30. (en) « Jolien D’hoore wins BeNe Ladies Tour opening stage in a four-rider breakaway », sur Wiggle Honda (consulté le 18 juillet 2015)
  31. « BeNeLadies Tour 2015 », sur Beneladiestour (consulté le 13 décembre 2015)
  32. « BeNeLadies Tour 2015 », sur Beneladiestour (consulté le 13 décembre 2015)
  33. « Etape 3 Tour De Bretagne Féminin International 2015 », sur Velopressecollection (consulté le 13 décembre 2015)
  34. (en) « La Route de France », sur cycling news (consulté le 22 août 2015)
  35. « Jolien D'Hoore ne défendra pas son titre de leader de la Coupe du monde à Plouay », sur Cyclisme revue (consulté le 13 décembre 2015)
  36. (en) « Armitstead wins GP de Plouay World Cup », sur cycling news (consulté le 30 août 2015)
  37. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ladies Tour opener », sur cycling news (consulté le 17 septembre 2015)
  38. (en) « Armitstead wins women's World Championship road race », sur cycling news (consulté le 27 septembre 2015)
  39. (it) « Giro dell'Emilia donne: Longo Borghini regina sul San Luca », sur gazzetta.it (consulté le 13 décembre 2015)
  40. (en) « Wiggle Honda win Best Women's Team of 2015 in Cyclingnews Reader Poll », sur cycling news (consulté le 12 décembre 2015)
  41. a et b « Wiggle Honda 2015 », sur siteducyclisme.net (consulté le 29 novembre 2015)
  42. a et b (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2014 », sur UCI (consulté le 12 septembre 2014)