Nicolas Colsaerts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nicolas Colsaerts
Image illustrative de l’article Nicolas Colsaerts
Fiche d'identité
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Schaerbeek
Bruxelles
Nationalité Belge Drapeau : Belgique
Taille 1,85 m
Carrière
Passé pro en 2000
Circuit pro Circuit européen
Victoires pro 8
Tournois majeurs
Masters Aucune participation
Open américain 27e 2012
Open britannique 7e 2012
US PGA Aucune participation

Nicolas Colsaerts (14 novembre 1982) est un golfeur belge né à Schaerbeek, résidant à Rixensart, et passé professionnel en novembre 2000.

Carrière[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il décroche sa carte pour le Tour européen PGA en 2000, il est à l'époque le second plus jeune joueur à avoir obtenu cette carte[1]. Au cours des années qui suivent, sa carrière est ponctuée de hauts et de bas. Il perd à plusieurs reprises sa carte pour le Tour Européen, mais parvient à chaque fois à la récupérer. Au cours de cette période, il se trouve à plusieurs reprises en position de gagner son premier tournoi sans toutefois parvenir à concrétiser.

Il remporte ses deux premières victoires sur le Challenge Tour en 2009 lors des Finnish Challenge et Dutch Futures. Ces deux victoires, avec également de nombreuses autres places dans le top 10 lui permet de terminer au troisième rang du classement des gains du Challenge Tour. Au cours de l'année 2010 il arrive à stabiliser son jeu et à être beaucoup plus régulier dans ses résultats. Il termine à cinq reprises dans le Top 10 sur des tournois du circuit européen, son meilleur résultat étant une troisième place obtenue lors de l'Open d'Italie. Il termine cette saison à la 67e place au classement européen[2].

Première victoire sur le tour européen[modifier | modifier le code]

Il débute sa saison 2011 par une onzième place sur le Abu Dhabi Golf Championship. En mars, il obtient une cinquième place à l'Open de Sicile puis, le 24 avril 2011, il décroche sa première victoire sur le tour européen en remportant le Volvo China Open avec quatre coups d'avance sur ses plus proches poursuivants[3]. Il s'agit en l'occurrence de la première victoire d'un golfeur belge sur le circuit européen depuis celle de Philippe Toussaint au Benson & Hedges 37 ans auparavant[4].

Il termine ensuite au troisième rang du Volvo World Match Play Championship, tournoi disputé en match play, après avoir perdu en demi-finale, en mort subite, face à l'Anglais Ian Poulter[5].

Il confirme ensuite ses bons résultats en obtenant une onzième place lors de l'Open de France puis une troisième à l'Open d'Écosse, terminant à cinq coups du vainqueur l'Anglais Luke Donald[6].

En avril 2012, il finit deuxième du Volvo China Open à 3 coups de Branden Grace, qui l’empêche de réaliser le doublé sur ce tournoi (2011-2012)[7]. Il se classe ainsi pour la cinquième fois de la saison - sur neuf tournois joués jusqu'alors - dans le top dix d'une compétition du tour européen où il a aussi terminé troisième place à l'open de Sicile quelques jours plus tôt. Cette seconde place lui permet en outre de se rapprocher du top 50 du classement mondial[8].

Le 20 mai 2012, Colsaerts s'impose en finale du Volvo World Match Play Championship, tournoi disputé en match play, face à l'Irlandais Graeme McDowell[9]. Cette victoire lui permet de progresser de la 51e à la 32e place au classement officiel mondial (OWGR).

En juillet 2012, il réussit pour la première fois à terminer dans le top 10 d'un tournoi majeur en prenant la septième place du British Open, grâce à un parcours joué en cinq coups sous le par le dernier jour du tournoi - le meilleur score du jour - qui lui permet de s'extraire des profondeurs du classement.

Le 27 août 2012, José Maria Olazábal, capitaine de l'équipe européenne lors de la trente-neuvième édition de la Ryder Cup, annonce qu'il sélectionne Ian Poulter et Nicolas Colsaerts comme les onzième et douzième joueurs de l'équipe. Colsaerts devient ainsi le premier joueur belge sélectionné pour participer à la Ryder Cup[10].

Lors du Fourball de la première journée, disputée sur le parcours du Medinah Country Club de Chicago, Nicolas Colsaerts est associé à Lee Westwood. Colsaerts domine cette partie, réalisant huit birdies, un eagle[11]. Cela permet à cette paire de s'imposer sur le score de 1 up pour apporter le seul point de l'équipe européenne lors de cette séance de Fourball[12]. Dans le foursome de la deuxième matinée, il fait équipe avec l’Espagnol Sergio García face à la paire Jason Dufner / Zach Johnson, rencontre remportée par les Américains qui l’emportent 2 et 1. Il s'avère moins en réussite dans cette partie, avec une balle envoyée dans l'eau sur le dix-septième trou[13]. La réussite le fuit également lors de la séance de l'après-midi : trois de ses putts échouent pour le birdie sur des virgules[Notes 1], et une approche touche le drapeau sur le dernier trou[14]. La paire qu'il compose avec Paul Lawrie s'incline ainsi 1 up face à la paire Dustin Johnson, Matt Kuchar. Dans les simples du dimanche, le capitaine européen José Maria Olazábal programme Nicolas Colsaerts dans la sixième rencontre face à Dustin Johnson, mais le rookie de l’équipe européenne s'incline sur le score de 3 et 2, ce qui apporte le premier point aux USA dans cette séance de simplest[15]. Pour sa première édition, le bilan de Colsaerts est d'une victoire et trois défaites.

Fin 2012 il obtient sa carte pour le PGA Tour ce qui lui permet de jouer tant les tournois américains que les tournois européens[16].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Tour européen PGA[modifier | modifier le code]

Open de France 2015 35
Palmarès sur le circuit européen
Tournoi Année Score Par Avance Suivant(s)/Runner-up Prize Money
Volvo World Match Play Championship 2012 1 up N.A. N.A. Drapeau : Irlande du Nord Graeme McDowell 458 333 
Volvo China Open 2011 264 (65-67-66-66) -24 4 coups Drapeau : Danemark Søren Kjeldsen, Drapeau de l'Irlande Peter Lawrie,
Drapeau : Nouvelle-Zélande Danny Lee, Drapeau : Espagne Pablo Martín
350 956 

Allianz Golf Tour[modifier | modifier le code]

Tournoi Année Score Par Avance Second(s) Prize Money
Mauritius Golf Masters 2010 207 (67-73-67) -9 4 coups Drapeau : Afrique du Sud Darren Fichardt, Drapeau : Afrique du Sud Hennie Otto

Challenge Tour[modifier | modifier le code]

Tournoi Année Score Par Avance Second(s) Prize Money
Finnish Challenge 2009 277 -11 Playoffs Drapeau : Pays de Galles Rhys Davies, Drapeau : France Julien Guerrier
Dutch Futures 2009 271 (69-66-67-69) -17 4 coups Drapeau : Écosse Andrew McArthur, Drapeau : France Julien Quesne

Alps Tour[modifier | modifier le code]

Tournoi Année Score Par Avance Second(s) Prize Money
Open International de Bordeaux 2005 265 (65-66-65-69) -23 6 coups Drapeau : France Jean-Pierre Sallat

Ryder Cup[modifier | modifier le code]

Année Score
Ryder Cup 2012 4 matchs, 1 victoire, 3 défaites.

Tournois nationaux[modifier | modifier le code]

Tournoi Année Score Par Avance Second(s) Prize Money
Championnat de Belgique 2009
Omnium de Belgique 2003 278 (73+67+71+67) -10 7 coups Drapeau : Belgique François Nicolas, Drapeau : Belgique Gérald Gresse 3 750 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une virgule est le terme employé lorsque la balle semble devoir rentrer dans le trou mais finalement ne pénètre pas, le plus souvent prenant une trajectoire déviée après avoir touché le bord du trou.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nicolas Colsaerts Biography », sur europeantour.com (consulté le 14 juillet 2011)
  2. (en) « Nicolas Colsaerts, season 2010 », sur europeantour.com (consulté le 14 juillet 2011)
  3. (en) « Colsaerts captures maiden title », sur europeantour.com, (consulté le 14 juillet 2011)
  4. « Golf: Colsaerts gagne l'Open de Chine », sur lesoir.be,
  5. (en) « Donald and Poulter in all-English final », sur europeantour.com, (consulté le 14 juillet 2011)
  6. « Nicolas Colsaerts 3e de l'Open d'Ecosse », (consulté le 14 juillet 2011)
  7. « Nicolas Colsaerts 2e du Volvo China Open 2012 », sur www.myeasygolf.com,
  8. Nicolas Colsaerts passe de la 68e à la 54e place au classement mondial, Le Soir en ligne, 23 avril 2012
  9. (en) « Colsaerts claims Volvo World Match Play », sur europeantour.com, (consulté le 20 mai 2012)
  10. Nicolas Colsaerts reçoit une wildcard pour la Ryder Cup, La Libre Belgique en ligne, 27 août 2012
  11. Martin Coulomb, « Phénoménal Colsaerts », sur lequipe.fr,
  12. Benjamin Cadiou, « L'Amérique tout sourire »,
  13. Romain Schneider, « Ryder Cup : Foursomes (2), les Etats-Unis font le break », sur lefigaro.fr,
  14. Benjamin Cadiou, « Les USA proches de la Cup », sur lequipe.fr,
  15. (en) « Dustin Johnson won the battle of the power hitters as Nicolas Colsaerts falters at Medinah », sur skysports.com,
  16. http://www.lesoir.be/118482/article/sports/autres-sports/2012-11-12/colsaerts-obtient-sa-carte-pour-pga-tour Colsaerts obtient sa carte pour le PGA Tour, Le Soir en ligne, 12 novembre 2012