Jean Mesnard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mesnard.

Jean Mesnard, né le 23 février 1921 à Champagnac (Charente-Maritime) et mort le 9 août 2016 à Bordeaux, est un universitaire français.

Il est à sa mort le doyen de l’Académie des sciences morales et politiques.

Parcours[modifier | modifier le code]

Élève de l’École normale supérieure (promotion 1941[1]), Jean Mesnard obtient l’agrégation de lettres en 1946[2] et est d’abord professeur au lycée Henri-Wallon à Valenciennes (1946-1947), assistant de littérature française à la faculté des lettres de Paris (1947-1951) puis professeur au lycée Michel-Montaigne à Bordeaux (1951-1952)[3]. Docteur ès lettres, il est nommé professeur à l’université de la Sarre en 1952 avant de regagner Bordeaux, comme maître de conférence (1956) puis professeur (de 1965 à 1969). Enfin, il est nommé professeur à la Sorbonne (de 1969 à 1990) où il termine sa carrière.

Ses recherches portent d’abord sur Pascal, sur lequel il revient tout au long de sa carrière : il en est l’un des meilleurs spécialistes et a donné le début de l’édition de référence de ses œuvres complètes, destinée à rester inachevée (4 vol. parus sur 7 prévus, chez Desclée de Brouwer). Plus largement, ses travaux ont contribué à une meilleure connaissance de la littérature du XVIIe siècle, particulièrement dans ses rapports à la société du temps.

Jean Mesnard a été président de la Société des Amis de Port-Royal (de 1977 à 1991 ; il en demeure président d'honneur) et président de la Société d'étude du XVIIe siècle (de 1978 à 1984). Il est élu en 1997 membre de l'Académie des sciences morales et politiques, qu'il préside en 2010.

Après avoir été fait chevalier de la Légion d'honneur le 3 juillet 2000, il fut élevé au rang d'officier lors de la promotion du 1er janvier 2013[4].

Il fut le doyen de l'Académie; après la mort du recteur Gérald Antoine, survenue le 26 janvier 2014. Son épouse, née Suzanne Duchemin, est décédée en 2002[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

En plus d’un très grand nombre d’articles et de contributions à des actes de colloques, Jean Mesnard est l’auteur de :

  • Pascal : l'homme et l'œuvre, 1951
  • Œuvres complètes de Pascal, 1964-1992, édition critique:
    • I. Introduction générale,
    • II. Œuvres diverses 1652-1654;
    • III. Œuvres diverses 1654-1657;
    • IV. Œuvres diverses 1657-1662 (volumes publiés)
    • V. Les Provinciales 1656-1657,
    • VI. Pensées,
    • VII. L'hèritage de Pascal (trois derniers volumes en attente de publication)
  • Pascal et les Roannez, 1965, 2 vol.
  • Les Pensées de Pascal, 1976
  • La Princesse de Clèves de Mme de La Fayette, 1980, édition critique
  • L’Âge d’or du mécénat (1598-1661), 1985 (dir.)
  • Précis de littérature française du XVIIe siècle, 1990 (en collab.)
  • La Culture du XVIIe siècle, 1992
  • La poétique des Fables de La Fontaine, 1994
  • Contribution au Dictionnaire de Port-Royal, 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1], sur archicubes.ens.fr
  2. André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur Ressources numériques en histoire de l'éducation (consulté le 19 juin 2014).
  3. [2], sur asmp.fr
  4. Décret du 31 décembre 2012 portant promotion et nomination
  5. https://www.cairn.info/revue-dix-septieme-siecle-2017-1-page-3.htm.

Liens externes[modifier | modifier le code]