Gérard Ferreyrolles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gérard Ferreyrolles
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Société des amis de Port-Royal
-
Jean Lesaulnier (d)
Professeur des universités
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Maître
Distinctions

Gérard Ferreyrolles est un critique littéraire français né en 1949[1].

Il est professeur à l'université Paris Sorbonne-Paris IV et spécialiste de la littérature française du XVIIe siècle.

Carrière[modifier | modifier le code]

Gérard Ferreyrolles est élève de l'École normale supérieure de 1971 à 1975, où il obtient l'agrégation de lettres classiques en 1973[2]. Il soutient en 1982 une thèse sur Pascal et devient professeur à l'université de Bourgogne. En 1997, il est élu à l'université Paris Sorbonne-Paris IV où il dirige l'équipe « Port-Royal et la vie littéraire ».

Il est fellow de la Japan Society for the Promotion of Science (en) depuis 2002, a présidé la Société des Amis de Port-Royal de 2001 à 2005, est membre du comité de rédaction de Littératures classiquesetc..

Œuvres[modifier | modifier le code]

Outre de nombreux articles scientifiques et communications à des colloques, il a publié :

  • Pascal et la raison du politique, Paris, PUF, 1984.
  • Les Provinciales de Pascal, Paris, PUF, 1984.
  • Le Tartuffe de Molière, Paris, PUF, 1987.
  • Les Reines du monde. L'imagination et la coutume chez Pascal, Paris, Champion, 1995.
  • De Pascal à Bossuet : la littérature entre théologie et anthropologie, Paris, Honoré Champion éditeur, 2020.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. http://www.isni.org/isni/0000000116378372.
  2. http://www.usias.fr/fellows/fellows-2013/gerard-ferreyrolles/.
  3. « Prix Émile Faguet | Académie française », sur www.academie-francaise.fr (consulté le )
  4. « Prix Pierre-Georges Castex de littérature française », sur Académie des Sciences Morales et Politiques, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]