Olivier Houdé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Olivier Houdé, né le à Bruxelles, est un psychologue français, professeur de psychologie du développement à l'université Paris Descartes.

Il travaille notamment dans le domaine des neurosciences cognitives.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est instituteur de formation initiale, puis réalise un doctorat à l'université Paris 5 en 1991 et une habilitation universitaire en 1994. Il est nommé professeur en 1995[1].

En 1998, il dirige la collection « Psychologie et sciences de la pensée » au Presses universitaires de France (PUF)[2]

Il dirige le laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant (LaPsyDé) de la Sorbonne, Unité CNRS 3521 depuis 2000. Il indique dans une tribune du Monde en 2018 : « Avec mon laboratoire du CNRS, nous avons réalisé depuis dix ans les toutes premières recherches en France utilisant l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) avec des enfants volontaires d’écoles maternelles et primaires pour comprendre comment ils apprennent à lire, écrire, compter, penser (ou raisonner) et respecter autrui. [...] Aujourd'hui, nous suivons les capacités de raisonnement d’adolescents jusqu'au lycée et au bac, mais aussi leurs capacités de contrôle cognitif et émotionnel, qui dépendent du cortex préfrontal, à l’avant du cerveau, et du système limbique. On explore également l’impact sur le cerveau d’apprentissages cognitifs quotidiens sur tablettes numériques[3]. »

Il est membre senior de l’Institut universitaire de France en 2007-2017[4] et en devient l'administrateur en 2018[5].

Le , il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques au fauteuil de feu Lucien Israël[6].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Catégorisation et développement cognitif (préf. Jacqueline Bideaud), Paris, PUF, , 204 p. (notice BnF no FRBNF35512632)
  • Compte rendu : Armand Biancheri, « Houdé (Olivier). — Catégorisation et développement cognitif / Préface de Jacqueline Bideaud, 1992 », Revue française de pédagogie, vol. 103,‎ , p. 123-125 (lire en ligne)

Préface[modifier | modifier le code]

  • Christopher Chabris et Daniel J Simons (préf. Olivier Houdé), : Le gorille invisible : quand nos intuitions nous jouent des tours, Paris, le Pommier, coll. « Essais le Pommier ! », (ISBN 978-2-7465-0926-9, EAN 9782746509269, notice BnF no FRBNF44448639)

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Note sur la remise du titre de Docteur Honoris Causa en Sorbonne au Prix Nobel Daniel Kahneman : hommage rendu par Olivier Houdé », L'année psychologique, vol. 107, no 3,‎ , p. 525-527 (lire en ligne)
  • Olivier Houdé et Charron C., « Catégorisation et logique intensionnelle chez l'enfant », L'année psychologique, vol. 95, no 1,‎ , p. 63-86 (DOI 10.3406/psy.1995.28807, lire en ligne)
  • Jacqueline Bideaud et Olivier Houdé, « Le développement des catégorisations : « capture » logique ou « capture » écologique des propriétés des objets ? », L'année psychologique, vol. 89, no 1,‎ , p. 87-123 (DOI 10.3406/psy.1989.29319, lire en ligne)
  • « Psychologie cognitive expérimentale et controverse Fodor-Jacob à propos de «l'esprit atomique » », Intellectica. Revue de l'Association pour la Recherche Cognitive, no 21 Fonctionnalismes,‎ , p. 258-262 (DOI 10.3406/intel.1995.1505, lire en ligne)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. CV professionnel, [1].
  2. « Psychologie clinique et pathologique », L'année psychologique, vol. 99, no 4,‎ , p. 765-769 (lire en ligne)
  3. « Olivier Houdé : « Les neurosciences, une révolution de l’éducation » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)
  4. Notice de membre sur le site de l'IUF [2].
  5. « Olivier Houdé, nouvel administrateur - Institut Universitaire de France », sur www.iufrance.fr (consulté le 14 septembre 2018)
  6. https://academiesciencesmoralesetpolitiques.fr/2018/12/03/election-olivier-houde/.
  7. Annonce de prix sur le site de l'Académie des sciences [PDF] www.academie-sciences.fr/archivage_site/activite/prix/laureat_binoux10.pdf.
  8. « Grand Prix Moron | Académie française », sur www.academie-francaise.fr (consulté le 16 février 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]