Jane Smiley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jane Smiley
Image dans Infobox.
Jane Smiley au festival du livre du Texas en 2009
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université de l'Iowa
Vassar College
John Burroughs School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Site web
Distinctions
Œuvres principales

Jane Smiley, née le à Los Angeles en Californie, est une romancière américaine. Elle est lauréate du prix Pulitzer 1992[1] pour son roman L'Exploitation (En anglais "A Thousand Acres" paru en 1991) inspiré du Roi Lear de Shakespeare

Biographie[modifier | modifier le code]

Jane (Graves) Smiley est née à Los Angeles, Californie. Elle grandit à Webster Groves, Missouri, une banlieue de Saint-Louis. Passant par l'école communale puis l'école John Burroughs, elle poursuit son cursus en obtenant une licence (B.A.) et une maîtrise (M.A.) en littérature au Vassar College de New York avant de s'inscrire à l'université de l'Iowa et d'y obtenir une autre maîtrise (M.A.) en 1976 et un doctorat (Ph.D.) en 1978.

Durant la période de son doctorat, elle obtient une bourse Fulbright[2] qui lui permet de suivre une année d'étude en Islande.  

De 1981 à 1996, elle est professeur d'anglais à l'université d'État de l'Iowa et y enseigne - dans le cadre d'ateliers - l'écriture créative aux premiers cycles et cycles supérieurs.

En 1996, elle déménage en Californie ou elle reprend l'enseignement de l'écriture créative à l'université de Californie, Riverside, en 2015.

Récompenses[modifier | modifier le code]

1992 : Prix Pulitzer de la fiction pour son roman L'Exploitation; en anglais "A Thousand Acres" paru en 1991 aux Etats-Unis, traduit en français par Françoise Cartano et édité en 1993 par les éditions Rivages.

2006 : Prix Fitzgerald, "Prix d'excellence en littérature américaine" (Award for Achievement in American Literature). Ce prix est décerné chaque année lors du "festival littéraire F. Scott Fitzgerald" à Rockville Maryland. Ville où Francis Scott Fitzgerald, sa femme Zelda et sa fille Frances sont inhumés.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Trilogie Un siècle américain[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • (en) Catskill Crafts, 1988
  • Charles Dickens, Fides, 2003 ((en) Charles Dickens, 2003) (ISBN 2-7621-2484-0)
  • (en) A Year at the Races: Reflections on Horses, Humans, Love, Money, and Luck, 2004
  • (en) Thirteen Ways of Looking at the Novel, 2005
  • (en) The Man Who Invented The Computer, 2010

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Son roman The Age of Grief[3] a été adapté au cinéma en 2002 sous le titre The Secret Lives of Dentists.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The 1992 Pulitzer Prize Winner in Fiction », sur The Pulitzer Prizes, (consulté le )
  2. (en) Elliott Brandsma, « Pulitzer Prize Winner Jane Smiley: “I Thought Icelanders Were Very Straightforward and Smart” », sur icelandw riters retreat, (consulté le )
  3. https://archive.nytimes.com/www.nytimes.com/books/98/04/05/specials/smiley-grief.html

Liens externes[modifier | modifier le code]