Louise Erdrich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louise Erdrich
Description de cette image, également commentée ci-après
Louise Erdrich en 2015
Nom de naissance Karen Louise Erdrich
Naissance (63 ans)
Little Falls, Minnesota, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Love Medecine
  • Dans le silence du vent

Karen Louise Erdrich, née le à Little Falls dans le Minnesota, est une écrivaine américaine, auteure de romans, de poésies et de littérature d'enfance et de jeunesse. Elle est une des figures les plus emblématiques de la jeune littérature indienne et appartient au mouvement de la Renaissance amérindienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa mère Rita est une Ojibwa (famille des Chippewa), donc amérindienne, et son père Ralph est germano-américain. Louise Erdrich grandit dans le Dakota du Nord, où ses parents travaillaient au Bureau des Affaires Indiennes. Deux de ses sœurs sont également des écrivaines publiées, Lise[1] et Heid[2].

Elle rencontre Michael Dorris, un autre auteur de la Renaissance amérindienne, au Dartmouth College, où ils enseignent tous les deux, et ils se marient en 1981. Elle adopte les trois enfants de Michael, Reynold Abel, Jeffrey Sava et Madeline Hannal, et le couple en a trois autres, Persi Andromeda, Pallas Antigone et Aza Marion. Ce couple est aussi uni dans le travail et chacun contribue à la recherche de l'autre. Ils écrivent même ensemble sous le pseudonyme de Milou North.

En 1991, leur fils Reynold Abel est renversé par une voiture et en meurt. Le couple est ensuite accusé d'abus sexuels par leur autre fils en 1995, sans qu'on sache si c'était vrai ou pas. Peu après, ils se séparent et entament une procédure de divorce. Leurs travaux d'écriture communs continuent tout de même jusque dans les années 1990.

Michael se suicide en 1997 en s'asphyxiant avec un mélange de drogue et d'alcool. Louise clame qu'il avait été dépressif dès la deuxième année de leur mariage et peu avant sa mort des accusations affirment qu'il pourrait avoir abusé sexuellement une de ses filles, mais sans apport de preuve, et malgré ses dénégations.

Elle vit désormais dans le Minnesota avec ses filles et est la propriétaire d'une petite librairie indépendante appelée Birchbark Books, "birchbark" signifiant "écorce de bouleau" en anglais.

Production[modifier | modifier le code]

Le premier livre qu'elle publie est un recueil de poèmes intitulé Jacklight.

L'action de ses romans se déroule principalement dans une réserve du Dakota du Nord entre 1912 et l'époque présente. Ils relèvent en partie du courant réalisme magique, avec une figure de trickster (Fripon), et parfois du roman picaresque.

Écrivaine de talent, elle a reçu de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière.

Elle obtient plusieurs prix pour son roman Love Medecine (L'Amour sorcier), dont le prix du Meilleur roman décerné par le Los Angeles Times, le National Book Critics Circle Award et l'American Book Awards.

En 2012, son roman The Round House (Dans le silence du vent) obtient le prestigieux National Book Award aux États-Unis.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Love Medecine (1984)
    Publié en français sous le titre L'Amour sorcier, traduction tronquée par Isabelle et Mimi Perrin, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons », 1986 ; réédition, Paris, Seuil, coll. « Points.Romans » no 528, 1992
    Publié en français sous le titre Love Medecine, traduction intégrale par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2008 (ISBN 978-2-226-18870-0) ; réédition, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 32353, 2011 (ISBN 978-2-253-16032-8)
  • The Beet Queen (1986)
    Publié en français sous le titre La Branche cassée, traduction tronquée par Marianne Véron, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons », 1988
    Publié en français sous le titre Le Pique-nique des orphelins, traduction intégrale par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, 2016 (ISBN 978-2-226-31944-9)
  • Tracks (1988)
    Publié en français sous le titre La Forêt suspendue, traduit par Mimi Perrin, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons », 1990
  • The Crown of Columbus (1988), écrit en collaboration avec Michael Dorris
    Publié en français sous le titre La Couronne perdue, traduit par Dora Pastré, Paris, Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1990
  • The Bingo Palace (1994)
    Publié en français sous le titre Bingo Palace, traduit par Marianne Véron, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons », 1996
  • Tales of Burning Love (1996)
  • The Antelope Wife (1997)
    Publié en français sous le titre L'Épouse antilope, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Robert Laffont, 1996
  • The Last Report on the Miracles at Little No Horse (1999)
    Publié en français sous le titre Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2003 ; réédition, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 31400, 2009 (ISBN 978-2-253-12461-0)
  • The Master Butcher's Singing Club (2003)
    Publié en français sous le titre La Chorale des maîtres bouchers, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique » 2005, réédition, LGF, coll. « Le Livre de poche » 2007 (ISBN 978-2-253-12147-3)
  • Four Souls (2004)
  • The Painted Drum (2005)
    Publié en français sous le titre Ce qui a dévoré nos cœurs, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique » 2007, réédition, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 31787, 2010 (ISBN 978-2-253-12460-3)
  • The Plague of Doves (2008)
    Publié en français sous le titre La Malédiction des colombes, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique » 2010, réédition, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 32488, 2012 (ISBN 978-2-253-16660-3)
  • Shadow Tag (2010)
    Publié en français sous le titre Le Jeu des ombres, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2012, réédition, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 33308, 2014 (ISBN 978-2-253-19482-8)
  • The Round House (2012)
    Publié en français sous le titre Dans le silence du vent, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique » 2013, réédition, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 33874, 2015 (ISBN 978-2-253-08714-4)
  • LaRose (2016)
    Publié en français sous le titre LaRose, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique » 2018, (ISBN 978-2-226-32598-3)
  • Future Home of the Living God (2017)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Red Convertible: Selected and New Stories (2009)
    Publié en français en deux volumes: La Décapotable rouge, Paris, Albin Michel, 2012 et Femme nue jouant Chopin, traduit par Isabelle Reinharez, Paris, Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique » 2014 ; réédition, La Décapotable rouge, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 33318, 2014 (ISBN 978-2-253-19483-5) et Femme nue jouant Chopin, Paris, LGF, coll. « Le Livre de poche » no 34369, 2017 (ISBN 978-2-253-07065-8)

Recueils de poésie[modifier | modifier le code]

  • Jacklight (1984)
  • Baptism of Desire (1989)
  • Original Fire: Selected and New Poems (2003)

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

Cycle Birchbark House[modifier | modifier le code]

  • The Birchbark House (1999)
    Publié en français sous le titre Omakayas, traduit par Frédérique Pressman, Paris, L'École des loisirs, coll. « Médium », 2002 (ISBN 2-211-05544-3)
  • The Game of Silence (2005)
    Publié en français sous le titre Le Jeu du silence, traduit par Frédérique Pressman, Paris, L'École des loisirs, coll. « Médium », 2008 (ISBN 978-2-211-08360-7)
  • The Porcupine Year (2008)
  • Chickadee (2012)
  • Makoons (2016)

Autres ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Grandmother's Pigeon (1996)
  • The Range Eternal (2002)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Imagination (1982)
  • Route Two (1990), écrit en collaboration avec Michael Dorris
  • The Falcon (1995)
  • The Blue Jay’s Dance: A Birthyear (1995)
  • Books and Islands in Ojibwe Country (2003)

Récompenses notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]