Berthe de Kent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berthe.
Berthe
Description de cette image, également commentée ci-après

Statue de Berthe au jardin Lady Wootton à Canterbury

Titre

Reine de Kent

Biographie
Dynastie Mérovingiens
Naissance Vers 565
Décès 601 ou après
Canterbury
Père Caribert Ier
Mère Ingonde
Conjoint Æthelberht
Enfants Eadbald
Æthelburg

Berthe est une princesse franque née vers 565 et morte vers 612. Épouse du roi Æthelberht de Kent, son influence participe à l'introduction du christianisme dans le royaume de Kent et dans l'Angleterre anglo-saxonne en général. Elle est parfois considérée comme sainte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née vers 565[1], Berthe est la fille de Caribert Ier, roi mérovingien de Paris. Lorsqu'elle épouse le roi païen Æthelberht de Kent, elle apporte son chapelain, Liudhard, avec elle en Angleterre. Elle restaure une église chrétienne de l'époque romaine à Canterbury et la dédie à Martin de Tours. L'actuelle église Saint-Martin à Canterbury occupe le même site. Augustin de Cantorbéry, envoyé en mission par le pape Grégoire Ier pour prêcher l'Évangile en Angleterre en 596, doit une grande partie de l'accueil favorable qu'il reçut à l'influence de Berthe.

Les documents existants indiquent que Berthe eut deux enfants : Eadbald et Æthelberge. Elle meurt en 601 ou après[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Janet L. Nelson, « Bertha (b. c.565, d. in or after 601) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press (lire en ligne).