Ian McDonald (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ian McDonald
Image dans Infobox.
Ian McDonald en 2009.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
OsterleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Instruments
Genre artistique

Ian McDonald (né le à Osterley dans le Middlesex) est un musicien et producteur britannique, surtout connu pour sa participation à la création de King Crimson en 1969 et de Foreigner de 1976 à 1979. C'est un musicien multi-instrumentiste, reconnu pour ses talents de saxophoniste et flûtiste, il joue également de la guitare et des claviers.

Biographie[modifier | modifier le code]

McDonald sert pendant cinq ans dans l'armée britannique en tant que musicien.

À l'automne 1968, avec sa petite amie de l'époque Judy Dyble, ex-membre de Fairport Convention, il rejoint le trio Giles, Giles & Fripp, qui devient un peu plus tard le groupe King Crimson. Il participe à l’enregistrement du premier album du groupe In the Court of the Crimson King (1969). La même année, le batteur Michael Giles et lui quittent le groupe, trouvant que Robert Fripp le conduit dans des directions trop sombres.

Ian et Michael forment un duo éphémère qui ne sort qu'un album, McDonald and Giles, en 1971.

McDonald retrouve King Crimson en 1974, lorsqu'Il est invité à jouer du saxophone sur l'album Red. Sa réintégration en tant que membre à part entière est envisagée, mais Robert Fripp préfère dissoudre le groupe.

McDonald fonde Foreigner en 1976 avec Mick Jones, ancien guitariste de Spooky Tooth, il y joue de la guitare, des cuivres et des claviers et on le retrouve sur les trois premiers albums du groupe.

En tant que musicien de session, il apparaît au saxophone sur le titre Get it On de T. Rex avec Rick Wakeman au piano. Ian joue aussi sur des albums de Linda Lewis, Christine Harwood en 1970 pour son premier disque Nice To Meet Miss Christine avec Peter Banks de Yes et David Lambert des Strawbs.

Il est également producteur pour Fruupp, Darryll Way’s Wolf et Fireballet.

Il accompagne Steve Hackett sur disque pour l'album Genesis Revisited et en concerts sur The Tokyo Tapes, alors qu'il revisite des titres de Genesis et King Crimson, en compagnie du bassiste chanteur John Wetton lui-même un ancien de King Crimson, du batteur Chester Thompson et du claviériste Julian Colbeck.

En 1999, il sort un album solo : Drivers Eyes, avec Steve Hackett, John Wetton, Lou Gramm de Foreigner, Peter Frampton, Michael Giles, Gary Brooker, etc.

En 1997, la sortie du coffret 4 CD Epitaph, composé d’enregistrements live rares du King Crimson de 1969, ravive l’intérêt du public pour les premiers travaux de King Crimson. Le groupe 21st Century Schizoid Band voit donc le jour en 2002 et plusieurs tournées et albums live suivent. D’anciens membres de King Crimson font partie de l’aventure : Michael Giles à la batterie et aux percussions, son frère Peter Giles à la basse, Ian McDonald au saxophone, flûte et claviers, Mel Collins aussi au (saxophone alto / ténor, flûte et claviers ainsi que Jakko Jakszyk (de Level 42) à la guitare et au chant. Après la première tournée, Michael Giles est remplacé par un autre ancien batteur de King Crimson : Ian Wallace.

Le , au Sherman Theatre de Stroudsburg en Pennsylvanie ainsi que le lendemain au Trump Taj Mahal Casino Resort à Atlantic City au New Jersey, Ian fait une apparition surprise durant les concerts de la tournée réunissant Keith Emerson et Greg Lake. Il joue ainsi de la flûte traversière et partage le chant avec Greg pendant la chanson I Talk to the Wind, il interprète aussi un solo de flûte durant la chanson Lucky Man.

Discographie[modifier | modifier le code]

King Crimson[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

  • Epitaph - (1997) - Coffret 4 CD

Compilations[modifier | modifier le code]

  • A young person's guide to King Crimson (1976) - Double Album
  • The Compact King Crimson - (1986)
  • Heartbeat: The Abbreviated King Crimson - (1991)
  • Frame by Frame: The Essential King Crimson - Coffret 4 CD
  • Sleepless: The Concise King Crimson - (1993)
  • Cirkus: The Young Persons' Guide to King Crimson Live - (1999) - Double Album
  • The 21st Century Guide to King Crimson – Volume One – 1969–1974 - (2004) - Coffret 4 CD
  • The Condensed 21st Century Guide To King Crimson (2006) - Double Album
  • The Elements of King Crimson - (2014)

McDonald & Giles[modifier | modifier le code]

Foreigner[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Christine Harwood[modifier | modifier le code]

  • Nice To Meet Miss Christine (1970) - Avec aussi Peter Banks, David Lambert, Tommy Eyre et Peter York.

Keith Tippett's Centipede[modifier | modifier le code]

  • Septober Energy (1971) - Produit par Robert Fripp.

T. Rex[modifier | modifier le code]

  • Electric Warrior (1971) - Joue sur Get it on (Bang a gong) - Rick Wakeman au piano sur Get It On.

Keith Christmas[modifier | modifier le code]

Herbie Mann[modifier | modifier le code]

Ian Lloyd[modifier | modifier le code]

  • Ian Lloyd (1976) - Ian saxophone, flûte, piano, percussions sur 8 chansons, avec aussi Mick Jones.

Artistes Variés[modifier | modifier le code]

  • To Cry You a Song: A Collection of Tull Tales (1996) - Album hommage à Jethro Tull.

Steve Hackett[modifier | modifier le code]

  • Genesis Revisited (1997)
  • The Tokyo Tapes (1998)
  • Darktown (1999) - Saxophone.
  • To Watch The Storm (2003) - Saxophone sur Brand New.

Solo[modifier | modifier le code]

John Wetton[modifier | modifier le code]

  • Hazy Monet Live In New York City May 27, 1997 (1999) - Flûtes, chœurs.
  • Welcome to Heaven / Sinister (2000) - Flûte sur E-SCAPE.

Giles, Giles & Fripp[modifier | modifier le code]

  • The Brondesbury Tapes (2001)
  • Metamorphosis (2001)

21st Century Schizoid Band[modifier | modifier le code]

  • Official Bootleg V.1 (2002)
  • Live in Japan (2003)
  • Live in Japan (2003) (DVD)
  • Live in Italy (2003)
  • Pictures Of A City — Live in New York (2006)

Waking in the Blue[modifier | modifier le code]

  • Isn't It Pretty to Think So (2003)

Ian Wallace[modifier | modifier le code]

  • Happiness With Minimal Side Effects (2003) - Flûte sur Bad Boy et The spotlight.

Icon[modifier | modifier le code]

  • Icon (2006) - Flûte, avec aussi Richard Palmer-James, Larry Fast, John Mitchell, Annie Haslam, etc.

Judy Dyble[modifier | modifier le code]

  • Talking with strangers (2009) - Avec Robert Fripp - Reprend C'est la vie de Greg Lake.

Asia[modifier | modifier le code]

  • Spirit Of The Night: The Phoenix Tour Live In Cambridge 2009 (2011)

Honey West[modifier | modifier le code]

  • Bad Old World (2017)

Third International (2017)[modifier | modifier le code]

  • Beautiful accident - Saxophone, flûte et percussions.

Production[modifier | modifier le code]

  • Linda Lewis : Say No More (1971)
  • Darryl Way's Wolf : Canis Lupus (1973) - Piano et tambourin sur Isolation Waltz.
  • Fruupp : Modern Masquerades (1974) - Saxophone alto, cor français, percussions.
  • Fireballet : Night on Bald Mountain (1975) - Flûte, saxophone alto.
  • Ian Lloyd : 3WC (Third Wave Civilization) (1980) - Coproduction sur Trouble.
  • Steve Taylor : On the Fritz (1985) - Saxophone alto, guitares, percussions, claviers.
  • Nari Matsuura : Pianist (1997) - Coproduction
  • Park Stickney : Action Harp Play Set (2000) - Guitare sur I talk to the wind

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]