Peter Giles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Peter Giles
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Peter Anthony Giles, né le à Winton, Bornemouth dans le Dorset en Grande-Bretagne est un chanteur et bassiste britannique, il est frère du batteur Michael Giles. Tous les deux ont joué avec le groupe King Crimson.

Carrière[modifier | modifier le code]

Peter commence sa carrière en 1960 avec le groupe Johnny King and The Raiders, formé de Johnny King au chant, Graham (Wes) Douglas et Roger Collins à la guitare, Peter à la basse et son frère Michael à la batterie. Il n'y a aucune trace d'enregistrements quelconque nulle part, ni en single ni en album. Cette formation dure au moins un an puis les frères Giles quittent pour rejoindre le groupe Dave Anthony And The Rebels, avec outre le chanteur Dave Anthony (de son vrai nom Anthony Head). On y retrouve aussi le pianiste et guitariste Al Kirtley, Peter à la basse et Michael à la batterie.

À cette époque, les groupes se forment et se séparent rapidement, Peter et Michael se retrouvent alors à jouer avec The Dowlands de 1961 à 1963. Durant ce temps ils produisent huit singles qui se retrouvent sur un album compilation publié en 1998 intitulé All My Loving. Ils se renomment ensuite The Dowland Brothers & the Soundtracks formés du chanteur Alan Barry (nom civil Bowery), des frères David et Gordon Dowland à la guitare, de Gordon Haskell au chant et à la guitare (qui chantera plus tard avec King Crimson sur les albums In the Wake of Poseidon et Lizard) et bien sûr Peter Giles à la basse et Michael à la batterie. À la suite de quoi les frères Giles jouent avec deux formations plutôt obscures, The Sands et The Interns durant l'année 1963, puis forment Trendsetter Limited avec lesquels ils gravent quatre singles, durant leur séjour avec ce groupe qui change de nom pour The Trend. Le groupe est formé de Geoff Robinson à la guitare, Al Kirtley au piano, Peter à la basse, Michael Blakesley au trombone et Michael à la batterie. Jusqu'en 1966, alors que le groupe se sépare, Peter et son frère optent alors pour une autre formation appelée The Brain qui publie deux singles en 1967.

De Giles, Giles & Fripp à King Crimson[modifier | modifier le code]

Et c'est en cette même année 1967 que les frères Giles publient une annonce dans un journal à la recherche d'un claviériste sachant chanter, afin de former un nouveau groupe. Or, c'est un guitariste qui ne chante pas qui se présente, Robert Fripp. Ils forment ainsi le trio Giles, Giles & Fripp, ils produisent un seul album The Cheerful Insanity of Giles, Giles and Fripp, réédité sous le titre The Brondesbury Tapes avec le multi-instrumentiste Ian McDonald et la chanteuse Judy Dyble ex-Fairport Convention.

À la suite du départ de Peter Giles vers d'autres chemins et de Judy Dyble partie former le duo Trader Horn avec le claviériste et choriste du groupe Them Jackie McAuley, Giles, Giles & Fripp recrutent le guitariste-bassiste-chanteur de Dorset Greg Lake, et le parolier Peter Sinfield. Ainsi nait King Crimson qui produit son premier album In the Court of the Crimson King en 1969. Après une tournée en Amérique, Ian McDonald et Michael Giles sont désillusionnés et quittent le groupe afin d'enregistrer un album en duo, McDonald and Giles sortit en 1971, Peter Giles y joue la basse. Par la suite, Fripp reforme une nouvelle mouture de King Crimson avec Gordon Haskell au chant sur une seule pièce Cadence and Cascade et Greg Lake au chant sur les autres chansons de l'album In The Wake Of Poseidon. Michael Giles à la batterie et son frère Peter à la basse y participent également en tant qu'invités. Les autres musiciens sont Mel Collins au saxophone et à la flûte et Keith Tippett au piano.

21st Century Schizoid Band[modifier | modifier le code]

Par la suite, on retrouve Peter Giles sur un album de Todd Dillingham et intitulé Vast Empty Spaces en 1994, avec Mike Wedgwood, Andy Ward et Anthony Aldridge. Il revient à la musique en 2002 avec le groupe 21st Century Schizoid Band qui produisent quatre albums avec d'anciens musiciens de Crimson, Ian McDonald, Mel Collins aux saxophones et aux claviers et Michael Giles à la batterie. En 2009 paraît l'album compilation The Giles Brothers 1962-1967 sur lequel se retrouvent la majorité des singles gravés par les groupes avec lesquels ils ont joué durant ces années. L'une des chansons du groupe The Brain, One In A Million est reprise par Giles, Giles & Fripp sur leur album de 1968.

Discographie[modifier | modifier le code]

The Dowlands[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1962 : Little Sue/Julie - Face A The Dowlands, Face B The Soundtracks
  • 1962 : Big Big Fella/Don't Ever Change
  • 1963 : Lonely Johnny/Do You Have To Make Me Blue
  • 1963 : All My Loving/Hey Sally
  • 1963 : Breakups/A Love Like Ours - Face A The Dowlands, Face B The Soundtracks
  • 1964 : I Walk The Line/Happy Endings
  • 1964 : Wishing And Hoping/You Will Regret It
  • 1965 : Don't Make Me Over/Someone Must Be Feeling Sad

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 1998 : All My Loving

Trendsetters Limited[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1964 : In A Big Way/Lucky Date
  • 1964 : Go Away/Lollipops And Roses
  • 1964 : Hello Josephine/Move On Over
  • 1964 : You Sure Got A Funny Way Of Showing Your Love/I'm Coming Home

The Trend[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Boyfriends And Girlfriends/Shot On Sight

The Brain[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Kick The Donkey/Nightmares In Red
  • 1967 : Murder/Most Likely You Go Your Way (And I'll Go Mine)

Giles, Giles & Fripp[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1968 : The Cheerful Insanity Of Giles, Giles And Fripp
  • 1968 : The Brondesbury Tapes
  • 2001 : Metaphormosis

King Crimson[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

  • 1970 : In The Wake Of Poseidon

McDonald & Giles[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

  • 1970 : McDonald & Giles

Todd Dillingham With Mike Wedgwood, Andy Ward, Anthony Aldridge And Peter Giles[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Vast Empty Spaces

Michael Giles[modifier | modifier le code]

Album solo[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Progress - (Enregistré en 1978).

21st Century Schizoid Band[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Official Bootleg Volume One
  • 2003 : Live In Japan
  • 2003 : Live In Italy
  • 2006 : Pictures Of A City - Live In New York - 2 CD

Peter Giles & Michael Giles[modifier | modifier le code]

Album Compilation[modifier | modifier le code]

  • 2009 : The Giles Brothers 1962 > 1967

Liens externes[modifier | modifier le code]