Judy Dyble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Judy Dyble
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique
Site web

Judith Aileen Dyble, (née le au Middlesex Hospital, Londres), plus connue sous le nom de Judy Dyble, est une chanteuse britannique. Elle fréquente d'abord l'école St Michael’s Primary School, puis après avoir gradué passe à Wood Green puis finalement Minchenden Grammar School de Southgate. Elle reçoit des leçons de piano à un très jeune âge, et quoiqu'elle puisse lire la musique, elle ne se sent pas capable d'improviser, ce qui selon elle viendrait de trop ou pas assez de leçons. Elle a aussi appris à jouer la flûte à bec, comme beaucoup d'enfants de l'époque en Angleterre. Elle rencontre alors beaucoup de musiciens à cette époque, qui jouent des chansons de Pete Seeger, Big Bill Broonzy, Ramblin’ Jack Elliott et Woody Guthrie. Ce sera ses premiers contacts avec l'univers du folk. Cet article a été partiellement traduit de la biographie de l'artiste sur son site personnel, dont l'adresse apparaît en bas de page dans la section Références.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son tout premier groupe, Judy & The Folkmen, est constitué de Bruce West et Rod Braxton à la guitare, Ernie Balding à la guitare et au chant et elle-même au chant. Leur seul et unique concert a eu lieu au Hornsey Conservative Association’s ‘Candlelight Soiree’ selon la biographie de Judy sur son site officiel, alors qu'elle est encore étudiante. Fréquentant la même école qu'elle, Ashley ‘Tyger’ Hutchings, ce dernier avec ses amis Simon Nicol et Richard Thompson, jouent parfois dans des clubs de la région que fréquentent Judy et sa sœur parfois le soir après l'école. Judy se destinait à cette époque à une carrière de libraire et en 1967, après avoir quitté l'école, elle débute ainsi son travail dans une librairie de son quartier. Ashley, Simon et Richard font la rencontre de Martin Lamble et, lentement, Fairport Convention se profile à l'horizon. Vers Juin ou Juillet 1967, Judy donne son premier concert avec le groupe au Speakeasy, puis vers le mois de Novembre 1967, ils se rendent aux Studios Sound Techniques pour y enregistrer leur premier album qui sort en juin 1968. Mais avant même que le disque ne soit sur les tablettes des disquaires, on lui montre la porte, elle quitte alors pour être remplacée par Sandy Denny. Alors, avec son petit ami de l'époque Ian McDonald, elle se joint ensuite au trio Giles, Giles & Fripp. Elle participe entre 1967 et 1968, à l'enregistrement de plusieurs chansons compilées sur l'album The Brondesbury Tapes sorti en CD en 2001 et sur Metamorphosis , disponible uniquement en version vinyl et publié la même année. Puis à la suite de la séparation de Judy et Ian, elle quitte ainsi que le bassiste Peter Giles, remplacé par le bassiste chanteur Greg Lake et l'arrivée du parolier Peter Sinfield, Giles, Giles & Fripp devient King Crimson et connaît un succès international. Judy poursuit cependant sa carrière en participant au duo Trader Horne (en) avec le claviériste et chanteur du groupe Them Jackie McAuley, ils ne publieront qu'un seul album en 1970 Morning Way. Par la suite, Judy publie quelques albums solo, dont Spindle en 2006 avec Robert Fripp à la guitare et aux effets sonores (les fameux Soundscapes) sur une chanson Shining, elle reprend sur ce disque la pièce See Emily Play de Pink Floyd. Et toujours en 2006, elle sort l'album The Whorl sur lequel elle retrouve à nouveau Robert Fripp et elle refait une autre version d'un classique de King Crimson, I Talk to the Wind. Puis en 2009, elle sort l'album Talking with Strangers en 2009, avec Robert Fripp à nouveau sur Harpsong, on y retrouve aussi Ian McDonald au saxophone, à la flûte et au ukulele, Pat Mastelotto à la batterie, Simon Nicol de Fairport Convention apparaît aussi à la guitare ainsi que Jaqui McShee du groupe Pentangle aux chœurs. Elle reprend sur cet album la très belle pièce de Greg Lake et Peter Sinfield, C'est la vie, avec Ian McDonald à la flûte traversière, le violon de Rachel Hall, la guitare et les claviers d'Alistair Murphy et Pat Mastelotto à la batterie.

Discographie[modifier | modifier le code]

- Selon le site officiel de Judy Dyble dont l'adresse apparaît en bas de page dans la section Références, voir discographie.

Avec The Incredible String Band

  • 1968 : The Hangman’s Beautiful Daughter - Chant sur The Minotaur's Song avec Richard Thompson.

Avec Fairport Convention :

  • 1968 : If I Had A Ribbon Bow / If (Stomp) - Single
  • 1968 : Fairport Convention
  • 1970 : If (Stomp) / Chelsea Morning - Single
  • 1982 : Moat on the ledge : Compilation : Judy est présente sur la pièce Both sides now, une chanson de Joni Mitchell.
  • 2003 : Fairport Convention - Remastérisé avec des chansons bonus.
  • 2007 : Live at The BBC

Avec Trader Horn :

  • 1969 : Sheena/ Morning Way - Single
  • 1970 : Morning Way
  • 1990 : Morning Way Plus
  • 2014 : Morning Way 500 copies Limited Deluxe Edition : Édition limitée avec un single.
  • 2015 : Morning Way Limited Edition Red vinyl + CD

Avec G.F.FitzGerald

  • 1970 : Mouseproof - Chant non crédité

Solo :

  • 2004 : Enchanted Garden
  • 2006 : Spindle - Robert Fripp guitare et Soundscapes sur Shining. Reprend See Emily Play de Syd Barrett et Pink Floyd.
  • 2006 : The Whorl - Avec Robert Fripp, Judy reprend I talk to the wind de King Crimson avec Simon House violon et claviers.
  • 2007 : Songs From Spindle & The Whorl - Double album compilation.
  • 2009 : Talking with strangers - Avec Ian McDonald et Robert Fripp, etc. Reprend C'est la vie de Greg Lake et Peter Sinfield.
  • 2009 : Talking With Strangers : Limited vinyl
  • 2010 : Talking with strangers : 1 pièce inédite : Fragile.
  • 2011 : Starcrazy - An Introduction To Judy Dyble
  • 2011 : Fragile - E.P.
  • 2012 : Talking With Strangers : Reissue vinyl : Seulement 500 sont réédités.
  • 2013 : Talking With Strangers : 2 pièces inédites, Waiting et Sparkling.
  • 2013 : Flow and Change - Avec Pat Mastelotto, Alistair Murphy, etc.
  • 2014 : Flow and Change : Limited Vinyl
  • 2014 : Live at WMJazz
  • 2015 : Gathering The Threads-Fifty Years of Stuff : Limited 3-CD set : 450 copies éditées dont 250 numérotées et signées.
  • 2015 : Anthology Part One Édition vinyl limitée + CD.
  • 2017 : Songs In Waiting

The Conspirators with Judy Dyble

  • 2008 : One Sure Thing / Take Me To Your Leader - Single

King's Cross & Judy Dyble

  • 2009 : Every Sentimental Moment

Judy Dyble & Tim Bowness

  • 2011 : Grey October Day (featuring The Curator) - E.P.

Judy Dyble & Andy Lewis

  • 2017 : Summer Dancing

Participations :

Giles, Giles & Fripp :

  • 2001 : The Brondesbury Tapes
  • 2001 : Metamorphosis
  • 2001 : Metaphormosis (Murder & Make It Today) - Édition limitée - Jeu de mot avec le titre original.

King Crimson :

  • 1976 : A young person's guide to King Crimson - Judy chante sur la pièce I talk to the wind.

Ashley Hutchings :

  • 1996 : The Guv'nor Vol 4
  • 1996 : The Guv'nor Presentation 4
  • 2002 : Ashley Hutchings 5
  • 2005 : Burning Bright

Fairport Companion : Artistes Variés

  • 2006 : Fairport Companion

Fuxa :

  • 2013 : Dirty D

Three Faction :

  • 2013 : Songs To Remind The Class Of The Glorious Victory To Come And The Work That Must Be Done To Get There - EP

Black Sails :

  • 2014 : Sleepyard

Autobiographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]